Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 043.73 -0.74 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Une dangereuse tentation...

jeudi 30 avril 2020 à 08h36

(BFM Bourse) - Boosté par l'espoir d'un traitement contre le coronavirus, le marché parisien a poursuivi son escalade sans être assuré, en gagnant 2,22% à 4 671 points hier, dans des volumes certes en hausse, mais encore très timides. Pour la symbolique, en remontant d'encore 1,43% mardi, le CAC 40 était parvenu à retrouver son niveau d'il y a un mois et demi, effaçant ainsi sa fameuse chute de 12,28% du 12 mars - la pire séance d'une histoire débutée en 1988 pour l'indice phare. Avec ce nouvel espoir sur le front de la pandémie, il s'éloigne un peu plus de son creux observé mi-mars à 3 720 points.

Dans un communiqué, le laboratoire Gilead a annoncé avoir connaissance de données favorables en provenance du National Institute of Allergy and Infectious Diseases. L'institut national des allergies et maladies infectieuses, ou NIAID, une branche dédiée aux maladies infectieuses des NIH qui sont une sorte d'équivalent américain de l'Inserm, a lancé la première et la plus vaste étude consacrée à l'anti-viral à large spectre remdesivir sur le territoire américain.

"Nous comprenons que l'essai a atteint son principal critère d'efficacité et que le NIAID va fournir des informations plus détaillées lors d'une prochaine conférence de presse", a indiqué le groupe, après avoir demandé la suspension de sa cotation en Bourse. Tous les détails ici.

L'espoir est celui d'un traitement étant à même de provoquer un coup de frein à la tempête immunitaire responsable du passage dans les formes les plus sévères de la maladie.

La Fed achevait hier sa réunion de Comité de politique monétaire (FOMC). Sans surprise, l'Institution dirigée par J.Powell n'a pas expérimenté les taux négatifs, et a opéré un statu quo des taux fédéraux à un niveau plancher. Le soutien par injection de liquidités a été réaffirmé.

"Cette situation fait ressortir une économie sous intraveineuse de liquidités et le retour à la normale, c’est-à-dire une économie de marché qui fonctionne sans aides financières, sera des plus compliquée", a commenté Vincent Boy, analyste de marché chez IG France. "Autrement dit, toute remontée des taux semble de plus en plus difficile sans provoquer une crise importante sur les acteurs économiques, dépendants des taux bas et de l’argent facilement accessible", a poursuivi le spécialiste.

C'est aujourd'hui au tour de la BCE d'achever son Conseil des Gouverneurs.

Le bilan du coronavirus SARS Cov-2, responsable de l'épidémie de Covid19 est désormais, à l'échelle mondiale, de plus de 3 190 000 de cas confirmés, et de plus de 227 000 morts, selon les données compilées par l'Université Johns Hopkins, qui fait autorité en la matière. La propagation incontrôlable du virus à l'échelle de la planète rend encore indéchiffrable les conséquences sur l'activité économique. Les quatre principales puissances économiques de la Zone Euro (Allemagne, France, Italie, Espagne) sont particulièrement touchées. En particulier, 27 682 décès sont à déplorer en Italie, 24 275 en Espagne et 24 087 en France.

L'épicentre est toujours centrée actuellement sur les Etats-Unis, où plus d'1 million de cas sont confirmés. Plus de 60 000 décès ont été recensés sur le sol américain, dont plus de 18 000 pour la seule ville de New York. L'inquiétude est d'autant plus forte que le système de santé, observé à l'aune de la puissance économique des Etats-Unis, est finalement fragile.

Au chapitre statistique, principal rendez-vous de la journée hier: les toutes premières estimations du Produit Intérieur Brut (PIB) aux Etats-Unis, sont ressorties sous les attentes, à -4.8% par rapport à la richesse nationale créée au premier trimestre 2019. En moyenne, les analystes et économistes interrogés tablaient sur une contraction de 4.0%, alors que le processus de sortie de confinement s'amorce à peine aux Etats-Unis, touchés de plein fouet par l'épidémie de coronavirus. Il faut remonter au premier trimestre 2009 pour voir une contraction de cette ampleur.

Côté valeurs, dans le sillage d'un rebond volatil du brut, les actions des (para)pétrolières, à puissant effet Bêta actuel, ont vivement progressé, à l'image de Vallourec (+7,75% à 1,1050 euro), Schlumberger (+8,94% à 16,45 euros), TechnipFMC (+9,62% à 8,002 euros), ou CGG (+11,94% à 1,1190 euro).

Le secteur automobile, et en particulier les équipementiers, était chaleureusement entouré, à l'image de Faurecia (+5,02% à 34,12 euros), Peugeot (+5,23% à 13,68 euros), Valeo (+9,13% à 20,74 euros), ou Plastic Omnium (+10,59% à 17,23 euros). Renault (+7,89% à 19,60 euros) amplifiait sa prise de hauteur, toujours soutenue par le plan d'aide de l'Etat français.

Du côté des sociétés de biotechnologie, sous le feu des projecteurs, quatre dossiers se sont démarqué mercredi, dans des volumes et une volatilité puissant: Genomic Vision (+55,48%), Amoeba (+46,81%), Erytech Pharma (+13,19%) et Quantum Genomics (+39,20%).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont surfé sur l'espoir d'un premier traitement contre le coronavirus. Le Dow Jones a gagné 2,212% mercredi à 24 633 points, et le Nasdaq Composite, à forte "coloration" technologique, 3,57% à 8 914 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a progressé de 2,66% à 2 939 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.0860$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 17,30$.

À l'agenda statistique ce jeudi, à suivre en priorité les dépenses des ménages et l'indice des prix à la consommation en France à 08h45, pour la Zone Euro: l'indice des prix à la consommation, le taux de chômage, la première estimation du PIB, à 11h00, la décision de politique monétaire de la BCE à 13h45, et la conférence de presse de l'institution à 14h30. Côté américain, programme dense également avec à 14h30, les revenus et dépenses des ménages, ainsi que les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage. A suivre également l'indice PMI de Chicago à 15h45.

Paris sera fermée vendredi (1er mai, fête du Travail).

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les 4 600 points qui se sont progressivement imposés comme un niveau technique de résistance, deviennent désormais un niveau pivot intéressant en deçà duquel une zone de danger existe, et au-dessus duquel une tentation dangereuse d'achat existe, dans les conditions techniques actuelles en tous les cas.

A ce stade, la timidité, voire la faiblesse relative des volumes, ainsi que leur décroissance manifeste, déclenche une alerte et fait passer le feu du vert à l'orange. Autre raison du déclenchement de ce "warning": à chaque fois que le CAC semble se "libérer", seule certains secteurs participent à la hausse: il n'y a pas de fédération sectorielle du marché.

Ce seuil des 4 600 a certes été dépassé hier, mais les bémols évoqués sont les mêmes: les volumes tout d'abord, son beaucoup trop timides pour permettre une validation technique fiable du dépassement de seuil pivot, et la rotation sectorielle reste de rigueur. L'analogie avec une friandise que l'on tend à un animal pour le capturer est ici pertinente...

Avis négatif proposé.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5000.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5000.00 / 5081.00
Support(s) :
4357.00 / 4117.00 / 3632.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Une dangereuse tentation... (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Une dangereuse tentation... (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.60 % vs +1.46 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat