Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 565.57 +0.18 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Un peu d'air frais

lundi 27 juin 2022 à 08h32

(BFM Bourse) - Sur un mouvement de rachats de titres à bon compte, et avec l'appui de Wall Street, le marché parisien a terminé la semaine passée dans de bonnes dispositions, tout en restant dans une tendance de fond baissière. Son baromètre de référence, l'indice CAC 40, a gagné 3,23% à 6 073 points, porté tout à la fois par des valeurs de croissance et par des dossiers défensifs. Ainsi, Pernod-Ricard aura pris 4,81% à 179,90 euros, Eurofins Scient 3,03% à 78,80 euros, Hermès 3,14% à 1 067,50 euros, L'Oréal 4,18% à 336,85 euros, Sanofi 5,02% à 100,56 euros, Essilor Luxottica 3,53% à 146,55 euros, LVMH 3,78% à 587,40 euros, et Dassault Systèmes 4,36% à 36,635 euros.

La matrice de marché reste néanmoins baissière. "Les investisseurs dans leur ensemble redoutent les hausses des taux d’intérêt, a fortiori quand elles sont nombreuses et de plus en plus fortes, car c’est souvent le signe avant-coureur d’un affaiblissement de la croissance voire d’une récession de l’activité et des profits des entreprises", pour les stratégistes de Crédit Mutuel AM. "Cette situation de marchés dégradée devrait se maintenir quelques semaines ou quelques mois encore, mais elle pourrait aussi encore se déprécier si d’autres mauvaises nouvelles et/ou surprises venaient perturber les investisseurs."

Des investisseurs qui ont justement dû composer jeudi avec une salve d'indicateurs d'activités (les fameux PMI, enquêtes auprès des directeurs d'achats), tous à côté de la cible... En données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro, le PMI manufacturier (toute première estimation) s'affiche en juin à 52,0, se rapprochant dangereusement de la barre des 50 points qui, par construction sépare une contraction d'une expansion du secteur considéré. Pour les services, le score ressort à 52.8 contre 55,6 anticipé.

Vendredi c'était au tour de l'indice IFO du climat des affaires dans la première puissance économique de la Zone Euro de retenir l'attention: l'indice est en retrait à 92,3. "Le climat des affaires allemandes s'est assombri", peut-on lire sur le communiqué accompagnant les résultats de l'enquête. "Les entreprises sont un peu moins satisfaites de leur situation commerciale actuelle. Leurs attentes sont devenues nettement plus pessimistes. La menace de pénurie de gaz est une grande préoccupation pour l'économie allemande." RAS en revanche du côté des données révisées de l'indice de confiance du consommateur américain (U-Mich), sans grand écart par rapport aux premières estimations.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indice sur actions ont terminé la séance de mercredi en territoire vert, à l'image du Dow Jones (+2,68% à 31 500 points) ou du Nasdaq Composite (+3,34% à 11 607 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 3,06% à 3 911 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0560$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 107,20$.

A suivre en priorité à l'agenda statistique ce lundi, pour les Etats-Unis, les commandes de biens durables à 14h30, les ventes de logements en cours à 16h00 et les stocks de brut à 17h30.

A noter pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance de ce lundi 27 juin.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les signaux vendeurs se sont multipliés depuis la combinaison de bougies en "étoile du soir" (27, 30 et 31 mai). Les ouvertures successivement en gap baissier des deux dernières séances de la semaine 23, puis de la première séance de la semaine 24, ont été accompagnées d'une mobilisation continue du camp vendeur en cours de séance et de clôture sur les points bas de séance. Le tout dans des volumes en nette hausse. La dynamique de la participation aura suivi celle des dégagements, alors même que le CAC aura réintégré la partie inférieure à une oblique baissière qui garde ses attributs de résistance. Le tableau est sombre. L'impossibilité de regagner rapidement les gaps évoqués, milite pour une poursuite du mouvement. Nous précisions en fin de semaine passée pour rappel: "La clôture du jour ce vendredi par rapport au point bas de la semaine sera scrutée, car potentiellement riche d'enseignements." Force est de constater que les points bas hebdomadaires ont été touchés vendredi, dégradant la bougie hebdomadaire pour la deuxième fois consécutive. Le rebond technique amorcé la semaine passée reste à ce stade anecdotique au regard des volumes de transactions l'accompagnant et au regard des pertes initiales.

Avis neutre à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6602.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5890.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6602.00 / 6792.00 / 7036.00
Support(s) :
5890.00 / 5360.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Un peu d'air frais (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Un peu d'air frais (©ProRealTime.com)
©2022 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.70 % vs +32.07 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat