Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 084.66 -0.63 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Vers un comblement du gap du 5 février ?

(BFM Bourse) - La Bourse de Paris a terminé en très légère hausse jeudi (+0,13% à 5.309,23 points) à l'issue d'une séance où elle s'est laissée gagner par l'incertitude, s'interrogeant sur le rythme du relèvement des taux d'intérêt par la banque centrale américaine (Fed).

Au cours d'une séance riche une nouvelle fois en résultats d'entreprises, ce sont plutôt les éléments macroéconomiques qui ont pesé sur la tendance.

La majorité des participants à la dernière réunion monétaire de la Fed ont averti que la croissance économique plus forte aux Etats-Unis allait peut-être nécessiter davantage de hausses de taux d'intérêt qu'initialement prévu, selon un compte-rendu mercredi.

De son côté, la Banque centrale européenne (BCE) a publié hier le compte-rendu de sa dernière réunion de politique monétaire, mais cette publication n'a pas eu d'impact notable sur les marchés.

Le moral des entrepreneurs allemands a reculé plus qu'attendu en février pour s'établir à 115,4 points, avec un repli marqué des attentes pour les prochains mois, selon le baromètre Ifo.

Enfin, les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis sont pour leur part retombées de façon inattendue à un niveau proche de leur plancher en 45 ans, selon le département du Travail.

Côté valeurs, Technicolor a dévissé de 28,93% à 2,08 euros, plombé par une perte nette multipliée par plus de six en 2017 et une nouvelle réduction de ses objectifs 2020 à l'issue d'une année "particulièrement difficile".

Ingenico a plongé de 16,29% à 77,00 euros, en dépit d'un bénéfice net en hausse de 5% pour 2017, plusieurs analystes pointant des objectifs 2018 décevants.

Vallourec a reculé de 11,58% à 4,37 euros. Le groupe a publié une perte nette réduite à 537 millions d'euros en 2017, contre 758 millions un an auparavant, pour un chiffre d'affaires en hausse de 26,5% à 3,75 milliards d'euros.

Fnac Darty s'est replié de 4,42% à 91,90 euros malgré la confirmation de ses objectifs à moyen terme. Le groupe a dégagé en 2017 un bénéfice net de 37 millions d'euros et un chiffre d'affaires à 7,4 milliards d'euros, en progression de 38% sur un an.

Arkema a pris 3,63% à 107,05 euros dopé par un bénéfice net de 576 millions d'euros pour 2017, en hausse de 34,9%, soutenu par la progression des ventes dans les trois pôles d'activité.

Veolia Environnement s'est apprécié de 2,12% à 19,97 euros, fort d'un bénéfice net pour 2017 de 401,6 millions d'euros, en hausse de 4,8%, tiré notamment par ses activités à l'international.

TechnipFMC a progressé de 4,68% à 30,45 euros. Le bénéfice net a plongé de 70% l'année dernière et le groupe a même accusé une perte au quatrième trimestre, pénalisé notamment par différentes charges.

Scor a lâché 3,04% à 34,72 euros, affecté par un bénéfice net divisé par plus de deux en 2017, sous l'effet notamment de plusieurs catastrophes naturelles de grande ampleur survenues au cours du deuxième semestre.

Enfin, la valeur Archos s’est envolée de +53% à 1,17 euro.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé en ordre dispersé. Le Dow Jones a pris 0,66% à 24 962 points tandis que le Nasdaq Composite, indice à forte composante sectorielle technologique, a perdu 0,11% à 7 210 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a fini en hausse de 0,10% à 2 703 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2290$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 62,70$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, les opérateurs devront principalement composer avec les données finales de l’indice des prix à la consommation en Zone Euro à 11h00. ense. Pour consulter l’agenda économique en détail, cliquez ici.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance de ce jour.

Enfin, vers 08h30, les futures sur indices suggèrent une ouverture en légère hausse de la Bourse de Paris.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'analyse graphique en données quotidiennes de l'indice CAC 40 permet d'identifier une tendance haussière à court terme.

Au sein des indicateurs de tendance, la moyenne mobile à 10 jours (en bleu clair) s'est retournée à la hausse et les cours sont en train de croiser à la hausse la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé). Ces deux éléments militent pour une réaction haussière à court terme.

Dans l'immédiat, l'indice CAC 40, qui est attendu en hausse à l'ouverture, pourrait aller combler le gap baissier du 5 février dernier, dont la borne haute se situe à 5 364 points.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5300.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale Q517S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5400.00 / 5426.00 / 5480.00
Support(s) :
5300.00 / 5260.00 / 5160.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers un comblement du gap du 5 février ? (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers un comblement du gap du 5 février ? (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+281.30 % vs +2.28 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat