Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LVMH

MC - FR0000121014 SRD PEA PEA-PME
413.850 € -1.46 % Temps réel Euronext Paris

Lvmh : Le groupe de luxe LVMH passe à la vitesse supérieure dans l'hôtellerie

vendredi 14 décembre 2018 à 10h01
LVMH s'offre l'hôtelier américain Belmond

(BFM Bourse) - Le géant français du luxe va considérablement étendre son pôle hôtelier en rachetant pour 2,6 milliards de dollars l'américain Belmond, propriétaire d'hôtels de prestige et opérateurs de voyages en train comme le Transsibérien ou l'Orient-Express. LVMH offre une prime de plus de 40% pour cette opération.

L'action LVMH recule de 1,74% à 251,40 euros vendredi matin vers 09h50, dans un climat redevenu prudent sur le marché parisien lui-même en baisse de plus de 1%, alors que le groupe a annoncé le rachat du groupe américain Belmond.

Dans un communiqué, le leader mondial du luxe a fait part de la signature d'un accord en vue de l'acquisition de l'hôtelier Belmond, qui détient ou exploite un portefeuille d'hôtels (comme le Cipriani à Venise), de trains de luxe (tels que le Venise-Simplon-Orient-Express ou le Transsibérien) et de croisière fluviales. Ce groupe a réalisé 3,2 milliards de dollars de chiffre d'affaires lors de son dernier exercice, pour un Ebitda ajusté de 140 millions de dollars.

LVMH a convenu de payer 25 dollars par action Belmond, qui est coté sur le New York Stock Exchange. La prime offerte par rapport au dernier cours coté dépasse 40%. La transaction fait ressortir une valeur des fonds propres de 2,6 milliards de dollars soit une valeur d’entreprise de 3,2 milliards de dollars en tenant compte de la dette.

"Des expériences rares et des actifs emblématiques"

"Belmond propose à une clientèle exigeante des expériences rares, reposant sur des actifs emblématiques dans des lieux parmi les plus exceptionnels au monde", a fait valoir le PDG de LVMH Bernard Arnault. Outre le Cipriani, l'entreprise exploite plusieurs des hôtels les mieux classés au monde comme le Splendido à Portofino, le Copacabana Palace à Rio de Janeiro, le Grand Hôtel Europe à Saint-Petersbourg, le Maroma Resort & Spa sur la Riviera Maya au Mexique ou encore le Cap Juluca à Anguilla dans les Caraïbes.

"Son histoire, sa qualité de service, son exigence dans l’exécution et son esprit entrepreneurial sont en totale adéquation avec les valeurs de notre groupe. L’acquisition de Belmond, parfaitement complémentaire de nos maisons Cheval Blanc et des activités hôtelières de Bvlgari, renforcera significativement la présence du Groupe LVMH dans l’univers de l’hôtellerie d’exception", a ajouté le dirigeant.

A ce jour, le pôle Hotel Management de LVMH se limitait à l'enseigne Cheval Blanc, nommée d'après le domaine viticole producteur du Saint-Émilion grand cru classé A dont le groupe détient 50%. Cheval Blanc exploite des hôtels à Courchevel, à Saint-Barthélémy ou aux Maldives. Un volume d'activité ne justifiant pas d'en faire une division à part entière, ce qui explique que jusqu'ici les activités hôtelières sont comptabilisées dans les "autres activités" avec pèle-mêle le groupe Les Echos, La Samaritaine, les yachts Royal Van Lent ou la pâtisserie Cova. Pour l'heure, le groupe français reste majoritairement un fabricant et détaillant de produits de luxe (au travers de ses divisions vins et spiritueux, mode et maroquinerie, parfums et cosmétiques ainsi que montres et joaillerie).

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LVMH en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat