Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

FDJ

FDJ - FR0013451333 SRD PEA PEA-PME
37.860 € +1.12 % Temps réel Euronext Paris

Fdj : Misant sur le numérique et les paris hippiques, FDJ officialise le rachat de Zeturf

jeudi 17 novembre 2022 à 11h11
FDJ veut conserver la main gagnante

(BFM Bourse) - En amont d’une journée dédiée aux investisseurs, le spécialiste des jeux d’argent a indiqué qu'il visait désormais le haut de son objectif de croissance annuelle pour la période 2022-2025 et a annoncé un accord pour racheter le site de paris hippiques Zeturf pour 175 millions d’euros.

La Française des Jeux (FDJ) veut conserver la main gagnante. Introduit il y a bientôt trois ans à la Bourse de Paris, l’opérateur de jeux d’argent tient ce jeudi une journée dédiée aux investisseurs pour faire le point sur sa stratégie et ses ambitions.

En amont de cet évènement, qui se déroulera à 16h, la société a donné les grandes lignes de sa feuille de route. Le groupe dirigé par Stéphane Pallez a ainsi confirmé ses objectifs pour l’année en cours, à savoir un chiffre d’affaires en hausse de plus de 8% et une marge d’Ebitda (excédent brut d’exploitation) de l’ordre de 24%.

La société a également indiqué que pour 2023, elle anticipait un taux de marge d’Ebitda stable par rapport à cette année, autour de 24%, donc, évoquant "un environnement économique incertain" .

A plus long terme, FDJ a confirmé et précisé ses ambitions pour 2025. Dès son introduction en Bourse, la société avait communiqué des perspectives à cet horizon. Elles les avait ensuite relevées en début d’année à la faveur d’excellent résultats 2021.

Mue numérique

Ce jeudi, FDJ a réitéré tabler sur une croissance annuelle moyenne de son chiffre d’affaire sur la période 2022-2025 de 4% à 5%. Le groupe a néanmoins annoncé qu'il visait désormais "le haut" de cette fourchette. FDJ a également indiqué tabler sur une croissance annuelle de ses mises sur le numérique de plus de 20% sur la même période.

L’opérateur de jeux d’argent a confirmé une marge d’Ebitda à 25% en 2025 et entend distribuer entre 80% et 90% de son résultat net part du groupe en dividende. L’entreprise compte par ailleurs convertir plus de 80% de son Ebitda en flux de trésorerie libre. Au niveau du bilan, le ratio de dette nette sur Ebitda resterait à environ deux.

Pour parvenir à ses objectifs, FDJ compte poursuivre sa mue numérique, alors que la part du digital de ses mises a atteint 13% au troisième trimestre, contre 10% en 2020. La société entend également "poursuivre la dynamique des paris sportifs et compléter son offre de jeux en ligne par le poker et les paris hippiques".

Prix moins élevé que prévu

Dans cette optique, FDJ a annoncé un accord ce jeudi pour racheter le groupe de paris hippiques en ligne Zeturf. L’entreprise était entrée en septembre en négociations exclusives pour effectuer cette opération.

FDJ a surtout précisé que ce rachat s’effectuerait pour une valeur d’entreprise 175 millions d’euros, un montant inférieur aux 200 millions d’euros précédemment évoqués par la presse. La société précise néanmoins qu’un complément de prix pourrait être versé en fonction de la performance de la cible l’an prochain.

FDJ s’attend à finaliser l’opération au second semestre 2023, une fois les conditions suspensives levées, notamment l’obtention de l'aval de l’Autorité de la concurrence. Le groupe s’attend à ce que cette acquisition soit relutive – c’est-à-dire qu’elle génère une amélioration – sur la marge contributive de la division "paris sportifs" en 2024. L’acquisition de Zeturf permettra par ailleurs à FDJ d’acquérir directement une part de marché d’environ 20% sur les paris hippiques en ligne.

Pour rappel, FDJ possède dans l'Hexagone le monopole de la loterie physique et en ligne ainsi que du pari sportif physique, tandis que le Pari Mutuel Urbain (PMU) le détient pour les paris hippiques en points de vente. Mais sur internet, aussi bien les paris sportifs et hippiques que le poker sont ouverts à la concurrence, du moment que l’opérateur est agréé.

A la Bourse de Paris, le marché réagit avec un entrain mesuré aux annonces du groupe. L’action FDJ prend 0,7% vers 10h10, surperformant le CAC 40 qui recule de 0,4% au même moment.

Julien Marion - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur FDJ en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application BFM Bourse


Par email

Votre avis
Portefeuille Trading
+316.00 % vs +34.45 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour