Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 379.65 +0.65 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Moins d'euphorie sur les marchés actions

(BFM Bourse) - Ce petit moment d'euphorie connu mercredi, de part et d'autre de l'Atlantique, avec notamment le franchissement des 20 000 points sur le Dow Jones), laisse place très rapidement à beaucoup plus de prudence... Nous sommes dans la configuration de piège à la hausse, que nous évoquons delà depuis plusieurs séances.

Le marché fait complètement abstraction des derniers chiffres économiques en date, qui sont ressortis plutôt mitigés, en deçà des attentes moyennes des économistes en tout cas.

D. Trump continue de multiplier les décrets aux conséquences les plus incertaines. Il vient notamment de signer celui concernant une de ses promesses phare, qui vise à lancer le programme de construction d'un mur à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique. Le Président mexicain a dans la foulée annulé sa visite officielle aux Etats-Unis...

Au chapitre macroéconomique, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis publiées hier, sont ressorties en hausse plus significative (259 000) que ne l'envisageait en moyenne les économistes (247 000), contre 234 000 la semaine précédente. Quant aux ventes de logements neufs, toujours outre Atlantique, elles se sont contractées plus fortement que ne l'envisageait le consensus.

Côté valeurs, Soitec affichait jeudi soir une envolée de 11,38% à 1,86 euro, au plus haut depuis le 24 juin 2014, au lendemain de la publication d'un chiffre d'affaires de 63,1 millions d'euros au troisième trimestre 2016-2017, en hausse de 7% par rapport par rapport à la même période de l'exercice 2015-2016.

Delta Plus Group (+9,30% à 67,49 euros) a annoncé l'acquisition de 100% des sociétés du Groupe Vertic, spécialisé dans les solutions de sécurisation des infrastructures contre les chutes de hauteur.

Biosynex s'est envolé de 15,70% à 2,80 euros, après la publication de son chiffre d'affaires annuel. Ce dernier est ressorti en hausse de 34,3% par rapport à 2015 à 27 millions d'euros, bien aidé par les ventes à l’international qui représentent 26,7% de l'activité globale.

Vallourec a progressé de 2,79% à 7,361 euros, dans un contexte de fermeté des prix du brut. Vallourec et Asco Industries ont finalisé ce jeudi l'acquisition, par cette dernière, d'une participation majoritaire dans l'aciérie de Saint Saulve. Pour Oddo, " cette opération s’inscrit totalement dans le plan de Transformation présenté il y a 1 an" et "permettra de réduire les coûts supportés par Vallourec à hauteur de 20/30 millions d'euros par an."

De l'autre côté de l'Atlantique, moins d'euphorie, avec un Dow Jones Industrial qui a certes inscrit symboliquement un nouveau record (+0,16% à 20 100 points). Nous nous interrogeons désormais sur la capacité de l'indice à poursuivre son ascension sans préalablement refluer sous le seuil psychologique des 20 000 points. Le Nasdaq Composite a terminé la séance de jeudi proche de l'équilibre (-0,02% à 5 655 points), tout comme le S&P 500 (-0,07% à 2 296 points), baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0670$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 53,70$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre les emprunts privés et la masse monétaire M3 en Zone Euro à 10h00, et pour les Etats-Unis, les données avancées du PIB, les commandes de biens durables à 14h30, et les données révisées du sentiment du consommateur (Université du Michigan) à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Revenons rapidement sur le Dow Jones, qui a rapidement franchi le seuil psychologique des 20 000 points, sur lesquels s'étaient focalisés de nombreux observateurs.

Or ce franchissement ne constitue pas un signal d'achat. Sur ces niveau de cours aussi ferme, et en l'absence de retracement depuis la seconde partie du mois de décembre, ce dépassement de seuil évoque la possibilité de formation d'un bulltrap (piège à la hausse).

A terme, le reflux court terme de l'indice Dow Jones, sur lequel nous gardons néanmoins un avis positif moyen terme, affectera les principaux indices européens, notamment le CAC.

Il convient de ne pas de précipiter à l'achat à court terme, sur l'indice lui-même, mais aussi les les valeurs ayant une tendance, chronique ou non, amplifier les variations de leurs indices de références. Les bancaires sont l'exemple type du moment.

A moyen terme en revanche, nous restons haussier sur l'indice phare français, qui, une fois qu'il aura accumulé suffisamment d'énergie, pourra amplifier sa reprise en direction des 5 000 points. A noter que la possibilité d'un redémarrage direct ne peut pas être exclue, mais nous parait très peu envisageable, en terme de probabilité.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4929.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4800.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale M705S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
4929.00 / 5000.00 / 5217.00
Support(s) :
4800.00 / 4746.00 / 4640.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Moins d'euphorie sur les marchés actions (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Moins d'euphorie sur les marchés actions (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+275.70 % vs +8.22 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat