Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 183.99 +0.21 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Pétrole sous tension, peu d'appétit pour le risque

(BFM Bourse) - Manque de directionnel clair à court terme sur l'indice phare parisien, dans un contexte de tensions récurrentes sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, et alors que le calendrier macroéconomique ne se densifie sérieusement que demain, avec les chiffres de l'inflation aux Etats-Unis.

Le Ministère du Commerce a répondu de façon parfaitement symétrique à la nouvelle escalade de taxes douanières mis en place par Washington. Pour rappel, La Maison Blanche a confirmé mardi des droits de douane supplémentaires de 25% sur un total de 50 milliards de dollars de produits chinois, soit 16 de plus que les 34 déjà taxés à cette hauteur depuis le 6 juillet. Près de 280 produits sont concernés, pour une entrée en vigueur dans 15 jours.

Le pétrole, autre référence de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, et baromètre majeur des salles des marché par nature, a fondu hier sur les 67$ pour un baril de brut léger texan (WTI), avec les craintes de nouvelles surenchères protectionnistes. Le pétrole a par ailleurs souffert largement de craintes d'un ralentissement de la demande d'importations chinoises d'hydrocarbures. Les stocks de brut aux Etats-Unis se sont contractés moins fort que prévu la semaine passée, sans apporter de soutien aux prix.

Côté valeurs, Casino Guichard (-6,01% à 32,24 euros), dégradé par Bernstein, a plongé. La banque américaine s'inquiète en particulier de la capacité du groupe à refinancer une partie de sa dette après cette réévaluation, les titres Casino servant de collatéral pour cette dette. Or le cours de Bourse a perdu 35% depuis le début de l'année.

Vicat progressait de 2,38% en clôture, à 56 euros. Le groupe cimentier a publié il y a deux jours des comptes semestriels marqués par un bond de +47% de son résultat net part du groupe à 59 millions d’euros.

Atos (+0,56% à 100,50 euros), se stabilisait après sa chute de plus de 10% de mardi, provoquée par l'abaissement de la recommandation de Credit Suisse sur la valeur de "Neutre" à "Sous-performance" avec un objectif de cours ramené à 80 euros (au lieu de 117 euros). "En total désaccord" avec Credit Suisse, le groupe a répondu mardi matin.

Enfin, Figeac Aero a progressé de 1,04% après la publication de ses résultats annuels.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé en baisse, à l'exception notable du Nasdaq Composite (+0,06% à 7 888 points), preuve de la "surperformance" récurrente des valeurs technologiques. Le Dow Jones, indice généraliste, a perdu 0,18% à 25 583 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté faiblement, de 0,03% à 2 857 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1610$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 67,00$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre côté américain, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage et l'indice des prix à la production à 14h30. Les stocks des grossistes seront dévoilés à 16h00. Pour rappel, le point d'orgue statistique de la semaine sera atteint demain avec la publication de l'indice des prix à la consommation, mesure phare de l'inflation, base de travail essentielle de la Fed pour la construction de sa politique monétaire.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare tricolore poursuit sa semaine sans tendance claire, au-dessus toutefois de ses moyennes mobiles courtes.

On évitera de donner un quelconque sens aux volumes de transactions, faibles en raison de l'absence de nombreux opérateurs en ce début de trêve estivale. Un début de séance étale ce jeudi est envisagée.

Attention toutefois: toute rupture de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé en vue journalière) avec confirmation en données de clôture, et par les volumes de transactions, viendrait affaiblir la configuration de court terme. A l'inverse, un effacement des 5 560 points (plus haut du 15 juin) militerait pour une prise de directionnel haussier.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5560.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5445.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C555S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5560.00 / 5665.00
Support(s) :
5445.00 / 5342.00 / 5246.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Pétrole sous tension, peu d'appétit pour le risque (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Pétrole sous tension, peu d'appétit pour le risque (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+279.60 % vs +4.28 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat