Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 606.24 +1.46 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Semaine sous le signe de la consommation américaine

lundi 25 novembre 2019 à 08h32

(BFM Bourse) - Le marché parisien a achevé vendredi une semaine sous le signe de la consolidation (+0,20% à 5 893 points), sur fond de doutes récurrents sur la capacité de Washington et Pékin à signer à court terme un accord commercial de Phase I. Sur l'ensemble de la semaine écoulée, marquée en outre par l'absence de repères statistiques macroéconomiques tranchants, l'indice phare de la cote française a terminé dans le rouge (-0,78%), sur des niveaux de cours qui restent particulièrement fermes.

Au final, l'enlisement de la problématique commerciale sino-américaine, a déclenché une vague de consolidation sans correction à ce stade - c'est notable -, consolidation dont le marché est encore en train d'en définir le cadre.

Ce regain de frilosité s'explique par le brusque changement de tonalité entre la Chine et les Etats-Unis toujours en quête d'un (impossible ?) compromis commercial. Chaque camp dit conserver la volonté de parvenir à un accord, tout en s'affirmant prêt à des mesures de rétorsion douanières supplémentaires, et on voit mal qui des deux pourrait faire vers l'autre un pas qui ne soit pas de pur affichage. De quoi refroidir les investisseurs, a fortiori étant donné la revalorisation récente des indices boursiers.

Au chapitre statistique vendredi, les opérateurs ont pris connaissance d'une batterie d'indicateurs baromètres PMI (enquêtes auprès des directeurs des achats) en Europe. En toute première estimation pour le mois de novembre, les données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro sont décevantes, sous les attentes pour les services (51.5) et proche de la cible pour l'industrie (46,6), mais encore largement sous la barre des 50, qui sépare pour rappel, par construction, une contraction d'une expansion du secteur considéré. Des indicateurs équivalents ont en revanche dépassé les attentes aux Etats-Unis, tout comme les données révisées de l'indicateur de confiance des ménages au sens de l'Université du Michigan. L'indice U-Mich s'est un peu plus rapproché de la barre des 100 points, à 96.8.

Côté valeurs, Edenred a perdu 2,43% à 45,45 euros, loin toutefois de ses points bas de séance vendredi (43,01 euros). Le groupe a indiqué avoir été victime d'une "infection par logiciels malveillants". Plus de détails ici.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé la séance de vendredi en très légère hausse, à l'image du Dow Jones (+0,39% à 27 875 points) ou du Nasdaq Composite (+0,16% à 8 519 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,22% à 3 110 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1030$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 57.90$.

A l'agenda statistique ce lundi, à suivre attentivement et en priorité l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne à 10h00. Dès demain sera dévoilé, en point d'orgue statistique de l'entame de la semaine, l'indice de Conference Board de confiance des ménages. De quoi jauger de la capacité des consommateurs américains à faire ce qu'ils savent faire de mieux, en masse, pour l'économie américaine: consommer ! Et ce à quelques jours de Thanksgiving* (ce jeudi), et du Black Friday, jour de soldes montres qui marque traditionnellement outre Atlantique le début de la vague d'achats de fin d'année.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du mardi 26 novembre.

* Wall Street sera fermée à cette occasion.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare français, qui reste encore très sensible aux développements de la problématique commerciale sino-américaine, stagne en l'absence de nouvelles, et progresse sur d'hypothétiques scénarios d'avancée du dossier. Le camp acheteur reste ainsi bien peu exigeant, et continue inconditionnellement d'adopter un cap offensif. L'absence à ce stade de mouvement de prises de profit est parlant. Avis neutre à l'échelle de la séance à venir, dans un marché guidé sur le plan comportemental par la peur de manquer une occasion se s'enrichir*.

Le seuil psychologique et hautement symbolique des 6 000 points continue d'enivrer les salles des marchés.

Une fois ce cadre de fond opportunément rappelé: à très court terme toutefois, un mouvement de respiration des cours se met en place. Le marché est actuellement en train d'en définir le cadre.

* Un comportement d'anxiété sociale, caractérisé au-delà de la seule sphère boursière, dans le domaine du marketing par exemple, sous l'acronyme FOMO (Fear Of Missing Out).

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6000.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5800.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale M482S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6000.00
Support(s) :
5800.00 / 5700.00 / 5612.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Semaine sous le signe de la consommation américaine (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Semaine sous le signe de la consommation américaine (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.10 % vs -7.34 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat