Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Pas encore le bon moment pour repasser à l'achat
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 438.94 +0.01 % Temps réel Euronext Paris
5 428.18Ouverture : 5 446.70+ Haut : 5 425.48+ Bas :
+0.20 %Perf Ouverture : 5 438.55Clôture veille : 1 380 690 KVolume :

CAC 40 : Pas encore le bon moment pour repasser à l'achat

(Tradingsat.com) - L'indice CAC 40 est attendu en baisse de nouveau ce jeudi, après le rebond de mercredi, rapidement épuisé en séance. Hier l'indice phare français a clôturé en hausse de 0,96% à 4 794 points, loin de ses plus hauts de séance (4 823 points). La psychologie de marché reste majoritairement prudente, surtout depuis le reflux quasi mécanique observé sur le Dow Jones, dès son franchissement des 20 000 points effectué. La brutalité des dédions de D. Trump, dont les décrets ultra protectionnistes et nationalistes s'enchaînent sans répit depuis son investiture, crispe une grande frange des investisseurs.

La Fed, qui clôturait hier une réunion de deux jours de son Comité de politique monétaire, a laissé comme prévu son principal taux directeurs inchangé, en insistant sur la solidité de l'économie américaine, mais sans donner d'indications précises, ni directement, ni entre les lignes, sur le calendrier de remontée du loyer de l'argent.

Au chapitre statistique, l'enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP (Automatic Data Process) vient de publier une hausse surprise de créations d'emplois dans le secteur privé sur le mois de décembre (246 000) contre 165 000 attendu par le consensus.

Verdict demain, 14h30, avec le rapport officiel sur l'emploi. Quoiqu'il en soit, cette enquête, traditionnellement publiée deux jours avant le rapport officiel, donne le ton. L'enquête est scrutée de près dans les salles de marché, car l'expérience montre qu'elle est fiable, et que les écarts par rapport aux données officielles définitives sont faibles.

Par ailleurs, l'indice américain PMI manufacturier (ISM) est ressorti en hausse, à 56,0 points, dépassant d'un point les attentes moyennes des économistes.

Côté valeurs, Recylex a demandé la prolongation de la suspension de son cours de Bourse mercredi 1er février 2017. Le groupe spécialisé dans le recyclage du plomb, du plastique et du zinc souhaite ainsi "assurer un accès égal du public à l’information et en vue de permettre la diffusion d’une information exacte, précise et sincère", et ce dans l’attente de la diffusion d’un communiqué sur les 187 arrêts de la Cour d’appel de Douai rendus mardi. Le groupe annonce la reprise de la cotation du titre pour ce jeudi 2 février.

Michelin (+3,09% à 102,45 euros) était très entouré mercredi. Le géant français du pneumatique a annoncé qu'il augmentera ses prix jusqu'à 8% pour ses segments passagers, camions lourds, terrassement, manutention industrielle, d'agriculture aux États-Unis, au Canada et au Mexique.

Portzamparc a abaissé mercredi sa recommandation sur Avanquest (-8,85% à 0,309 euro) de "Acheter" à "Conserver". Le courtier souligne le parcours boursier impressionnant du titre, qui a pris 108% depuis janvier et 223% en trois mois, atteignant son objectif de cours de 0,3 euro.

Cybergun a flambé de 72,84% à 1,40 euro, dans le sillage d'un point sur les avancées commerciales du groupe pour l'année 2017. Le spécialiste mondial du tir de loisirs a indiqué avoir engrangé plus de 2 millions de dollars de commandes fermes, uniquement sur le marché civil des AirSoft, lors du salon mondial du tir, le SHOT Show.

Enfin, Quantel a plongé de 12,17% à 3,03 euros, après la publication du chiffre d'affaires annuel.

De l'autre côté de l'Atlantique, Wall Street est parvenu à clôturer dans le vert, de quelques points, grâce à la flambée d'Apple (+6,10% à 128,75$). Sans cette événement ponctuel, la séance aurait été bien plus morne. Le Dow Jones a clôturé en légère progression de 0,14% à 19 890 points, loin de ses plus hauts de séance, et le Nasdaq Composite, à forte dominante technologique, est logiquement parvenu à inscrire des gains un peu plus conséquents, à +0,50% à 5 642 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, est restée quasi stable (+0,03% à 2 280 points).

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0780$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 53,60$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre la variation de l'emploi en Espagne à 09h00, l'indice PMI de la construction à 10h30, le rapport sur l'inflation et la décision de politique monétaire de la Banque d'Angleterre à 13h00, ainsi que les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'incapacité de l'indice phare français a développer plus avant le rebond technique entamé la veille, épuisé dès son contact avec la moyenne mobile courte à 10 jours (en bleu clair), vient confirmer que le marché évolue désormais au coeur d'une vague baissière secondaire, qui prend place au sens d'un mouvement de fond largement haussier. La présence de flux vendeurs importants, qui se sont exprimés davantage dès le reflux du Dow Jones, pris dans un piège à la hausse, continuent de pénaliser les actions, avec en premières lignes les grosses capitalisations à fort effet "Bêta".

Un retour à court terme sur les 4 750 points, qui constituait notre objectif de baisse initiale, est envisagé. Un reflux plus profond sera à envisager si la rupture de ce seuil s'effectue dans des volumes d'échanges nourris. Nous aurions alors dans le viseur le gap haussier du 7 décembre, dont la borne basse vaut 4 640 points.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 4823.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale M750S est adapté.
Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4823.00 / 4900.00 / 4929.00
  • Support(s) : 4746.00 / 4640.00 / 4342.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -13 % / -11 % / -10 %
  • Ecart(s) support : -15 % / -17 % / -25 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Pas encore le bon moment pour repasser à l'achat (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Pas encore le bon moment pour repasser à l'achat (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...