Bourse > Edf > Edf : Edf confirme son investissement dans le gaz à dunkerque
EDFEDF EDF - FR0010242511EDF - FR0010242511
8.818 € -0.92 % Temps réel Euronext Paris
8.900 €Ouverture : -0.92 %Perf Ouverture : 8.917 €+ Haut : 8.785 €+ Bas :
8.900 €Clôture veille : 2 202 700Volume : +0.08 %Capi échangé : 25 461 M€Capi. :

Edf : Edf confirme son investissement dans le gaz à dunkerque

Edf confirme son investissement dans le gaz à dunkerqueEdf confirme son investissement dans le gaz à dunkerque

PARIS (Reuters) - EDF a annoncé mercredi sa décision finale d'investir dans le terminal méthanier de Dunkerque, aux côtés du belge Fluxys et de Total, pour un montant d'un milliard d'euros.

L'électricien public a précisé dans un communiqué que Fluxys et Total avaient confirmé leur prise de participation à hauteur de 25% et 10% respectivement dans le capital de Dunkerque LNG, la société chargée de l'installation industrielle du terminal de gaz naturel liquéfié.

Total a réservé auprès de Dunkerque LNG jusqu'à 2 milliards de mètres cubes par an (Gm3/an) de capacités de stockage et de regazéification, EDF conservant une capacité allant jusqu'à 8 Gm3/an.

"Dunkerque LNG se réserve la possibilité d'accueillir ultérieurement d'autres partenaires financiers ou commerciaux sur ce projet", a précisé EDF.

Le terminal méthanier de Dunkerque, dont la mise en service est prévue fin 2015, aura une capacité annuelle de regazéification de 13 Gm3 et augmentera d'environ 20% les capacités d'importation de gaz naturel sur le territoire français.

Le coût total du projet s'élève à 1,5 milliard d'euros en incluant les investissements du port autonome de Dunkerque et de GRTgaz, la structure qui gère les gazoducs de GDF Suez en France, a précisé une porte-parole d'EDF.

Le terminal avait fait l'objet d'un accord entre l'électricien et Total en mars 2010 alors que la raffinerie du groupe pétrolier à Dunkerque était en cours de fermeture. Cet accord prévoyait notamment qu'une partie des salariés de la raffinerie Total de Dunkerque seraient employés sur le nouveau site.

Le projet permettra notamment à EDF d'assurer l'approvisionnement de ses centrales de production électrique à partir de gaz.

Le groupe doit en effet mettre en service trois centrales à cycle combiné gaz (CCG) d'ici 2012 en France pour une capacité de production totale de 1.360 mégawatts (MW), ainsi qu'une centrale CCG de 1.300 MW au Royaume-Uni.

L'action EDF prenait 0,5% à 26,45 euros en début de séance à la Bourse de Paris, dans un marché en hausse de 0,8%. GDF Suez gagnait aussi 0,5%, à 24,245 euros, et Total 0,7% à 38,675 euros.

Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI