Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 344.93 -0.08 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les opérateurs se préparent à plus de fermeté monétaire

(BFM Bourse) - La prudence ressurgit, à l'approche de l'issue d'une réunion clef du Conseil des Gouverneurs de la Zone Euro. Avec un Euro qui ne faiblit pas face au Dollar, l'indice CAC a reculé mercredi de 0,72% à 5 495 points, avec une clôture sur les points bas de séance.

Les opérateurs s'attendent à nouveau à un raffermissement du ton employé dans les éléments de langage proposé par l'Institution monétaire de Francfort, qui prépare clairement les marchés, notamment depuis les dernières "Minutes" publiées, à une politique beaucoup moins accommodante pour les mois à venir.

Verdict ce jeudi, avec l'annonce sur les taux proprement dits à 13h45, et la conférence de presse, à 14h30. C'est toute la question d'un calendrier de diminution, puis d'arrêt du plan de soutien à l'économie, qui est en jeu.

La monnaie unique est par ailleurs restée soutenue par la publication, globalement solide, d'indicateurs d'activités en Zone Euro (indicateurs PMI). Les premières estimations pour ce mois de janvier ressortent, que ce soit pour l'industrie ou les services, à des niveaux fermes.

Côté valeurs, Suez a plongé de 16,77% à 11,715 euros. Les investisseurs sanctionnent lourdement l'abaissement des objectifs de rentabilité 2017 du spécialiste de la gestion de l'eau et des déchets. Le groupe anticipe désormais un Ebit de l'ordre de 1,28 milliard d'euros, en baisse de 2%, alors qu'il s'attendait à une légère croissance précédemment.

Après ses récents sommets historiques de début de semaine à plus de 170 euros, SEB (-1,24% à 167,90 euros) a essuyé quelques prises de bénéfices après une publication de qualité. Le groupe a en effet affiché une croissance de +24,1% au quatrième trimestre 2017 avec des ventes de 2 026 millions d'euros sur la période.

Au lendemain d'un bond de +3,2%, Carrefour (+1,42% à 19,33 euros) poursuivait sa hausse mercredi, les investisseurs se montrant convaincus par le nouveau plan stratégique du distributeur.

Europacorp (-8,39% à 1,42 euro) confirme également avoir entamé des discussions avec divers partenaires financiers et/ou industriels en vue d’un renforcement de ses capacités financières.

A suivre dès l'ouverture STMicroelectronics, qui vient de publier une amélioration très sensible de sa rentabilité sur l'exercice 2017.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé la séance de mercredi en "ordre dispersé", le Dow Jones parvenant à grappiller 0,16% à 26 252 points, et le Nasdaq Composite, à forte composante sectorielle technologique, abandonnant 0,61% à 7 415 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, est resté stable (-0,06% à 2 837 points).

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2420$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 66.30$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre le taux de chômage en Espagne à 09h00, l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne à 10h00, l'annonce sur les taux directeurs en Zone Euro à 13h45, suivie de la conférence de presse de la BCE à 14h30. Côté américain, l'agenda sera dense avec entre autres, les stocks des grossistes, la balance commerciale des biens, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, l'indice des indicateurs avancés (Conference Board), les ventes de logements neufs à 16h00, ainsi que les stocks de gaz naturel à 16h30.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du vendredi 26 janvier.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous mettions lors de nos précédentes analyses sur l'indice phare français, sous surveillance très rapprochée, le seuil technique à 5 536 points. Ce niveau a certes cédé lundi, et mécaniquement, l'indice a connu des niveaux de cours inédits depuis dix ans, mais l'indice phare français a rapidement reflué dessous mercredi, avec de surcroit une accélération de la volatilité, et une clôture sur les plus bas de séance.

En conséquence, nous basculons de nouveau ce seuil en résistance, tout en le gardant sous surveillance. Nous retrouvons donc momentanément le cadre initial, à savoir celui de la formation d'une figure de consolidation très élargie.

Dans tous les cas, et en dehors de ces considérations de court terme, indispensable pour l'affinement des points d'entrée graphiques et pour la stratégie d'exposition, l'opinion de fond sur le marché français reste fortement haussière. En particulier, le seuil hautement psychologique des 6 000 points est à moyen terme en ligne de mire.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5536.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5470.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale F936S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5536.00 / 5665.00
Support(s) :
5470.00 / 5426.00 / 5267.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les opérateurs se préparent à plus de fermeté monétaire (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les opérateurs se préparent à plus de fermeté monétaire (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+275.50 % vs +7.52 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat