Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 494.17 +0.78 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Pouvons-nous parler d'un krach ?

(BFM Bourse) - Dans un contexte de tensions croissantes sur les marchés obligataires de part et d'autre de l'Atlantique, la morosité laisse désormais place à une poussée de fièvre. Hier, l'indique CAC a perdu 1,48% à 5 285 points, dans des volumes nourris, dans le sillage de Wall Street, qui de son côté a perdu beaucoup plus de terrain (-4,60% en particulier pour le Dow Jones). Le contenu jugé très solide du rapport mensuel fédéral sur l'emploi en janvier, publié vendredi, n'aura finalement fait que renforcer les anticipations d'un durcissement de la politique monétaire américaine.

Alors comment faut il qualifier le mouvement de reflux, aussi vif soit il, à ce stade ? Un krach ? Certainement pas, puisque nous ne sommes pas dans un mouvement de panique généralisé. Un retournement baissier majeur, avec changement de consensus ? Nous n'en avons pas les caractéristiques techniques pour en affirmer une validation définitive. Nous parlerons plutôt d'un réajustement technique très significatif, dont l'ampleur ne doit s'apprécier qu'à l'aune d'une impulsion initiale exceptionnelle.

Au chapitre macroéconomique, les bons indicateurs publiés lundi ne sont pas parvenu à limiter les pertes. Le principal chiffre statistique publié hier matin côté européen, l'indicateur d'activité dans les services (PMI) en données synthétiques finales pour l'ensemble de la Zone Euro, est ressorti à 58.0 pour le mois de janvier, battant la cible, au plus haut depuis septembre 2007. Par ailleurs, l'indice Sentix de confiance des investisseurs en Zone Euro est ressorti en légère baisse ce mois-ci. Côté américain, l'indice PMI non manufacturier ISM est ressorti en très forte hausse sur le mois de janvier, à 59.9, dépassant largement la cible.

Côté valeurs, après une belle performance en janvier (+15,7%), Genfit (-6,34% à 25,70 euros) a débuté le mois de février sous le signe des prises de bénéfices. La société biopharmaceutique a annoncé le mois dernier le lancement officiel de l'étude clinique pédiatrique sur son produit phare, elafibranor, dans le traitement de la stéatose hépatite non alcoolique ou NASH (pour "Non Alcoolic Steato Hepatitis").

Cibox Interactive flambait lundi de plus de 35% dans des volumes étoffés. L'action de la société spécialisée dans la conception et la commercialisation de périphériques informatiques et produits de loisirs numériques amplifie ainsi son envolée spectaculaire amorcée au cours des dernières semaines (+189% depuis le début de l'année).

L'AMF a indiqué dans un communique Safran détenait 79,74% du capital et au moins 71,87% des droits de vote de Zodiac Aerospace, soit l'équivalent de 233 664 224 actions, dans le cadre de son OPA. Dans le détail, 91 414 451 actions ont été présentées à l’offre publique d’achat principale (25 euros par action Zodiac) tandis que 142 249 773 actions ont été présentées à l’offre publique d’échange à titre subsidiaire (remise pour 1 action Zodiac présentée de 0,300 action de préférence Safran.

De l'autre côté de l'Atlantique, les dégagements sur les marchés d'actions sont de très grande ampleur, avec participation de l'ensemble des secteurs, et dans des volumes particulièrement nourris. Le Dow Jones a fondu de 4,60% à 24 345 points et le Nasdaq Composite de 3,78% à 6 967 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 4,10% à 2 648 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2380$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 63.50$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre l'indice PMI Détail en Zone Euro à 10h10, la balance commerciale canadienne à 14h30, la balance commerciale américaine à 14h30, l'indice PMI canadien Ivey à 16h00, ainsi que les les nouvelles offres d'emploi (JOLTS) à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Une ouverture en gap baissier hier matin (non comblé) a eu pour effet d'isoler les séances du 4 janvier au 2 février, au regard du gap haussier du 4, janvier, qui est devenu "traversant". Le message baissier de court terme valide l'hypothèse d'un retour rapide sur une zone de support vers 5 267 points. L'ouverture en forte baisse ce matin nous oblige à repousser plus bas l'objectif baissier de court terme, sans pour autant avoir de repère technique fiable dans la zone en question.

La confirmation du mouvement de reflux vendredi sur le marché parisien a validé la formation d'une bougie hebdomadaire longue, sans aucune mèche ni haute, ni basse, en marubozu noir, doublée d'une structure en englobante baissière.

Dans l'immédiat, nous retrouvons donc momentanément le cadre initial, à savoir celui de la formation d'une figure de consolidation très élargie, probablement celle d'un très large "diamant". Aussi, la prudence devra être de mise pour le début de la présente semaine. Nous avons représenté en noir sur le graphique journalier de l'indice phare tricolore la seconde partie supposé dudit diamant. Ce qui donne des objectifs théoriques.

Dans tous les cas, et en dehors de ces considérations de court terme, indispensable pour l'affinement des points d'entrée graphiques et pour la stratégie d'exposition, l'opinion de fond sur le marché français reste fortement haussière. En particulier, le seuil hautement psychologique des 6 000 points est à moyen terme en ligne de mire.

Une fois le niveau des 5 540 points franchi, avec des indices tangibles de breakout (gap, volume, bougie remarquable), l'énergie accumulée pourra être libérée, et le CAC renouera avec une dynamique de momentum haussier. Nous n'y sommes pas encore.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5426.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale H198S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5426.00 / 5536.00 / 5665.00
Support(s) :
5267.00 / 5081.00 / 4980.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Pouvons-nous parler d'un krach ? (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Pouvons-nous parler d'un krach ? (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+279.60 % vs +10.52 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat