Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 498.80 +0.87 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Vers un réajustement technique ponctuel

(BFM Bourse) - L'indice CAC 40 a grappillé 0,16% à 5 217 points mercredi, dans un marché qui, s'il n'a pas grand chose à se mettre sous la dent, reste soulagé, à la fois par l'absence de nouveaux épisodes de tensions entre Washington et Pyongyang, et par la bonne tenue de Wall Street après le passage d'Irma sur le Sud Est des Etats-Unis, provoquant des dégâts moins importants que craints initialement.

Seul repère statistique d'importance publié mercredi, les chiffres décevants sur le front les prix à la production aux Etats-Unis, ces derniers n'atteignant pas la cible sur le mois d'août, et ce quel que soit le panier retenu. Le calendrier, très pauvre depuis le début de semaine, s'étoffe dès ce jeudi, avec des rendez-vous à même de provoquer des décalages en cas d'écarts par rapport aux consensus. (voir en fin de première partie de la présente analyse), et notre calendrier complet.

A noter la déception ce matin concernant les chiffres de la production industrielle chinoise qui n'a progressé "que" de 6,0% en données annualisées, contre 6,6% anticipé en moyenne par les économistes interrogés.

Côté valeurs, Eramet a plongé de 12,73% à 55,46 euros, après la cession par les banques italiennes Intesa Sanpaolo et UniCredit de 11,176% du capital social ordinaire du groupe minier pour 169,4 millions d'euros.

Sequana a progressé de 4,46% à 1,17 euro, après avoir renoué avec les bénéfices au premier semestre. Le papetier a publié un bénéfice net de 2,7 millions d'euros, contre une perte de 28,7 millions d'euros un an plus tôt. Pourtant, son chiffre d'affaires pro forma avait reculé de 2,8% à 1,4 milliard d'euros (- 1,0 % à taux de change constants) par rapport au 30 juin 2016 à périmètre Arjowiggins comparable.

Vallourec a gagné 2,27% à 4,684 euros, après les propos rassurants de son président du directoire Philippe Crouzet lors d'une intervention devant l'Association des journalistes économiques et financiers (Ajef). Le dirigeant a indiqué que le nombre d'appareils de forage aux Etats-Unis devrait s'établir fin 2017 à un niveau supérieur aux prévisions, précise Reuters.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé en légère hausse, sur des niveaux de cours très fermes, à proximité immédiate de leurs sommets absolus, à l'image du Dow Jones (+0,18% à 22 158 points) ou du Nasdaq Composite (+0,09% à 6 460 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grappillé 0,08% à 2 498 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1870$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 49,20$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre la décision de politique monétaire de la Banque Nationale Suisse (BNS) à 09h30, les ventes au détail au Royaume-Uni à 10h30, la décision de politique monétaire de la Banque d'Angleterre à 13h00, et pour les Etats-Unis: les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, ainsi que l'indice des prix à la consommation à 14h30 également.

A noter que le 18 septembre, Nokia sortira du CAC, remplacé à par STMicroelectronics.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare français a a apporté une confirmation mardi, dans des volumes en légère hausse, du franchissement de seuil clé opéré lundi (borne haute de canal de consolidation).

Pour rappel, non seulement cette borne a cédé, mais la façon dont elle a cédé donne du sens au signal acheteur déclenché. Tout d'abord, il y a eu dépassement en outre d'une zone de résistance à 5 150 points. Ce double franchissement, donc, s'est réalisé sur gap haussier, non contesté en séance lundi. Et les volumes, sans être puissants, n'ont pas été timides, preuve de l'engagement d'un camp acheteur, parallèlement à l'essoufflement du camp vendeur, que nous mettions déjà en évidence depuis plusieurs séances. A quoi s'attendre désormais ?

Mardi avant l'ouverture du marché, nous options pour la formation d'une légère extension haussière à court terme. Cette extension est réalisée.

Nous nous engageons désormais progressivement dans la mise en place d'un reflux ponctuel, qui pourrait prendre à terme la forme d'un réajustement de type rejet graphique (pullback), en direction de la borne haute de ce fameux canal (que nous laisserons donc représenté en noir). Nous avons eu hier une confrontation préalable entre acheteurs et vendeurs, dans des volumes solides, avec atteinte d'un point d'équilibre. Un début de réajustement correctif est attendu dès ce jeudi.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5231.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 8792S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5231.00 / 5259.00 / 5320.00
Support(s) :
5145.00 / 5081.00 / 4980.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers un réajustement technique ponctuel (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers un réajustement technique ponctuel (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+278.40 % vs +10.62 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat