Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Un rejet graphique correctif vif, mais parfaitement légitime
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 319.17 -0.32 % Temps réel Euronext Paris
5 335.85Ouverture : 5 350.25+ Haut : 5 304.35+ Bas :
-0.31 %Perf Ouverture : 5 336.39Clôture veille : 3 391 810 KVolume :

CAC 40 : Un rejet graphique correctif vif, mais parfaitement légitime

(Tradingsat.com) - Dans des volumes similaires à ceux observés vendredi, l'indice CAC a poursuivi lundi son mouvement de correction, en perdant 0,73% à 5 341 points, les investisseurs marquant leur méfiance alors que la réforme fiscale américaine promis par Trump tarde à se concrétiser. Les discussions au Congrès sur ce paquet de lois fiscales tournent à l'imbroglio et les investisseurs craignent qu'au final les baisses d'impôts ne soient retardées d'un an, ou ne soient moins fortes qu'anticipées initialement.

L'indice phare français a toutefois terminé la séance à bonne distance de ses points bas de séance, et ainsi réintégré in extremis une zone de cours proche d'une support (voir plus bas).

Aucun chiffre macroéconomique majeur ne figurait à l'agenda lundi.

Côté valeurs, EDF (-10,39% à 10,52 euros) a plongé après le lancement d'un profit warning (avertissement sur résultats). Dans un communiqué, l'énergéticien français dit s'attendre à un Ebitda 2018 compris entre 14,6 et 15,3 milliards d'euros, contre au moins 15,2 milliards d'euros précédemment.

CGG (cours suspendu) a publié une perte nette de 124,4 millions de dollars au troisième trimestre, contre 87,9 millions de dollars un an plus tôt. Pourtant, le parapétrolier a réduit sa perte opérationnelle à 24 millions de dollars, bien aidé par une hausse de 21% de l'activité. Une assemblée générale devait se tenir lundi afin de voter la restructuration du groupe. Ce plan comprend la restructuration de la dette de près de 2,8 milliards de dollars (2,4 milliards d'euros environ) et une levée de fonds pouvant aller jusqu'à 500 millions de dollars.

Vallourec (-2,88% à 4,45 euros) continuait d'être boudé. La publication de solides résultats du troisième trimestre 2017 assorti d'une révision à la hausse des objectifs 2017 a provoqué une vague de prises de bénéfices sur le titre après sa récente envolée. Le fabricant de tubes sans soudure a revu à la hausse sa cible de résultat brut d`exploitation pour l'exercice 2017 qui devrait désormais s'établir entre -30 millions d`euros et -10 millions d`euros, contre une précédente fourchette de -94 millions d'euros à - 44 millions d'euros.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices ont terminé de justesse dans le vert, à l'image du Dow Jones (+0,07% à 23 439 points) ou du Nasdaq Composite (+0,10% à 6 757 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,10% à 2 584 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1670$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 56,50$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre l'indice des prix à la production en Suisse à 09h15, les données préliminaires du PIB en Zone Euro à 10h00, l'indice des prix à la consommation au Royaume-Uni à 10h30, les indices de sentiment économique (ZEW) en Allemagne et dans l'ensemble de la Zone Euro à 11h00, ainsi que l'indice des prix à la production aux Etats-Unis à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les prises de profits subies sur les six dernières séances sur le marché parisien doivent s'analyser à l'aune de la puissance de l'avancée initiale. Certes le mouvement est intense, mais:

Ce mouvement de reflux intervient après une prise de hauteur soutenue, en rythme et en ampleur, et sans réajustement, depuis le gap de rupture (breakaway gap) du 11 septembre, gap qui a marqué la sortie haussière d'un canal de consolidation. Il n'y a donc aucune crainte à avoir à ce stade. La tendance de fond n'est pas attaquée, et le mouvement de reflux en cours sera l'occasion de profiter d'un nouveau point d'entrée pour renforcer ses positions sur les grosses capitalisations de la cote à fort effet Bêta.

Déjà, le mouvement vendeur se montre désorganisé, avec le très net recul des volumes de transactions sur la seule séance de vendredi, et la mèche basse significative de la séance de lundi, qui a vu les cours clôturer in extremis au-dessus d'une zone de support à 5 340 points. La préservation de cette zone graphique fait sens.

Nous somme donc dans le cadre d'un rejet graphique sur support (pullback), à savoir une vague baissière mineure (concentrée dans le temps) qui prend place au sein d'une vague haussière majeure, bien plus ample Et c'est cette dernière qui définit le consensus de fond.

Un processus parfaitement classique en marché haussier de fond, et qui ne fait à aucun moment intervenir le sentiment de marché de peur.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5338.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale F849S est adapté.
Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5536.00 / 5665.00
  • Support(s) : 5338.00 / 5248.00 / 5145.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 4 % / 6 %
  • Ecart(s) support : 0 % / -1 % / -3 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Un rejet graphique correctif vif, mais parfaitement légitime (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Un rejet graphique correctif vif, mais parfaitement légitime (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...