Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 494.17 +0.78 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Une actualité riche à digérer, en attendant l'emploi américain

(BFM Bourse) - L'incertitude géopolitique provoquée par le début des frappes américaines en Syrie, sur une base aérienne, en réplique aux attaques perpétrées au gaz Sarin, fait pression sur les actifs à risque en cette fin de semaine, à l'exception notable des barils de brut de référence.

Hier l'indice CAC 40 grimpait en clôture de 0,58% à 5 121 points, les investisseurs étant rassurés, à la fois par la digestion à Wall Street du ton particulièrement ferme adopté dans les "Minutes", et par l'attitude de M. Draghi, Président de la B.C.E.

Au travers de ses traditionnelles "Minutes", le compte-rendu de la dernière réunion de son Comité de politique monétaire, l'Institution Monétaire américaine s'est montrée ferme en pointant du doigt la survalorisation des marchés, et en n'excluant pas de diminuer la taille du bilan. Une façon de préparer le marché au scénario de quatre hausses de taux directeurs sur cette année 2017 ?... C'est en tous cas l'option plaidée très ouvertement la semaine dernière par M. Rosengren (Fed de Boston). Une rupture dans son ton habituellement bien plus accommodant...

De ce côté-ci de l'Atlantique, M. Draghi, Président de la Banque Centrale Européenne, en conférence en Allemagne, à Francfort, a insisté sur sa volonté de poursuivre une politique monétaire très accommodante, sans resserrement du robinet monétaire avant la fin du programme de rachats d'actifs.

Les opérateurs seront particulièrement attentifs ce vendredi aux très attendus chiffres officiels mensuels sur l'emploi américains. Le rapport sera dévoilé à 14h30, Heure Française. Ils ont eu un avant-goût déjà mercredi avec la publication de l'enquête ADP (Automatic Data Process). Le cabinet privé en ressources humaines a mis en évidence, pour rappel, la création de 263 000 postes dans le secteur privé, hors secteur agricole. Le consensus tablait quant à lui sur 184 000 créations seulement, contre 245 000 unités sur le mois de février (données révisées légèrement à la baisse).

Les chiffres publiés hier, concernant l'emploi américain également, vont dans le même sens avec une contraction marquée des inscriptions aux allocations chômage.

Côté valeurs, la star de jeudi se nomme incontestablement Kindy (+126,39% à 1,63 euros), après un bon de 18% la veille ! Et le tout dans des volumes inhabituellement élevés pour la small cap, à près de 4 500 000 pièces échangées sur la séance. Pour rappel, la date butoir pour le dépôt d'offres de reprise de Kindy a été repoussée au 24 avril, alors que sept propositions avaient été reçues à la précédente date limite du 31 mars, selon un communiqué publié mercredi. Le groupe avait alors indiqué que les offres jusqu'ici reçues étaient toutes différentes, en termes de périmètre de reprise (intégralité du groupe, pôle chaussures, pôle chaussettes voire partie du pôle chaussettes) comme de nature du repreneur (investisseur privé, industriel avec activité complémentaire, concurrent).

Ekinops a progressé de 1,95% à 6,81 euros, loin toutefois de ses sommets de séance (7,14 euros), à la suite de l'annonce de ses résultats annuels 2016. Le spécialiste des solutions de transmission sur fibres optiques pour les réseaux télécoms à très haut débit a vu l'an dernier son chiffre d'affaires bondir de 20% à 18,18 millions d'euros, avec une croissance portée par par l'accélération des ventes sur les solutions 100G et 200G (+41% sur l'année).

Fleury Michon a décroché de 7,56% à 57,31 euros, pénalisée par une rentabilité opérationnelle en berne en 2016, et dont la baisse devrait se poursuivre en 2017. En effet, face à l'évolution négative du chiffre d'affaires, le résultat opérationnel 2016 de Fleury Michon a reculé de 15% par rapport à celui de 2015 à 24,2 millions d'euros.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices commencent à révéler une digestion des "Minutes" de la Fed. Pour rappel, la puissante institution financière avait adopté un ton bien peu accommodant lors de son traditionnel compte-rendu de la dernière réunion de son Comité de politique monétaire. Le Dow Jones a grappillé 0,07% à 20 663 points et le Nasdaq Composite 0,25% à 5 878 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,19% à 2 357 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0650$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 52,50$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre les prix de l'immobilier (Halifax) au Royaume-Uni à 09h30, la balance commerciale des biens ainsi que la production manufacturière, toujours outre-Manche, à 10h30, et bien entendu le rapport officiel mensuel sur l'emploi américain à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les oscillations de l'indice phare français sont congestionnées à très court terme, et prennent place au sein d'un mince canal entre les 5 040 points et le 5 130 points. Dans l'immédiat, les futures sur indice à une demi-heure de l'ouverture nous invitent à adopter une posture prudente et à envisager un retour de l'indice en direction de sa moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), courbe de tendance qui continue de constituer un niveau de support graphique. Cette courbe reste parfaitement ascendante.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5132.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale O533S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5132.00 / 5217.00 / 5283.00
Support(s) :
5038.00 / 4953.00 / 4806.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Une actualité riche à digérer, en attendant l'emploi américain (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Une actualité riche à digérer, en attendant l'emploi américain (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+279.60 % vs +10.52 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat