Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Vers la formation d'un retracement partiel
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 059.20 -0.37 % Temps réel Euronext Paris
5 063.36Ouverture : 5 081.61+ Haut : 5 029.06+ Bas :
-0.08 %Perf Ouverture : 5 077.91Clôture veille : 5 940 060 KVolume :

CAC 40 : Vers la formation d'un retracement partiel

(Tradingsat.com) - Alors que le marché patine à très court terme, et échoue (légitimement) dans une nouvelle avancée, la formation d'une phase de consolidation / correction se précise. Dans l'immédiat, le CAC n'inscrit plus avec une facilité déconcertante de nouveaux sommets, et c'est bien normal. Elle ne ferait qu'assainir une tendance haussière durable, et permettrait de renforcer ses positions acheteuses sur des niveaux adéquats. C'est l'organisation classique d'un mouvement haussier de fond au sens de Dow.

Au chapitre macroéconomique, c'est l'emploi américain qui est au coeur des débats depuis hier. Le nombre d'inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, publié hier, est ressorti en nette baisse, à 235 000, contre 262 000 envisagés par le consensus. De quoi confirmer que les Etats-Unis sont désormais aux portes du plein emploi.

Verdict ce jour avec le rapport officiel sur l'emploi américain, avec en particulier le taux de chômage, base de travail essentiel pour commencer à estimer le nombre de resserrement monétaire qu'opérera la Fed en 2017. En attendant, les salles de marché ont eu un avant-goût jeudi, avec la très suivie (car fiable) enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP. L'enquête est un peu moins optimiste que les économistes avec une estimation de 153 000 créations de postes dans le secteur privé en décembre.

Côté valeurs, CGG a plongé de 12,85% à 12,48 euros après que le parapétrolier a annoncé vouloir restructurer sa dette.

Zodiac Aerospace a gagné 2,86% à 22,65 euros, soutenu par un relèvement de cible d'analyste.

Trigano amplifié sa prise de hauteur (+8,83% à 84,89 euros). Le groupe annonce être entré en négociation exclusive avec les actionnaires de Protej d.o.o pour racheter 99,08% de la société en vue d’acquérir le Groupe Adria. Protej d.o.o est une holding slovène propriétaire d’ACH d.d., la société mère du Groupe Adria.

Genfit a gagné 5,42% à 23,71 euros, dans une accélération des volumes, à la faveur d'un regain d'intérêt spéculatif autour de la NASH, la stéatose hépatique non alcoolique, maladie dans laquelle la société de biotechnologie mène actuellement une étude clinique de phase III avec son produit phare, Elafibranor.

Englué par les banques et le secteur de la distribution, Wall Street a vu ses principaux indices terminer la journée de jeudi autour de l'équilibre, à l'image du Dow Jones (-0,21% à 19 899 points) ou du Nasdaq Composite (+0,20% à 5 487 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a clôturé sur une note quasi stable (-0,08% à 2 269 points).

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0580$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 53,60$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre pour les Etats-Unis, la balance commerciale à 14h30 ainsi que le rapport officiel sur l'emploi américain (taux de chômage, créations de postes, gains horaires moyens). A 16h00 seront dévoilées les commandes à l'industrie.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Comme nous le précisions dans nos précédentes analyses, il va falloir faire preuve de patience avant l'atteinte du seuil psychologique des 5 000 points, cible qui a animé le "rally" du tournant de l'année, cible qui reste ouverte, mais qui ne sera pas atteinte sans une consolidation retraçante préalable. Le marché a besoin de souffler, comme en témoigne la succession des trois dernières bougies, le manque d'émancipation des volumes, et la configuration graphique, au cas par cas, des grosses capitalisations de la cote à fort Bêta.

Le biais tendanciel reste puissamment haussier, et il n'est pas question ici de le remettre en cause, mais sur une poignée de séances, un "retracemment" sous la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) est possible. Un "retracement" qui pourrait s'achever en "pullback" (rejet graphique) ce qui n'aurait rien d'inquiétant, bien au contraire.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 4929.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale M750S est adapté.
Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4929.00 / 5000.00 / 5217.00
  • Support(s) : 4822.00 / 4746.00 / 4342.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -3 % / -1 % / 3 %
  • Ecart(s) support : -5 % / -7 % / -17 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Vers la formation d'un retracement partiel (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Vers la formation d'un retracement partiel (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...