Bourse > Edf > Edf : Confirme ses objectifs financiers pour 2011
EDFEDF EDF - FR0010242511EDF - FR0010242511
8.723 € -1.08 % Temps réel Euronext Paris
8.772 €Ouverture : -0.56 %Perf Ouverture : 8.910 €+ Haut : 8.706 €+ Bas :
8.818 €Clôture veille : 2 935 050Volume : +0.10 %Capi échangé : 25 186 M€Capi. :

Edf : Confirme ses objectifs financiers pour 2011

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le chiffre d'affaires s'inscrit en hausse de 2,7% à 33 464 millions d'euros au 1er semestre 2011. En France, le chiffre d'affaires s'élève à 19 495 millions d'euros, en croissance organique de 3,5% par rapport au premier semestre 2010. L'EBITDA est de 5 688 millions d'euros, soit une croissance de 8,3% en organique.

Au Royaume-Uni, le chiffre d'affaires s'élève à 4 390 millions d'euros, en diminution organique de 8,5%. Ceci s'explique par un climat particulièrement doux et une rationalisation du portefeuille de clients industriels d'EDF Energy. L'EBITDA s'établit à 1 172 millions d'euros, en croissance organique de 20,7% par rapport au premier semestre 2010.

En Italie, le chiffre d'affaires réalisé par le Groupe s'élève à 3 052 millions d'euros, en croissance organique de 10,1%. L'EBITDA de l'Italie est de 218 millions d'euros, en baisse de 40,5% en organique. Le chiffre d'affaires du segment Autre International est de 3 800 millions d'euros, en hausse de 8,5% en organique. L'EBITDA s'élève à 638 millions d'euros, en hausse de 10,0% en organique. Cette croissance est portée principalement par la Belgique qui a bénéficié d'un effet volume favorable des ventes d'électricité et d'une hausse des marges gaz.

Le résultat net part du Groupe s'établit à 2 554 millions d'euros, contre 1 659 millions au premier semestre 2010 et 1 078 millions à périmètre comparable, qui avait été marqué par la provision pour risques de 1 060 millions d'euros au titre des activités du Groupe aux Etats-Unis. Hors éléments nets non récurrents, le résultat net courant s'établit à 2 629 millions d'euros et progresse de 12,5% en organique par rapport au premier semestre 2010.

' Ce premier semestre 2011 est marqué, dans un contexte troublé, par une excellente performance opérationnelle notamment liée à l'augmentation de la production nucléaire en France et au Royaume-Uni. Ces résultats permettent au Groupe de confirmer ses objectifs financiers pour 2011 ' a déclaré Henri Proglio, PDG d'EDF.

EDF confirme ses objectifs. Le groupe vise une roissance organique d'EBITDA comprise entre 4 et 6% et un ratio d'endettement financier net / EBITDA compris entre 2,1 et 2,3x, y compris l'impact de 0,1x de l'opération sur EDF Energies Nouvelles. EDF souhaite verser un dividende pour 2011 au moins équivalent à celui versé au titre de 2010.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI