Bourse > Edf > Edf : Confirme ses objectifs financiers pour 2011
EDFEDF EDF - FR0010242511 EDF - FR0010242511   SRD PEA PEA-PME
10.095 € -1.08 % Temps réel Euronext Paris
10.200 €Ouverture : -1.03 %Perf Ouverture : 10.210 €+ Haut : 10.075 €+ Bas :
10.205 €Clôture veille : 1 591 310Volume : +0.06 %Capi échangé : 29 148 M€Capi. :

Edf : Confirme ses objectifs financiers pour 2011

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le chiffre d'affaires s'inscrit en hausse de 2,7% à 33 464 millions d'euros au 1er semestre 2011. En France, le chiffre d'affaires s'élève à 19 495 millions d'euros, en croissance organique de 3,5% par rapport au premier semestre 2010. L'EBITDA est de 5 688 millions d'euros, soit une croissance de 8,3% en organique.

Au Royaume-Uni, le chiffre d'affaires s'élève à 4 390 millions d'euros, en diminution organique de 8,5%. Ceci s'explique par un climat particulièrement doux et une rationalisation du portefeuille de clients industriels d'EDF Energy. L'EBITDA s'établit à 1 172 millions d'euros, en croissance organique de 20,7% par rapport au premier semestre 2010.

En Italie, le chiffre d'affaires réalisé par le Groupe s'élève à 3 052 millions d'euros, en croissance organique de 10,1%. L'EBITDA de l'Italie est de 218 millions d'euros, en baisse de 40,5% en organique. Le chiffre d'affaires du segment Autre International est de 3 800 millions d'euros, en hausse de 8,5% en organique. L'EBITDA s'élève à 638 millions d'euros, en hausse de 10,0% en organique. Cette croissance est portée principalement par la Belgique qui a bénéficié d'un effet volume favorable des ventes d'électricité et d'une hausse des marges gaz.

Le résultat net part du Groupe s'établit à 2 554 millions d'euros, contre 1 659 millions au premier semestre 2010 et 1 078 millions à périmètre comparable, qui avait été marqué par la provision pour risques de 1 060 millions d'euros au titre des activités du Groupe aux Etats-Unis. Hors éléments nets non récurrents, le résultat net courant s'établit à 2 629 millions d'euros et progresse de 12,5% en organique par rapport au premier semestre 2010.

' Ce premier semestre 2011 est marqué, dans un contexte troublé, par une excellente performance opérationnelle notamment liée à l'augmentation de la production nucléaire en France et au Royaume-Uni. Ces résultats permettent au Groupe de confirmer ses objectifs financiers pour 2011 ' a déclaré Henri Proglio, PDG d'EDF.

EDF confirme ses objectifs. Le groupe vise une roissance organique d'EBITDA comprise entre 4 et 6% et un ratio d'endettement financier net / EBITDA compris entre 2,1 et 2,3x, y compris l'impact de 0,1x de l'opération sur EDF Energies Nouvelles. EDF souhaite verser un dividende pour 2011 au moins équivalent à celui versé au titre de 2010.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...