Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

GENERAL ELECTRIC

GNE - US3696041033 SRD PEA PEA-PME
5.448 € +2.08 % Temps réel Euronext Paris

General electric : GE teste des robots et des drones d'inspection d'usines

mardi 13 juin 2017 à 12h39
GE teste des robots et des drones d'inspection d'usines

SEATTLE (Reuters) - General Electric a commencé à tester des drones autonomes et des "robots d'exploration" conçus pour l'inspection de raffineries, d'usines, de chemins de fer et d'autres équipements industriels dans l'espoir de mettre la main sur un marché évalué à environ 40 milliards de dollars (36 milliards d'euros) par an.

Le conglomérat a effectué des essais auprès de clients au cours desquels des drones aériens et des robots ont pu se déplacer autour et à l'intérieur de sites éloignés ou dangereux, raconte à Reuters Alex Tepper, directeur commercial d'Avitas Systems, une start-up créée par GE pour cette activité.

Ces robots et drones ont pu prendre des photos montrant par exemple des éléments de corrosion ou de relever des données liées à la température, aux vibrations ou au gaz qui sont analysées par des algorithmes et une intelligence artificielle.

GE devrait présenter officiellement cette nouvelle activité, axée sur les secteurs du pétrole, du gaz, du transport et de l'énergie, ce mardi lors d'une conférence à Berlin.

Le groupe américain n'est pas le premier à combiner intelligence artificielle et robotique au service de l'inspection de sites industriels. IBM travaille depuis environ un an sur des systèmes connectés à son programme d'intelligence artificielle Watson et a lancé des projets en ce sens en mars.

IBM a notamment testé des caméras reliées à Watson et capables d'identifier des défauts sur des composants électroniques ou sur des chaînes de montage dans des usines en Chine et à Taiwan.

Selon GE, sa division Avitas réunira l'analyse informatique et l'intelligence artificielle à sa connaissance des systèmes industriels et ses activités d'inspection actuels.

"Nous connaissons très bien cet équipement, de sorte que nous pouvons programmer les robots, quel qu'en soit le type, afin de recueillir les informations dont nous avons besoin pour une inspection", a déclaré Alex Tepper.

(Alwyn Scott, Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2017 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur GENERAL ELECTRIC en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.10 % vs -1.55 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat