Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

GENEURO

GNRO - CH0308403085 SRD PEA PEA-PME
3.150 € -0.32 % Temps réel Euronext Paris

Geneuro : La biotech GeNeuro signe un nouvel accord de recherche pour le traitement du Covid long

vendredi 24 septembre 2021 à 10h16
GeNeuro conclut un nouvel accord dans le Covid long

(BFM Bourse) - La biotech va travailler avec les équipes de l'école de médecine de la Northwestern University aux Etats-Unis, en visant à mettre en évidence un levier thérapeutique pour traiter les patients affectés de symptômes au long cours du Covid-19.

Plutôt mieux orientée depuis le début de l'année (alors que son cours a reculé au cours de quatre des cinq précédents exercices), la biotech GeNeuro profite vendredi d'un courant acheteur à l'annonce d'une collaboration avec la Northwestern University, un établissement de référence pour le traitement du "Covid long", ces symptômes prolongés de la Covid-19 qui touchent un pourcentage non négligeable des personnes ayant contracté la maladie (même peu symptomatiques sur le moment). Un accord qui complète les efforts précédemment annoncés par la biotech genevoise, mais cotée à Paris, et qui gagne 8,43% à 3,86 euros vers 09h30.

GeNeuro est spécialisé dans l'étude des rétrovirus endogènes humains (la part du génome ayant pour origine des virus infectieux, qui s'est intégrée au fil des millénaires à l'ADN humain) et de leur rôle dans diverses maladies auto-immunes. Or, de récents travaux ont montré qu'une protéine pro-inflammatoire issue d'un rétrovirus endogène humain (HERV-W ENV) était liée à la gravité de la maladie (en accélérant la "tempête immunitaire", alimentant les complications et pénalisant le rétablissement à long terme), encourageant la firme à se rapprocher de centres médicaux de premier plan en Europe et aux États-Unis pour évaluer son anticorps anti-HERV-W ENV, le temelimab, en tant que traitement du Covid.

"Un levier thérapeutique pour traiter les patients affectés"

Dans ce cadre, GeNeuro a conclu un accord de recherche avec la Northwestern University, pour étudier plus précisément la relation entre HERV-W ENV et les syndromes neuropsychiatriques du Covid long. Cette grande université de Chicago est pionnière dans le traitement de la symptomatologie du Covid long, par l’intermédiaire de sa clinique Neuro Covid-19 établie dès le mois de mai 2020 au Northwestern Memorial Hospital. Créée et dirigée par le professeur Igor Koralnik, chef des services maladies neuro-infectieuses de la Northwestern Medicine, elle a traité à ce jour plus de 800 patients présentant des complications neurologiques.

Le but de cet accord de recherche, explique GeNeuro, est d’établir des preuves de l’expression de W-ENV au niveau transcriptionnel et protéique, afin de déterminer si cette protéine peut être un biomarqueur sanguin des complications neurologiques du Covid long. "Les propriétés pathogènes de W-ENV sur les cellules du système neural sont bien établies et sa présence continue peut fournir une justification biologique et un levier thérapeutique pour traiter les patients affectés. L’identification des caractéristiques des patients qui seraient les plus susceptibles de bénéficier d’un traitement par le temelimab, un anticorps anti-W-ENV, est un facteur de succès critique dans cette nouvelle indication".

Cet accord de recherche complète les efforts précédemment annoncés par GeNeuro dans le domaine du Covid long en Europe avec la Fondation FondaMental et le CIRI (Centre International de Recherche en Infectiologie) à Lyon.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur GENEURO en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.10 % vs +41.21 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat