Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Pas encore de signes francs de redémarrage
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 190.17 +0.56 % Temps réel Euronext Paris
5 162.24Ouverture : 5 208.33+ Haut : 5 158.79+ Bas :
+0.54 %Perf Ouverture : 5 161.08Clôture veille : 3 002 350 KVolume :

CAC 40 : Pas encore de signes francs de redémarrage

(Tradingsat.com) - Le marché français n'a toujours pas montré de signes francs de redémarrage, et continue de tracer une vaste figure de consolidation en canal baissier. Hier, l'indice phare français est finalement parvenu à grappiller 0,15% à 5 281 points, après avoir passé l'essentiel de la séance dans le rouge. L'ouverture ce vendredi devrait être atone, ou très légèrement dans le rouge, au sens de la dynamique des futures CAC à une demi-heure de l'ouverture du marché.

L'appétit pour le risque reste limité en raison de la faiblesse persistante des cours du brut, qui restent comprimés à un niveau proche des 43$ pour le baril de brut léger américain, sur des craintes de surproduction de la Libye, pays producteur non soumis aux quotas. Les messages rassurants envoyés par l'OPEP en milieu de semaine n'y ont rien fait, et les opérateurs veulent des actes. L'OPEP avait pourtant, plus tôt dans l'année, fini par s'accorder sur une prorogation de la réduction de production du cartel pour trois trimestres consécutifs.

Au chapitre macroéconomique jeudi, les opérateurs n'ont pas eu grand chose à se mettre sous la dent. Aucune surprise sur le front de l'emploi américain, avec des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage qui sont ressorties parfaitement en ligne avec les attentes moyennes des économistes.

Côté valeurs, Altran Techn. (-5,35% à 15,205) a décroché après la cession d'un bloc d'actions, détenu par les fonds Apax Partners et Altamir, ainsi que des actionnaires fondateurs, représentant 11,2% du capital du groupe.

Vallourec (+4,14% à 5,557 euros) a amplifié son rebond technique a partir d'une base de support graphique.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé à des niveaux proches de l'équilibre jeudi, à l'image du Dow Jones (-0,06% à 21 397 points), ou du Nasdaq Composite (+0,04% à 6 236 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a terminé la séance à -0,05% à 2 434 points. A noter des volumes d'échanges en contraction pour l'ensemble de ces indices.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1170$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 43,00$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre une batterie d'indicateurs PMI, pour les services et l'industrie, en Europe. Les résultats de ces enquêtes auprès des directeurs d'achats, indices avancés de l'état de santé de l'économie, seront connus à 09h00 pour la France, à 09h30 pour l'Allemagne, et à 10h00 pour la Zone Euro. A suivre également l'indice des prix à la consommation au Canada à 14h30, et pour les Etats-Unis, la première estimation du PMI manufacturier à 15h45, ainsi que les ventes de logements neufs à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice CAC 40 reste comprimé dans une vaste figure de consolidation, qui prend la tournure d'un canal à biais descendant. Seul un franchissement de la borne haute de ce canal, que nous avons représenté en noir, avec validation par les volumes, nous permettrait d'envisager une poursuite de la prise de la hauteur.

Après avoir rompu les 5 230 points le jeudi 15 juin, l'indice s'est retourné à la hausse, en séance mais sans parvenir à clôturer au-dessus. Nous insistions alors sur le fait que le message baissier délivré était bien plus fort que les signes de réaction haussière.

Nous mettions en avant en particulier que la séance de vendredi dernier n'a a pas non plus donné les signaux d'un redémarrage, le petit gap qui formait un îlot de renversement ayant été rapidement comblé. Pareil pour lundi, séance marquée par un gap d'épuisement, et une mèche haute sur la bougie du jour.

L'indice a d'ailleurs visité une nouvelle fois la borne haute du canal évoqué, en se faisant refouler.

En effet, après une timide réaction contestataire, les vendeurs ont rapidement repris la main. Deux éléments parlants à signaler: les dégagements ont été opérés mardi tout au long de la séance, et la structure de la bougie met en évidence un corps rouge important, qui englobe intégralement le corps de la bougie d'indécision de lundi. On parle de structure de chandelier en englobante baissière.

Si l'on prend un peu de recul sur la vaste figure de consolidation tracée depuis 8 mai: les sommets des 8 mai, 15 mai, 2 juin, et 20 juin, trois séances marquées par des bougies remarquables, sont décroissants, gardons-le à l'esprit. Le camp acheteur n'a pas encore repris tous ses droits.

Par ailleurs, nous avons assisté à une réintégration rapide des cours sous la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé). Nous pouvons donc encore la qualifier de résistance, elle garde pleinement son rôle.

Gardons néanmoins à l'esprit que la tendance de fond, à savoir le cadre général, reste inchangée. Nous demeurons particulièrement haussier sur la configuration graphique de moyen terme du CAC, mais considérons que le pullback du 18 mai, sur borne haute du gap, n'est pas suffisant pour assainir la situation graphique. La psychologie de marché reste encore clairement sur la défensive.

Nous ne sommes pas à l'abri de l'inscription de nouveaux plus bas dans la vague de consolidation en cours, entre la borne basse du gap du 24 avril (5 081 points) et les 5 177 points (point bas touchés jeudi).

Dans l'immédiat, une poursuite des dégagements, dans une amplitude mesurée est attendue.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5320.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale O542S est adapté.
Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5320.00 / 5370.00 / 5442.00
  • Support(s) : 5177.00 / 5135.00 / 4980.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 2 % / 3 % / 5 %
  • Ecart(s) support : -0 % / -1 % / -4 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Pas encore de signes francs de redémarrage (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Pas encore de signes francs de redémarrage (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI