Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LVMH

MC - FR0000121014 SRD PEA PEA-PME
416.500 € -0.83 % Temps réel Euronext Paris

Lvmh : Diageo entreprend une procédure contre LVMH pour obtenir un dividende de Moët Hennessy

vendredi 7 août 2020 à 10h10
Diageo conteste auprès de LVMH l'absence de dividende de leur coentreprise

(BFM Bourse) - Actionnaire à 34% de Moët Hennessy, qui représente l'essentiel de la branche Vins & Spiritueux de LVMH, Diageo estime qu'il aurait dû percevoir au moins 181 millions d'euros au titre des résultats 2019 de la joint-venture.

Le numéro 1 mondial des spiritueux Diageo, détenteur de 34% de Moët Hennessy a entamé une procédure d'arbitrage à l'encontre de l'actionnaire majoritaire, LVMH, estimant que la co-entreprise aurait dû verser un dividende au titre de 2019. Selon les notes publiées mardi par Diageo en marge de la publication de ses résultats semestriels, telles que consultées par le Financial Times, le britannique estime qu'il aurait dû percevoir 181 millions d'euros de dividendes.

Le partenariat entre LVMH et Diageo remonte à 1994 dans le cadre d'un accord élaboré avec Guinness à l'époque. Les sociétés Moët Hennessy SAS et Moët Hennessy International SAS, où Diageo détient une part minoritaire, représentent une part significative de la branche Vins et Spiritueux de LVMH, à l’exception des participations dans Château d’Yquem, Château Cheval Blanc, Clos des Lambrays et Colgin Cellars et de certains vignobles champenois. En principe, le groupe britannique a la faculté de faire reprendre ses parts par LVMH mais à un prix équivalent à 80% de la juste valeur de l'ensemble, soit plus de deux fois sa quote-part réelle.

Tandis que Diageo a choisi de verser au titre de 2020 un dividende légèrement augmenté (+2% au total) par rapport à 2019, LVMH a préféré réduire le sien, comme d'autres groupes de luxe malgré leur relative solidité, en raison de la crise du coronavirus.

En tant qu'actionnaire à 66% de Moët Hennessy, LVMH a en outre préféré ne pas faire remonter de dividende de la co-entreprise, ce que conteste Diageo qui calcule qu'un montant d'au moins 181 millions d'euros lui revenait. Dans les documents afférents à ses comptes semestriels, le groupe estime que le non-paiement du dividende contrevient aux termes de l'accord de partenariat avec LVMH. Diageo ajoute que, conformément à ce que prévoit l'accord en cas de différend, il a entamé une procédure d'arbitrage.

Aucune des deux parties n'a davantage commenté, souligne le FT.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LVMH en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.70 % vs +0.53 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat