Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 813.13 +0.68 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Un besoin de respiration des cours encore sensible

mardi 17 janvier 2017 à 08h33

(BFM Bourse) - En l'absence de repère en provenance de Wall Street, resté clos en raison d'un jour férié (Martin Luther King's Day), Paris a continué de subir la pression exercée par un niveau graphique de résistance (4 930 points) et a clôturé sur ses niveaux d'ouverture (-0,82% à 4 882 points) après avoir vainement tenté une prise de hauteur en séance. L'indice est en réalité venu combler très précisément son gap d'ouverture avant de se retourner...

Les marchés, prudents, resteront concentrés ce mardi sur la vague de résultats d'entreprises, et sur un discours de Theresa May, concernant les modalités du Brexit.

Au chapitre macro-économique, l'agenda était très peu dense hier, d'autant plus en l'absence de publications américaines. A noter toutefois que l'excédent de la balance commercial en Zone Euro, bien qu'en hausse, n'a pas atteint le consensus.

Côté valeurs, Vallourec a reflué de 4,20% à 7,05 euros dans des volumes solides, après avoir fait preuve d'une résistance spectaculaire aux tentations de prises de profits ponctuels, dans un contexte de fermeté du prix du baril.

Essilor International a bondi de 11,85% à 114,20 euros. Le géant français de l'optique ophtalmique va fusionner avec l'italien Luxottica, fabricant de lunettes haut de gamme connu pour ses marques Ray-Ban ou Oakley, pour créer un géant mondial du secteur. La future entité pèsera plus de 15 milliards d'euros de chiffre d'affaires et comptera plus de 140.000 employés dans le monde. Le rapprochement des deux groupes formerait un géant d'une capitalisation boursière combinée de 46,2 milliards d'euros, selon leur valorisation au cours de clôture vendredi.

Oddo a décidé de relever sa recommandation sur Havas (+2,72% À 8,382 euros) de "Neutre" à "Acheter" tout en augmentant son objectif de cours de 8 à 10 euros. Le courtier estime que Vivendi devrait lancer à court terme une offre sur le groupe de communication (détenu à 60% par le groupe Bolloré). Dans ce cas de figure, l'analyste privilégié le scénario d’une offre en cash, "qui aurait comme avantage, pour le groupe Bolloré, de diminuer fortement son endettement."

Vicat a perdu 4,69% à 56,06 euros, sur une note de broker.

Enfin, la spéculation est toujours aussi intense sur Budget Telecom (21,72% à 5,38 euros), dans des volumes de plus de 1 200 000 pièces.

De l'autre côté de l'Atlantique, Wall Street est resté clos lundi en raison d'un jour férié (Martin Luther King's Day). Pour rappel vendredi, la place américaine a vécu une fin de semaine en ordre dispersé après un début de bal des trimestriels des grands groupes, en particulier bancaires, avec des signaux contrastés. Le Dow Jones a symboliquement clôturé dans le rouge vendredi (-0,03% à 19 885 points) et le Nasdaq Composite a inscrit un nouveau sommet historique (+0,48% à 5 574 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grappillé 0,18% à 2 274 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0650$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 52,30$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre l'indice des prix à la consommation au Royaume-Uni à 10h30, les indices de sentiment économique ZEW en Zone Euro et en Allemagne à 11h00, ainsi que l'indice manufacturier Empire State à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Les 4 930 points, atteints en séance le 3 janvier, se sont affirmés comme une résistance de très court terme pour l'indice parisien, incapable de développer sa poussée au-dessus de ce seuil vendredi. L'indice s'engage désormais dans une phase de dérive de court terme en canal latéral (range). Ce range est identifié entre 4 857 et 4 930 points.

La voie en direction du seuil psychologique des 5 000 points reste pour l'heure close, et s'ouvrira lorsque le camp acheteur sera de nouveau mobilisé. Le trend de fond reste puissamment haussier, et en ce sens nous restons confiant dans la capacité, à terme, de l'indice à aller chercher de nouvelles cibles, 5 000 points et 5 094 points, borne haute du gap du 11 août 2015. Ces cibles sont ouvertes depuis le rally du mois de décembre. Mais dans l'immédiat, le besoin de mobilisation, sous des niveaux de résistance, se fait encore sentir.

Avis légèrement négatif à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 4929.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale M750S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
4929.00 / 5000.00 / 5217.00
Support(s) :
4857.00 / 4822.00 / 4342.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Un besoin de respiration des cours encore sensible (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Un besoin de respiration des cours encore sensible (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.60 % vs -3.18 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat