Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 351.49 -4.23 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Situation périlleuse en fin de biseau

mardi 3 septembre 2019 à 08h28

(BFM Bourse) - Dans un marché en demi-sommeil lundi, en raison de l'absence de repère en provenance de Wall Street, le CAC a grappillé en sommet de biseau 0,23% à 5 493 points, dans des volumes faméliques. Les investisseurs sont dans l'attente nerveuse de nouveaux développements sur la guerre commerciale sino-américaine, en ce début de mois de septembre qui sera marqué par ailleurs par des réunions clefs des Banques centrales de part et d'autre de l'Atlantique.

En dépit de l’entrée en vigueur dimanche de nouvelles taxes américaines sur des produits chinois (représentant 112 milliards de dollars de marchandises), et réciproquement de taxes chinoises sur des produits américains (pour 75 milliards de dollars) le rebond de 0,56% observé vendredi s'est donc timidement prolongé lundi.

Sur le plan politique, Hong Kong vivait lundi de nouvelles turbulences avec des appels à la grève générale et à un boycott des cours dans les universités, après un weekend marqué par des violences parmi les plus graves depuis le début du mouvement de contestation il y a trois mois. Si les marchés vont continuer à scruter l'évolution de la situation à Hong Kong dans les jours qui viennent, leur attention va également se porter, à partir de mardi, sur les nouvelles tractations à Westminster, où les parlementaires britanniques vont siéger quelques jours avant la suspension du parlement jusqu'au 14 octobre décidé par Boris Johnson.

Le négociateur en chef de l'Union européenne Michel Barnier a campé sur ses positions dimanche, en excluant de renégocier l'accord de sortie négocié le 31 octobre dernier, ce qui renforce l'hypothèse d'un Brexit dur. Enfin, en Italie, le Premier ministre (sortant et de nouveau) désigné Giuseppe Conte a déclaré dimanche qu'il avait l'intention de présenter son nouveau gouvernement de coalition d'ici à mercredi, refermant ainsi un épisode de la crise politique que traverse le pays.

Au chapitre macroéconomique, les opérateurs n'ont pas pu trouvé de carburant favorable dans les publications des baromètre d'activité dans l'industrie en Europe, sans écart au consensus pour les principales économies de la Zone Euro. Pour l'ensemble de l'Union monétaire, l'indicateur baromètre pointe à 47 points, loin de la barre des 50 qui sépare par construction, l'expansion de la contraction du secteur considéré. Pour rappel, la valeur prédictive des PMI tient de sa méthodologie, les enquêtes étant adressées à des directeurs d'achats.

Côté valeurs lundi, CGG (14,05% à 2,111 euros) a illuminé une séance soporifique. Le groupe parapétrolier a relevé ses objectifs à l'occasion de sa publication trimestrielle.

Un certain nombre de dossiers dits défensifs tiraient leur épingle du jeu, à l'image de L'Oréal (+1,05% à 251,20 euros), Sanofi (+1,80% à 79,53 euros), ou Pernod-Ricard (+2,01% à 177,20 euros).

Rappelons que Wall Street est resté clos hier en raison d'un jour férié (Fête du Travail, Labor Day). Pour rappel, les principaux indices sur actions ont clôturé la semaine passée sur une séance étale, en "ordre dispersé", peu engageante du point de vue technique. Le Dow Jones a grappillé 0,16% à 26 403 points et le Nasdaq Composite s'est contracté de 0,13% à 7 962 points. Le S&P500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a fini sur une note stable (+0,06% à 2 926 points).

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,0950$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 54,90$.

A l'agenda statistique ce mardi, à suivre en priorité l'indice PMI de la construction au Royaume-Uni à 10h30, l'indice des prix à la production en Zone Euro à 11h00, et pour les Etats-Unis, le PMI manufacturier (ISM) à 16h00, ainsi que les dépenses de construction, à 16h00 également.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare parisien a comblé intégralement, avec retournement baissier en cours de séance (mèche haute), le gap baissier significatif du 2 août, renforçant un peu plus le rôle de résistance des 5 500 points, et achevant par là-même la formation d'un biseau de consolidation (wedge). Avis neutre à l'échelle de la séance à venir. Pour rappel, à terme le cas échéant, sous une zone de cours de "garde-fou" entre 5 150 et 5 225 points, un danger est réel: celui de la pleine expression des craintes des investisseurs.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5500.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5226.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale Q504S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5500.00 / 5665.00 / 6000.00
Support(s) :
5226.00 / 5152.00 / 5081.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Situation périlleuse en fin de biseau (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Situation périlleuse en fin de biseau (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+303.10 % vs -12.46 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat