Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 022.38 +3.36 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Une nouvelle phase de marché plus erratique et technique

lundi 18 mai 2020 à 08h32

(BFM Bourse) - L'entrée dans une troisième phase de marché, après la panique et le rééquilibrage, troisième phase plus technique et délicate, se confirme. Le marché parisien, dont l'indice phare, le CAC 40, a rompu une zone technique majeure jeudi (4 350 / 4 360 points) a réalisé un pullback à proximité immédiate de ce niveau avant de se contracter davantage en cours de séance. Au final, par rapport à la clôture de la vielle, l'indice parvient tout de même à grappiller 0,11% à 4 277 points.

Au final sur l'ensemble de la semaine passée, le CAC a perdu près de 6%, en clôturant à un niveau proche des points bas hebdomadaires. Les mises en garde, la semaine dernière, du Dr Fauci devant les Sénateurs américains contre les risques d'une sortie de confinement trop rapide, l'idée écartée d'un passage des taux fédéraux en territoire négatif, et la suite d'une série de publications macroéconomiques noire ont jeté un froid et rappelé les opérateurs froidement à la réalité: la pandémie de Covid-19 est loin d'être derrière nous !

Le risque sanitaire reste en effet entier. En particulier, "aux Etats-Unis la tendance ne s’améliore pas franchement au niveau national et certains Etats observent toujours une tendance haussière dans le nombre de nouveaux cas", relève V. Boy, analyste de marché chez IG France. "Par ailleurs, la Russie, le Brésil et l’inde inquiètent davantage chaque jour, alors que ce dernier a décidé de prolonger le confinement de la population jusqu’à la fin du mois de mai", complète l'analyste.

Par ailleurs, les tensions entre Washington et Pékin, ravivées depuis les accusations de Trump contre les autorités chinoise sur l'origine du SARS-Cov2, pèsent significativement. "Concernant les relations entre les deux premières puissances mondiales, Donald Trump intensifie ses critiques et ses menaces à l’encontre de la Chine. Il précisait d’abord qu’il ne souhaitait pas parler à Xi Jinping, puis a énoncé un nombre de mesures de rétorsion possibles, concernant leur gestion de la crise sanitaire et en cas de non-respect de l’accord commercial de phase 1", alertait Vincent Boy, dans sa note matinale vendredi.

Au chapitre macroéconomique côté européen macroéconomique, deux repères importants vendredi: les données préliminaires du PIB trimestriel en Allemagne (-2.2%) et pour l'ensemble de l'union monétaire (-3.8%), en ligne avec les attentes, d'une part. Et d'autre part, les données finales de l'excédent commercial de mars pour la Zone Euro, légèrement au-delà des attentes, à 23.5 Milliards d'euros, dans un marché il est vrai déjà tourné vers les chiffres d'avril.

Sur cette estimation rapide du PIB, "Il s'agit du recul les plus importants depuis le début des séries statistiques en 1995. En mars 2020, le dernier mois de la période de référence, les mesures de confinement liées au Covid-19 ont commencé à être largement mises en place par les Etats membres. Au cours du quatrième trimestre 2019, le PIB avait augmenté de 0,1% dans la zone euro et de 0.2% dans l'UE" précisait Eurostat.

Outre Atlantique, les ventes au détail (hors automobiles) se sont effondrées - ça s'était prévu -, pour le mois d'avril, mais à un niveau bien plus abyssal qu'anticipé, à -17.20%, contre un consensus à -8.5% et un mois de mars ajusté à -4.0%... Si l'on regarde l'austère série statistique fourni par l'US Census Bureau, en terme de volumes de ventes au détail (hors véhicules automobiles), il s'agit d'un violent retour en arrière d'environ 7 ans. On rejoint en effet les niveaux de juin 2013.

Côté valeurs, si le marché dans son ensemble est parvenu à clôturer en territoire positif, pour une poignée de points certes, un certain nombre de dossiers à fort Bêta actuel, malmenés sur l'ensemble de la semaine, ont clôturé dans le rouge, à des niveaux sensiblement différent. Citons Airbus (-1,14% à 46,31 euros), Saint Gobain (-1,15% à 23,12 euros), Vicat (-1,48% à 23,25 euros), ADP (-2,19% à 71,55 euros), CGG (-3,25% à 0,9660 euro), Vallourec (-4,62% à 0,93 euro), ou encore LafargeHolcim (-11,04% à 33,67 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions sont parvenus vendredi à grappiller quelques points, à l'image du Dow Jones (+0,25% à 23 685 points) ou du Nasdaq Composite (+0,79% à 9 014 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,39% à 2 863 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.0820$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 28,30$.

À l'agenda statistique ce lundi, à suivre en priorité l'indice NAHB du marché résidentiel américain à 16h00. L'agenda se densifiera dès demain avec, entre autres réjouissances, les indices ZEW côté européen, et les mises en chantier de logements et permis de construire outre Atlantique.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La rupture des 4 350/4 360 points est désormais validée, par les cours, les volumes, et la participation d'un certain nombre de secteurs clefs. Elle marque l'entrée dans une nouvelle phase de marché, délicate, qui pourra être marquée par des alternances nerveuses de perte de confiance et de petits rallys. Un marché très technique, en somme, dont l'allure générale pourrait prendre la forme d'une "glissade" erratique autour des 4 000 points.

A très court terme, notons qu'un pullback en direction de la zone technique précité est loin d'être exclu. Ce phénomène de rejet graphique a déjà commencé vendredi.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4357.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4117.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 1G61S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
4357.00 / 4600.00 / 5000.00
Support(s) :
4117.00 / 3632.00 / 3500.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Une nouvelle phase de marché plus erratique et technique (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Une nouvelle phase de marché plus erratique et technique (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+308.20 % vs +1.03 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat