Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 494.17 +0.78 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Une latéralisation des cours se met en place

(BFM Bourse) - Le marché français a reculé jeudi, accélérant ses pertes en dernière partie de séance, sous l'effet de la remontée de l'Euro, le Dollar pâtissant de données décevantes sur la dynamique des prix, et du projet de réforme fiscale, dont les débats au Sénat patinent. Au final, l'indice CAC a clôturé en baisse de 0,47% à 5 372 points. La remontée de l'Euro a en particulier pesé sur les groupes dont l'activité est fortement liée à l'exportation.

Si l'inflation est ressorti aux Etats-Unis en demi-teinte, la dynamique des prix de ce côté-ci de l'Atlantique n'a pas non plu satisfait les salles des marchés: l'indice des prix à la consommation, en première estimation, est ressorti ce jeudi en hausse de 1,5% sur le mois de novembre, en rythme annualisé, là où en moyenne, les économistes interrogés tablaient sur une progression de 1,6%. Hors alimentation, énergie, alcool et tabac (éléments volatils), les prix ont progressé de 0,9%, sans atteindre eux non plus la cible.

Bonne nouvelle en revanche sur le front de l'emploi en Zone Euro, avec une légère baisse du taux de chômage, à 8,8% de la population active.

Egalement au programme hier, les revenus et dépenses des ménages américains, pour le mois d'octobre, ont tous deux dépassé la cible. Quant aux inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 20 au 26 novembre, elles sont ressorties quasiment en ligne avec les attentes moyennes des économistes. Enfin, l'indice PMI de Chicago, à 63,9 points, s'est moins contracté en novembre qu'anticipé.

Côté valeurs, le secteur pétrolier et parapétrolier était entouré jeudi, avec l'appui de la décision de l'OPEP d'un prolongement, jusqu'à la fin de l'année prochaine, des accords d'encadrement de la production. TechnipFMC a progressé de 2,13% à 23,92 euros, Vallourec de 1,50% à 4,538 euros. A noter également, que le groupe CGG a demandé la suspension de son cours de Bourse le 1er décembre à partir de 14h. Le parapétrolier explique que "le jugement du Tribunal de commerce de Paris devant statuer sur la demande d`arrêté du plan de sauvegarde et sur le recours de certains porteurs d`OCEANEs à l`encontre de celui-ci" dans l'après-midi du 1er décembre. Les ADS CGG cotés à New York seront également suspendus de 14h heure française jusqu'à la clôture des marchés hexagonaux.

Cybergun a bondi de 23,21% à 0,69 euro. Le fabricant d'armes de loisir a annoncé la signature d'un contrat avec la Gendarmerie nationale française concernant 2300 armes d'entraînement pour un montant de 900.000 euros. "La signature de ce marché fait suite à un travail de plusieurs mois entre la division militaire du groupe et les services de l'Etat français pour développer le produit répondant le mieux aux besoins des forces de la Gendarmerie Nationale", explique le groupe dans son communiqué.

A suivre ce vendredi sur la cote, le secteur automobile et équipementiers. Les immatriculations de voitures neuves en France ont bondi de 10,33% en novembre, par rapport à novembre 2016, selon les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

A suivre également Delta Drone. Alternative Sécurité, filiale de la société au sein du nouveau pôle Aer'Ness a annoncé jeudi soir avoir remporté l'appel d'offre initié par Soitec pour la prise en charge de la sécurité de son site industriel de Grenoble. Le contrat, d'une durée de 3 ans et d'un montant global de 900 K€, correspond à la gestion de la sécurité de l'ensemble du site.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont progressé significativement, à l'image du Dow Jones (+1,39% à 24 272 points) ou du Nasdaq Composite (+0,73% à 6 873 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,82% à 2 647 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1910$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 57,60$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre une batterie d'indicateur PMI manufacturier en Europe ce matin. Les données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro seront dévoilées à 10h00. A suivre également, l'indice PMI manufacturier au Royaume-Uni à 10h30, le rapport mensuel sur l'emploi canadien à 14h30, l'indice PMI manufacturier (ISM) ainsi que les dépenses de construction aux Etats-Unis à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'apparition de "bémols" sur la reprise effectuée dès le 16 novembre doit être mis en avant. Cette observation nous invite à imaginer pour le début du mois de décembre, une phase plutôt latérale avant un éventuel rally de fin d'année.

Bien que les probabilités d'atteinte de "points bas", le mercredi 15 novembre en séance, soient fortes à ce stade, nous avons encore besoin de garanties, notamment sur le front des volumes, pour étayer l'idée d'une reprise franche. En particulier, quelques "bémols" sont relevés :

> la formation de mèches hautes sur les bougies des 21, 22 , 24, 27, 29 et 30 novembre, mèches qui traduisent un manque de détermination du camp acheteur.

> bougies en marteau inversé (22, 27, 29 et 30 novembre)

> pression de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé)

Pour rappel, l'indice CAC 40 a mis fin dès le 16 novembre à une série ininterrompue de huit séances de baisse, soit un mouvement correctif sain, qui s'inscrit classiquement dans un mouvement haussier de fond. Ces huit séances constituent clairement un rejet graphique sur support (pullback), à savoir une vague baissière mineure (concentrée dans le temps) qui prend place au sein d'une vague haussière majeure, bien plus ample, et construite dans le temps, par une succession bien plus longue de séances de hausses modérées. Et c'est cette dernière qui définit le consensus de fond.

Dans l'immédiat, une phase de latéralisation des cours est attendue.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5441.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5257.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale H163S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5441.00 / 5536.00 / 5665.00
Support(s) :
5257.00 / 5145.00 / 5081.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Une latéralisation des cours se met en place (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Une latéralisation des cours se met en place (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+279.60 % vs +10.52 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat