Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CASINO GUICHARD

CO - FR0000125585 SRD PEA PEA-PME
23.830 € -1.37 % Temps réel Euronext Paris

Casino guichard : L'envolée des livraisons à domicile n'empêche pas Casino de voir ses ventes faiblir

vendredi 7 mai 2021 à 11h08
Casino a vu ses ventes se contracter en France au premier trimestre

(BFM Bourse) - Le distributeur stéphanois a subi une nette contraction de ses ventes en France sur les trois premiers mois de l'année, souffrant d'une base de comparaison défavorable, mais pointe plusieurs éléments positifs dont le redressement de sa rentabilité et l'essor du e-commerce. Insuffisant pour le marché.

Parmi les plus fortes baisses du SRD ce vendredi matin, Casino lâche 2,8% à 28,32 euros vers 10h35 en réaction à des résultats en-dedans par rapport à l'activité exceptionnelle enregistrée sur les trois premiers mois de 2020. Le titre efface ainsi une partie de ses gains accumulés depuis le début de l'année sur fond d'optimisme quant à la reprise économique (+12,5% depuis le 1er janvier).

En France, son principal marché, le distributeur stéphanois a subi une contraction de 6,4% de ses revenus à magasins comparables, à 3,388 milliards d'euros. Les enseignes ayant le plus souffert sont les hypermarchés Géant (-9,7% en comparables) et les Franprix (-9,2%), tandis que les Monoprix ont limité la casse (-3,2%).

Lors d'un point presse téléphonique, le directeur financier David Lubek a expliqué qu'il s'agissait encore "d'un trimestre un peu particulier", qui pénalise notamment l'activité des hypermarchés du groupe, "avec la fermeture des rayons non alimentaires ou les restrictions d'horaire" dans le cadre du couvre-feu.

Une marge qui progresse grâce aux économies

Malgré ce recul des ventes, le groupe dirigé par Jean-Charles Naouri et contrôlé par la holding Rallye (-1,2%) met toutefois en avant plusieurs éléments positifs, notamment le redressement de sa rentabilité avec une hausse de son Ebitda de 19% à 204 millions d'euros, "grâce à des économies de coûts", qui traduit une marge d'Ebitda en hausse de 130 points de base (1,30 point) à 5,3%.

Casino pointe également la bonne performance de Cdiscount, dont les revenus marketplace ont bondi de 43%. Il souligne par ailleurs la "très forte croissance de l’e-commerce alimentaire (+38%, soit +97% sur 2 ans) portée par des partenariats exclusifs en France avec les meilleurs acteurs technologiques du secteur".

Les livraisons Monoprix Plus et Casino Plus à partir de l’entrepôt O’Logistique (situé à Fleury-Mérogis, exploité et automatisé par le spécialiste britannique du e-commerce alimentaire Ocado) progressent de 40% par rapport au dernier trimestre 2020, et de 166% par rapport au troisième trimestre 2020. "L’entrepôt livre déjà plus de 100 millions d'euros de commandes à domicile en vision annualisée" précise Casino dans son communiqué. Le groupe souligne également le renforcement du partenariat Amazon, dont il est devenu l'unique partenaire sur la livraison alimentaire après l'arrête de l'activité du géant américain en propre, avec un service qui couvre désormais 70% de la population d'Ile-de-France. "Ces leviers de croissance, qui constituent un axe fort de différenciation stratégique, poursuivront leur accélération dans les prochains trimestres", prédit Casino.

Vers une cotation à part pour GreenYellow

Sur l'ensemble du groupe, Casino, qui contrôle également le brésilien Grupo Pao de Acucar, a enregistré un chiffre d'affaires de 7,146 milliards d'euros au premier trimestre. À magasins comparables et en excluant les acquisitions, les effets de change et les revenus du carburant, cela représente une très légère progression de 0,1%, après une hausse de 8,1% sur les trois derniers mois de 2020.

Le groupe, toujours engagé dans un vaste plan de cessions d'actifs pour réduire sa dette, réaffirme par ailleurs avoir lancé les travaux préparatoires aux augmentations de capital potentielles de ses filiales de e-commerce Cdiscount et d'énergies renouvelables GreenYellow. "Une cotation en Bourse fait partie des options pour GreenYellow", a déclaré aux journalistes le directeur financier, David Lubek.

Après avoir cédé ses principaux magasins déficitaires et remis toutes ses enseignes dans le vert, le distributeur s'est concentré sur la croissance et l'expansion sur son marché français, avec notamment l'ouverture de 115 magasins de proximité sur le trimestre, "en avance sur la trajectoire de 300 ouvertures d’ici juin dont 100 au premier trimestre" précédemment annoncée.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CASINO GUICHARD en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.90 % vs +33.02 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat