Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

FNAC DARTY

FNAC - FR0011476928 SRD PEA PEA-PME
39.060 € +3.28 % Temps réel Euronext Paris

Fnac darty : Plus bas annuel pour Fnac Darty, incapable de redresser sa marge brute face à une croissance atone

vendredi 18 octobre 2019 à 11h40
Fnac Darty au plus bas depuis décembre 2018 en Bourse

(BFM Bourse) - Fnac Darty abandonne plus de 12% vendredi matin en réaction à sa publication trimestrielle décevante, avec des résultats légèrement inférieurs aux attentes et un recul de 70 points de base de son taux de marge brute, qui passe sous le seuil des 30%.

Le distributeur français de produits électroniques, électroménagers et culturels signe le plus fort repli du SBF 120 (lui-même en repli de 0,4%) vendredi, avec un plongeon de 12,16% à 52 euros vers 11h30, dans un volume d'échanges représentant environ 0,7% du capital. Cette lourde chute provoquée par des résultats trimestriels inférieurs aux attentes ramène le titre à son plus bas depuis décembre 2018.

Le distributeur spécialisé a fait état d'une hausse de 3,7% en données publiées et de 1,7% en données comparables de son chiffre d'affaires au troisième trimestre de son exercice 2019 clos fin septembre, à 1,816 milliard d'euros, notamment portée par "la croissance à deux chiffres des ventes en ligne qui représentent plus de 19% du chiffre d’affaires du groupe au troisième trimestre" indique le communiqué publié jeudi soir.

"L'écart avec nos prévisions provient essentiellement de la performance en France qui affiche une croissance à données comparables de 0,4%, contre 1,4% attendu", indique Midcap Parners, qui abaisse son objectif de cours à 83 euros contre 96 euros (mais réitère l'achat). Cette progression atonedans l'Hexagone, Fnac Darty le justifie par "un contexte de consommation compliqué, avec notamment l'effet du mouvement des "gilets jaunes" sur la fréquentation des magasins parisiens, et la forte pression concurrentielle sur le petit électroménager".

Fnac Darty confirme néanmoins ses objectifs financiers à moyen terme d'une "croissance supérieure à ses marchés" et "une marge opérationnelle courante de 4,5% à 5%".

Là où le bât blesse, pour les analystes de Bryan Garnier qui réduisent leur cible de 95 à 92 euros mais restent également à l'achat sur le titre Fnac Darty, c'est sur le nouveau recul du taux de marge brute, "le chiffre le plus décevant" selon eux. "Hors Nature & Découvertes (en cours d’intégration comptable), le taux de marge brute est en retrait au troisième trimestre 2019 avec une amplitude similaire à celle constatée au 1er semestre" indique ainsi le groupe dans son communiqué.

Fin juillet dernier, à l'occasion de sa publication semestrielle, Fnac Darty avait annoncé que son taux de marge brute restait "à un niveau solide à 30,4%, par rapport à 31,1% au premier semestre 2018", soit un recul de 70 points de base sur un an. Un repli similaire du taux de marge brute au 3e trimestre de l'exercice 2019 du distributeur ramène donc ce taux sous le seuil des 30%, à 29,7%. En conséquence, Bryan Garnier abaisse ses prévisions à la fois de marge brute et de marge d'Ebit pour 2019.

"Dans un contexte de marché de la distribution toujours complexe et d'un environnement concurrentiel intense", le groupe a réalisé une croissance "supérieure à (ses) marchés", souligne pourtant le directeur général de Fnac Darty cité dans le communiqué, l'espagnol Enrique Martinez. Une performance qui repose selon lui sur "l'agilité commerciale qui permet au groupe de gagner continuellement des parts de marché".

Toutes les zones géographiques où le distributeur est présent (France, Suisse, Belgique, Pays-Bas, péninsule ibérique) ont vu leur chiffre d'affaires augmenter, avec notamment une croissance soutenue au Benelux (+9,5%), "tirée principalement par le succès de l'intégration de Wehkamp (un site néerlandais de e-commerce racheté en juillet 2018, NDLR) et la poursuite de la bonne dynamique des ventes d'électroménager en Belgique" précise le communiqué.

En parallèle, "nous avons poursuivi l'expansion de notre réseau et réalisé de nombreux investissements sur nos plateformes numériques", souligne Enrique Martinez, faisant notamment référence à "l’optimisation des moteurs de recherche et la montée en puissance du projet Digital Factory, permettant d’améliorer l’agilité et la rapidité d’évolution des sites e-commerce".

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur FNAC DARTY en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat