Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Vers une poursuite d'oscillations erratiques dans un range
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 291.22 +0.42 % Temps réel Euronext Paris
5 274.36Ouverture : 5 291.60+ Haut : 5 259.63+ Bas :
+0.32 %Perf Ouverture : 5 268.85Clôture veille : 2 129 070 KVolume :

CAC 40 : Vers une poursuite d'oscillations erratiques dans un range

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a nettement marqué le pas (-0,94%) vendredi au terme d'une séance sans rendez-vous majeur qui a vu le marché renouer avec l'aversion au risque avant de nouvelles annonces économiques américaines.

L'indice CAC 40 a perdu 46 points à 4 845 points, dans un volume d'échanges élevé de 4,7 milliards d'euros.

Au cours de la semaine écoulée, l’indice phare de la Bourse de Paris s'est replié de 0,46% et de 0,35% depuis le début de l’année.

Après avoir ouvert en léger repli, la cote parisienne a creusé ses pertes en cours de séance, emboîtant le pas aux indices américains, qui marquaient une pause, en début de séance, après avoir signé de nouveaux records.

Sur le front des valeurs, l'actualité a été dense, marquée par de nouvelles publications de résultats d'entreprises.

Vivendi (-3,94% à 16,32 euros), en queue du CAC 40, a souffert du recul de 35% de son bénéfice net part du groupe pour 2016 alors que sa filiale Canal+ France a continué à perdre des abonnés et à creuser sa perte opérationnelle.

Saint-Gobain a reculé de 1,99% à 44,37 euros. Le PDG du groupe Pierre-André de Chalendar a réaffirmé sa "détermination" à poursuivre le projet d'acquisition du groupe suisse Sika, disant attendre avec "confiance" l'issue de la bataille judiciaire en cours.

Bureau Veritas a été pénalisé (-4,71% à 18,00 euros) par l'annonce du décalage d'un an de son plan stratégique à cinq ans annoncé fin 2015 en raison d'une conjoncture plus difficile que prévu sur ses marchés du pétrole et du gaz ainsi que sur l'activité de certification des navires (shipping).

Vallourec a chuté lourdement de 7% à 5,32 euros après avoir déjà plongé la veille de 10%. Les résultats 2016 publiés il y a deux jours par le spécialiste des solutions tubulaires premium pour les marchés de l'énergie n'ont pourtant pas déçu, mais la prudence du discours sur les perspectives continue d'inquiéter.

Ingenico a bondi (+7,23% à 84,95 euros) grâce à un bénéfice net en hausse en 2016, tandis que Bonduelle a grimpé de 5,86% à 25,85 euros, dopé par l'acquisition de Ready Pac Foods, spécialiste américain des salades en portion individuelle.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont fini dans le vert vendredi soir. Le Dow Jones a inscrit sa onzième clôture record d’affilée, une série non observée depuis 30 ans, en terminant en hausse de 0,05% à 20 821 points. Le Nasdaq Composite a pris 0,17% à 5 845 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a fini en hausse de 0,15% à 2 367 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0570$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 54,30$.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, à suivre les commandes de biens durables aux Etats-Unis à 14h30, les promesses de ventes de logements aux Etats-Unis à 16h00 puis un discours de Robert Kaplan, membre du FOMC, à 17h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le lourd repli enregistré vendredi ne change finalement pas la donne sur le plan graphique. L'indice phare français poursuit le tracé d'une phase de temporisation en canal horizontal de consolidation (range) entre 4 843 et 4 930 points. L'indice est parvenu à conserver en clôture le niveau de support des 4 843 points, un élément encourageant pour les prochaines séances. Une poursuite d'oscillations erratiques entre ces deux niveaux techniques est l'option privilégiée par notre équipe d'analystes techniques pour les séances à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4930.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4843.00 points relancerait la pression vendeuse.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale M705S est adapté.
Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4900.00 / 4930.00 / 4942.00
  • Support(s) : 4843.00 / 4807.00 / 4788.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -8 % / -7 % / -7 %
  • Ecart(s) support : -9 % / -10 % / -11 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers une poursuite d'oscillations erratiques dans un range (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers une poursuite d'oscillations erratiques dans un range (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...