Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 207.24 -4.30 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les opérateurs restent circonspects en attendant le discours de Jerome Powell

mercredi 11 décembre 2019 à 08h19

(BFM Bourse) - La séquence des rendez-vous macro-économiques va s'accélérer à partir d'aujourd'hui avec la dernière réunion de l'année du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, tandis que la visibilité sur l'état des relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine reste toujours aussi faible. Aucun élément ne permet de conclure qu'il y aura un report de l'application des taxes additionnelles censées s'appliquer le 15 décembre, a indiqué le conseiller au commerce de la Maison-Blanche mais il n'est pas non plus exclu qu'un accord intervienne d'ici là, a résumé Peter Navarro, qui a conclu lors d'un entretien à Fox News que de toute façon, la décision reviendrait au président Trump (qui en doutait ?). En revanche, les Etats-Unis ont bien fait un pas vers un nouvel accord avec le Canada et le Mexique, l'administration Trump ayant trouvé un terrain d'entente avec la chambre à majorité démocrate à ce sujet.

Le suspens demeure entier, et les investisseurs n'ont donc pas de raison de se départir de leur prudence. En attendant, ils suivront ce soir l'intervention du patron de la Fed, au terme de deux jours de réunion du FOMC. Si aucun mouvement sur les taux directeurs ne devrait avoir lieu, ce sont surtout les nouvelles prévisions économiques de la banque centrale américaine qui seront scrutées.

Au lendemain d'un repli de 0,59%, le marché parisien est parvenu à rebondir de 0,18% (à 5.848,03 points) mardi en clôture. En fin de journée, l'espoir de voir repoussée à plus tard l'échéance de la prochaine augmentation des taxes douanières américaines sur les marchandises importées de Chine qui a permis un relatif redressement des indices, alors que le CAC 40 avait passé la majorité de la séance dans le rouge. Les volumes ont marqué un regain d'activité, avec un peu plus de 3 milliards d'euros échangés.

Les principaux indices Wall Street ne se sont guère éloignés du niveau de l'équilibre, pour finir marginalement en dessous. Le Dow Jones a cédé 0,1% à 27.881,72 points, le S&P 500 a reculé de 0,11% à 3.132,52 points et l'indice des valeurs technologiques Nasdaq a perdu 0,07% à 8.616,18 points.

Peu de changement ce matin sur le marché des changes avec un euro à 1,1086 dollars (-0,06%), tandis que l'once d'or varie peu à 1.463 dollars. L'orientation des taux n'évolue pas plus avec un rendement de 1,84% pour le bon du Trésor américain à dix ans.

Comme indiqué plus haut, la fin de semaine sera donc particulièrement chargée, notamment sur le front monétaire puisque la Fed donnera les conclusions de sa réunion de politique monétaire mercredi, avant que la BCE en fasse de même jeudi. Cette réunion de l'institution monétaire européenne sera d'ailleurs suivie de la première conférence de presse de sa nouvelle présidente, Christine Lagarde.

Côté politique, les investisseurs sont également dans l'attente du verdict des électeurs britanniques, appelés aux urnes pour de nouvelles élections législatives anticipées vendredi. Leur choix fournira une indication quant au futur des relations diplomatiques et économiques entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Aux valeurs, le groupe pharmaceutique Sanofi a dominé comme rarement le palmarès du baromètre parisien mardi, enregistrant une hausse de 5,9%. Le nouveau DG, Paul Hudson, a levé le voile sur sa nouvelle stratégie, avec à la clé un ambitieux objectif d'amélioration de la marge opérationnelle, un désengagement du diabète et des maladies cardiovasculaires, et a contrario un redoublement d'efforts pour mettre en place des leviers de croissance, par exemple via l'acquisition de Synthorx afin de se renforcer dans l'immuno-oncologie.

Dans l'autre sens, l'équipementier automobile Valeo a également dévoilé ses nouveaux objectifs stratégiques et financier à horizon 2022 mais ceux-ci ont fortement déçu les investisseurs, notamment sur la révision à la baisse des perspectives de sa coentreprise avec Siemens dans l’électrification. En forte progression sur les deux derniers mois, le titre Valeo a flanché de 7,4%.

Également à noter, l'envolée de 14% de Rallye, la maison mère de Casino étant soutenu par l'annonce de la finalisation de ses projets de plans de sauvegarde, dont l'homologation devrait avoir lieu au plus tard à la fin du premier semestre 2020.

Au lendemain d'un bond de 16,4%, GenSight a pris 26% supplémentaires, soutenu notamment par le relèvement à l'achat du conseil de Chardan Capital. Les autres recommandations du jour figurent sur ce lien.

Quant au cours de Le Bélier, il a bondi de 22,6% pour se rapprocher du prix offert par Wencan dans le cadre de l'OPA de cet équipementier automobile chinois.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Dans un marché dicté par la peur de manquer une occasion d'achat, la réaction positive de mercredi 04/12 a été particulièrement précoce. Ce comportement de marché observé est prédictif.

Le corps de la bougie de mercredi a englobé intégralement celui de la bougie de la veille (ouverture sous la clôture de la veille, et clôture sur l'ouverture de la veille), à savoir que la mobilisation du camp acheteur a été puissante et continue; les volumes ne se sont d'ailleurs pas effondrés.

En revanche, bien que l'accès baissier volatil des 02 et 03 décembre ait été contesté très rapidement, l'absence d'extension haussière jeudi est venue mettre un léger bémol, en retardant la possibilité d'un redémarrage franc et immédiat.

Pour autant, la séance de vendredi, par son déroulé, est venu réaffirmer davantage le sens du message acheteur. La réaction au sein même de la figure de consolidation ainsi clairement définie, milite pour une sortie par le haut, à terme.

Cette définition du cadre de consolidation est à notre sens validée: il s'agit de l'amplitude cumulée des corps des bougies de correction des 2 et 3 décembre (5 725 - 5 910 points). Elle peut servir de cadre large à une formation en drapeau ou en triangle.

Avis neutre maintenu à l'échelle de la présente séance.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6000.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5725.00 points relancerait la pression vendeuse.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6000.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5725.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6000.00
Support(s) :
5725.00 / 5612.00 / 5393.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les opérateurs restent circonspects en attendant le discours de Jerome Powell (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les opérateurs restent circonspects en attendant le discours de Jerome Powell (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.50 % vs -15.37 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat