Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 569.67 -0.03 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les mauvaises nouvelles alimentent l'espoir d'une intervention de la Fed

vendredi 4 octobre 2019 à 08h34

(BFM Bourse) - Dans un contexte de tensions fortes sur le front commercial, avec la digestion des nouvelles annonces de surtaxes douanières américaines contre l'Europe, le marché parisien a tout de même réussi à clôturer légèrement dans le vert (+0,30%), au lendemain d'une chute de plus de 3% de l'indice CAC 40.

Pour rappel, fort de sa victoire dans la première manche du règlement du conflit Boeing Airbus devant l'OMC, Donald Trump veut désormais porter à 25% les droits de douane sur une frange de produits en provenance de l'Union Européenne, au rayon desquels figurent les huiles d'olives, les fromages à pâte dure, et le vin. Les avions seront pour leur part taxés à 10%. Ces surtaxes, théoriquement applicables sous deux semaines, concerneront 7,5 Milliards de Dollars de européens chaque année.

Au chapitre macroéconomique, les gérants ont pris connaissance hier des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, quasiment en ligne avec les attentes, à 219 000. A titre de comparaison, au plus fort de l'impact de la crise de 2008, en mars 2009, les inscriptions hebdomadaires dépassaient les 650 000 unités. L'état de santé actuel de l'emploi américain, très bon, n'envoie pour l'heure aucun signe d'essoufflement. La veille, ils prenaient connaissance des conclusions de l'enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP (Automatic Data Processing). Enquête qui met en évidence 135 000 créations de postes dans le secteur privé (hors agriculture). Verdict ce vendredi avec le rapport mensuel fédéral NFP sur l'emploi américain, pour le mois de septembre. Le taux de chômage en particulier, est attendu à 3.7% de la population active.

Mais c'est surtout l'ISM Services (PMI Services ISM) qui a donné des sueurs froides aux investisseurs, après la publication d'un indicateur équivalent alarmant pour l'industrie plus tôt dans la semaine. Attendu en légère baisse à 55.1, cet indicateur baromètre de l'état de santé des services a en fait fondu à 52.6... De quoi paradoxalement stimuler un peu les marchés d'actions, sous l'effet d'un espoir ravivé de voir la Fed adoucir davantage sa politique monétaire...

Contrairement à l'ISM manufacturier tombé sous les 50 points -seuil qui sépare expansion et contraction de l'activité- le secteur des services reste certes en croissance pour le 116ème mois consécutif mais à son rythme le plus faible depuis trois ans.

Outre-Manche, le compromis du Premier ministre britannique Boris Johnson sur le Brexit s'est heurté jeudi à un scepticisme grandissant de l'Irlande et de ses alliés européens, renforçant les craintes d'un divorce sans accord dans quatre semaines. Également au Royaume-Uni, l'activité dans le secteur privé s'est par ailleurs de nouveau contractée le mois dernier en raison des craintes entourant le Brexit, ce qui pourrait faire tomber le pays en récession au troisième trimestre.

Côté valeurs, les titres liés directement aux matières premières et les cycliques restaient à la peine jeune à l'image d'Eramet (-1,79% à 43,38 euros), Saint Gobain (-1,85% à 34,305 euros), CGG (-1,86% à 1,8485 euro), Vicat (-1,95% à 37,70 euros), ou Rexel (-2,06% à 9,244 euros).

Au jeu des exceptions quant à la sur-taxation douanières annoncées par Washington, un nombre important de spiritueux passant finalement au travers des mailles du filet, Remy Cointreau (+6,42% à 126 euros) et Pernod-Ricard (+4,25% à 169,35) ont pris de la hauteur. Le soulagement a dominé également pour Airbus (+4,25% à 119,22 euros), avec des taxes jugées finalement moins sévères que prévu.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont repris un peu de hauteur, le marché jouant clairement la carte de la Fed, comme pare-feu à la récession. Le Dow Jones a gagné 0,47% à 26 201 points, et le Nasdaq Composite 1,12% à 7 872 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a progressé de 0,80% à 2 910 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.0970$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 52.70$.

A l'agenda statistique ce vendredi, à suivre en priorité le rapport NFP sur l'emploi américain pour le mois de septembre, à 14h30. A suivre également la balance commerciale américaine à 14h30, et un très attendu discours de J. Powell, à 20h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Pour rappel du nouveau cadre technique:

L'indice phare français a tracé mercredi une bougie d'école en marubozu noir particulièrement allongée. Cette bougie typique a montré une mobilisation importante du camp vendeur tout au long de la séance, les points hauts correspondant à l'ouverture et les points bas à clôture. Conjuguée aux volumes en vive accélération, cette bougie montre l'amorce dans une volatilité élevée, d'un mouvement correctif important. Le comblement total du gap haussier du 04 septembre n'a fait qu'accélérer ce rééquilibrage.

Dans l'immédiat, une phase de rééquilibrage fragile et momentanée des forces en présence est à anticiper.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5665.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5226.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 9603S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5665.00 / 5700.00 / 6000.00
Support(s) :
5226.00 / 5152.00 / 5081.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les mauvaises nouvelles alimentent l'espoir d'une intervention de la Fed (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les mauvaises nouvelles alimentent l'espoir d'une intervention de la Fed (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.80 % vs -8.08 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat