Bourse > General electric > General electric : La conjoncture US devrait doper les résultats d'entreprise 2014
GENERAL ELECTRICGENERAL ELECTRIC GNE - US3696041033GNE - US3696041033
21.850 € -0.68 % Temps réel Euronext Paris
21.800 €Ouverture : +0.23 %Perf Ouverture : 21.980 €+ Haut : 21.800 €+ Bas :
22.000 €Clôture veille : 5 843Volume : +0.00 %Capi échangé : 230 368 M€Capi. :

General electric : La conjoncture US devrait doper les résultats d'entreprise 2014

La conjoncture US devrait doper les résultats d'entreprise 2014La conjoncture US devrait doper les résultats d'entreprise 2014

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - Une conjoncture américaine plus porteuse pourrait se traduire par une nette hausse des résultats d'entreprise cette année, ce qui pourrait apaiser quelque peu les inquiétudes des investisseurs au sujet des valorisations atteintes par les grands noms de la cote après le bond de 30% affiché en 2013 par Wall Street.

Avec une saison des résultats qui commencera à battre son plein dans quelques jours avec les chiffres trimestriels, entre autres, des grandes banques et de General Electric, les acteurs de marché seront surtout attentifs à la tonalité des dirigeants d'entreprises en matière de perspectives.

Ils suivront également les annonces en termes d'investissement, sachant que nombre de sociétés disposent d'une abondante trésorerie après des années de compression des dépenses.

Les données du quatrième trimestre ne s'annoncent guère spectaculaires, même si, au vu du nombre inhabituellement élevé d'avertissements sur résultats lancés ces derniers mois, il pourrait finalement y avoir une rafale de publications supérieures aux attentes.

Selon des données Thomson Reuters, le bénéfice du quatrième trimestre 2013 des composants du S&P 500 ne devrait avoir augmenté en moyenne que de 7,7% par rapport à la même période de 2012. Pour le chiffre d'affaires, la hausse est estimée à 0,4%.

Au vu d'une série d'indicateurs macro-économiques suggérant une accélération de la reprise économique des Etats-Unis au cours des derniers mois de 2013, certains voient le produit intérieur brut (PIB) de la première économie mondiale augmenter de 3% cette année.

Le cas échéant, une telle croissance entraînera mécaniquement une hausse du chiffre d'affaires des entreprises, a noté Carmine Grigoli, chargé des investissements chez Mizuho Securities.

"A mon avis, il y a de fortes chances pour que les prévisions soient relevées à mesure que l'année avance", a-t-il déclaré.

A ce stade, les données Thomson Reuters laissent entrevoir en moyenne une hausse de 3,8% du chiffre d'affaires des entreprises en 2014 après une progression estimée de 1,8% sur l'ensemble de 2013.

Plus le chiffre d'affaire augmente, moins les entreprises doivent relier sur des baisses des coûts pour faire augmenter la rentabilité.

Cela peut entraîner une hausse des investissements cette année. Goldman Sachs les voit augmenter de 9% après une hausse de seulement 2% en 2013.

D'après la banque, les entreprises américaines (hors compagnies financières) détiennent au total une trésorerie de 1.300 milliards de dollars.

Benoît Van Overstraeten pour le service français

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI