Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 007.46 -0.96 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les opérateurs n'ont goût à rien

mardi 14 juin 2016 à 08h33

(BFM Bourse) - L'indice CAC a de nouveau subi des dégagements importants vendredi (1,85% à 4 227 points), après la vive accélération baissière de vendredi (-2,24%). Les opérateurs, fatigués d'avancer à l'aveugle à l'approche d'échéances majeures (référendum sur la sortie éventuelle du Royaume-Uni de la Zone Euro, calendrier de relèvement des taux fédéraux américains), n'on plus aucun appétit pour le risque, et se délestent justement de leurs actifs les plus à risques.

L'indice a fondu hier sur des niveaux importants (4 230 points) dont on va pouvoir apprécier les qualités de garde-fou. Mais dans l'immédiat, la situation reste délicate, la morosité des opérateurs ne permettant pas d'entrevoir un rebond technique d'envergure à ce stade. Côté valeurs, la désaffection pour la cote n'a épargné aucun type de valeur au sein du CAC. Les bancaires ont particulièrement souffert, à l'image de Crédit Agricole (+3,34% à 7,29 euros), Société Générale (-3,32% à 31,59 euros), ou encore BNP-Paribas (-2,90% à 43,01 euros). Axa a perdu 3,52% à 19,595 euros. Les cycliques Arcelor Mittal (-3,70% à 4,555 euros) ou LafargeHolcim (-4,14% à 36,89 euros) ont particulièrement souffert. Même celles que l'on appelle traditionnellement défensives ont subi des dégagements appuyés, à l'image d'Essilor Intl (-2,41% à 113,30 euros), Pernod Ricard (1,58% à 93,40 euros) ou encore Danone (-1,56% à 60,47 euros).

Aucun événement majeur ne figurait à l'agenda hier, au chapitre macroéconomique.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont perdu du terrain, mais dans des proportions moindres qu'en Europe. Le Dow Jones a perdu lundi 0,74% à 17 732 points et le Nasdaq Composite 0,94% à 4 848 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1280$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 48,45$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre l'indice des prix à la production et l'indice des prix à la consommation au Royaume-Uni à 10h30, et pour les Etats-Unis, les ventes au détail et les prix à l'importation à 14h30. L'issue de la réunion du Comité de politique monétaire de la Fed est prévue demain, on ne manquera pas de suivre attentivement la conférence de presse de J. Yellen, demain, 20h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La configuration graphique de l'indice phare français est nettement dégradé à court terme, mais nous n'assistons pas toutefois à un mouvement dit d'abdication. L'étude des bougies, des gaps et des volumes nous permet d'entrevoir une certaine inertie à ce mouvement de jambe baissière, qui n'a pas terminé son développement. Le seuil des 4 230 est attaqué, et s'il a techniquement été rompu, il n'a pas été enfoncé sur accélération baissière, et ne devient pas formellement zone de résistance. Des dégagements mesurés sont pour l'heure attendu, dans un marché qui n'a, rappelons-le, aucun appétit pour le risque.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 4486.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
4486.00 / 4536.00 / 4733.00
Support(s) :
4117.00 / 3892.00 / 3789.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les opérateurs n'ont goût à rien (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les opérateurs n'ont goût à rien (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.80 % vs +0.73 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat