Bourse > Casino guichard > Casino guichard : Optimiste pour 2012, contrôle de gpa en vue
CASINO GUICHARDCASINO GUICHARD CO - FR0000125585CO - FR0000125585
54.260 € +0.02 % Temps réel Euronext Paris
54.310 €Ouverture : -0.09 %Perf Ouverture : 54.630 €+ Haut : 54.180 €+ Bas :
54.250 €Clôture veille : 46 052Volume : +0.04 %Capi échangé : 6 023 M€Capi. :

Casino guichard : Optimiste pour 2012, contrôle de gpa en vue

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme de son exercice 2011, Casino a dégagé un résultat net part du groupe en hausse de 6,5% à 568 millions d'euros. Plus de la moitié de son résultat opérationnel courant (ROC) a été réalisé l'an dernier hors de France. En 2012, le groupe s'attend à une hausse de ses ventes supérieure à 10% et une progression de ses résultats. En juin 2012, Casino a également l'intention d'exercer l'option lui permettant de prendre le contrôle du brésilien GPA.

Le distributeur proposera à sa prochaine AG de relever le montant du coupon détaché au titre de 2011 de 7,9% à 3 euros, avec une option de paiement en actions à hauteur de 50%.

L'an dernier, les ventes du groupe détenant notamment les enseignes Casino, Franprix, Monoprix et au Brésil, une participation centrale dans Grupo Pao de Açucar (GPA), se sont affichées en hausse de 18,2% à 34,4 milliards d'euros. La hausse organique de l'activité s'établit à 5,7% hors essence sur l'année, avec + 1,4% en France et + 12,2% à l'international, ce qui comprend notamment le Brésil où la participation dans GPA a d'ailleurs été renforcée l'an dernier à l'issue de la tentative de 'coup d'Etat' de Carrefour.

Le groupe souligne que sa part de marché est restée stable en France, où il est plutôt représenté par des moyennes surfaces et des enseignes de proximité que par des hypermarchés. A 18,75 milliards d'euros, les ventes hexagonales du groupe représentaient en 2011 54,6% de son CA, contre 61,75% en 2010.

Les ventes à l'International décollent de 40,4% à 15,6 milliards d'euros en raison 'des variations de périmètre significatives (consolidation des anciennes activités de Carrefour en Thaïlande au sein de Big C, consolidation de Casas Bahia au Brésil et montée de Casino au capital de GPA)'.

En termes organiques, la croissance à l'International reste soutenue à 12,2%, dont + 13,4% en Amérique latine avec + 8,8% chez GPA. Les marges de ROC sont respectivement de 4,8% en Amérique latine (+ 7 points de base) et de 7,3% en Asie (+ 28 points de base).

Parallèlement, l'excédent brut d'exploitation de Casino (soit l'équivalent de l'EBITDA) a progressé de 17,1% à 2,3 milliards d'euros, soit une marge quasi-stable de 6,7% (- 6 points de base).

Le résultat opérationnel courant (ROC) du groupe prend de son côté 19,1% à 1.548 millions d'euros, soit une marge de 4,5% en légère hausse de 4,5 points de base.

Notons qu'en France, le ROC s'est tassé en termes organiques de 2,9% à 750 millions d'euros, d'où une marge de 4% en recul de 23 points de base. Par enseigne, la marge de ROC se situe à 3,7% pour Casino France (hyper et supermarchés ; - 8 points de base), à 3,7% chez Leader Price et à 6,5% chez Monoprix.

A l'International, le ROC décolle de 50,5% à 798 millions d'euros (+ 11,3% en organique), soit 51,5% du ROC du groupe Casino, contre 40,8% en 2010.

Du côté du bilan, la dette financière nette a sensiblement augmenté de 39,9% à 5,38 milliards d'euros, soit un ratio de dette financière sur EBITDA de 2,35, contre 1,97 un an plus tôt.

Le PDG et principal actionnaire du groupe, Jean-Charles Naouri, a déclaré à cette occasion que la rentabilité de la branche France “s'est redressée au 2nd semestre sous l'effet des plans d'action mis en oeuvre.”

“En 2012”, a-t-il poursuivi, “notre groupe poursuivra sa stratégie de croissance rentable” qui devrait conduire les ventes réalisées hors de France à dépasser la barre des 50%, comme tel est déjà le cas pour le ROC. Le chiffre d'affaires devrait donc progresser de plus de 10%, avec une part de marché stable dans le secteur alimentaire en France et une hausse du ROC de Franprix-Leader Price. Il se dit aussi confiant sur la progression ses résultats.

“Le groupe entend poursuivre une politique active de rotation de ses actifs avec un objectif de cessions d'actifs/augmentations de capital de 1,5 milliard d'euros en 2012”, indique-t-il afin de maintenir son ratio de DFN/EBITDA sous les 2,2.

Casino aussi l'intention d'exercice, en juin 2012, “son option lui permettant de prendre le contrôle de GPA, leader de la distribution au Brésil, et consolidera en intégration globale GPA une fois que Casino aura son contrôle exclusif”, indique-t-il aussi

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI