Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 346.14 +4.61 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les marchés n'ont pas apprécié les commentaires de Jerome Powell

jeudi 1 août 2019 à 08h43

(BFM Bourse) - La Bourse de Paris a terminé la séance de mercredi sur une timide hausse de 0,14% à 5 518,90 points, dans un contexte de prudence à quelques heures du verdict et des commentaires de la Réserve fédérale américaine.

L’indice CAC 40 enregistre un recul de 0,36% sur le mois de juillet et progresse de 16,66% depuis le 1er janvier 2019.

Sur le front des valeurs, des entreprises continuent de publier leurs résultats trimestriels et ceux d’Air France-KLM ont été particulièrement bien accueillis avec une hausse de 8,5% de l’action. La société a dévoilé une performance opérationnelle meilleure qu'attendu pour les six premiers mois, et un objectif réitéré en termes de réductions de coûts.

La confirmation des objectifs annuels d'EssilorLuxottica ainsi que la prise de contrôle de GrandVision (propriétaire de GrandOptical et Générale d'Optique en France), a entraîné une hausse de 3,5% du titre qui enregistre la meilleure performance du CAC 40.

BNP Paribas a pris 1,6% grâce au redressement des résultats de sa branche de financement et d'investissement.

Du côté du secteur parapétrolier, le climat est actuellement favorable, sur fond de dynamisme de l'activité dans le monde, ce qui se traduit par une multiplication des signatures de contrats. CGG gagne 5,6%, Vallourec 3,2%, Bourbon 2% et TechnipFMC 1,3%.

Du côté des indicateurs, l'enquête du cabinet privé en ressources humaines, qui donne traditionnellement le ton deux jours avant la publication du rapport officiel sur l'emploi, a été publié mercredi. L'enquête a légèrement dépassé les attentes des analystes: le secteur privé a créé selon ADP 156 000 emplois en juillet, contre 150 000 attendus et 112 000 le mois précédent.

De l'autre côté de l'Atlantique, après avoir ouvert en légère hausse, les principaux indices sur actions se sont retournés durant la conférence de presse du président de la Fed Jerome Powell. Le Dow Jones a perdu 1,23% à 26 864,27 points et le Nasdaq Composite a cédé 1,19% à 8 175,42 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a fini en baisse de 1,09% à 2 980,38 points.

La Fed a annoncé, comme prévu, une baisse de taux d'un quart de point, la première depuis plus de dix ans, ce qui ramène le taux des Fed funds à 2,00%-2,25%. Mais ce sont les propos tenus par Jerome Powell qui ont douché les espoirs des opérateurs. Le président de la Fed a indiqué que cette baisse de taux était un "ajustement monétaire de milieu de cycle", une formule qui n'implique pas de nouvelles et fortes réductions en perspective. La décision prise ce mercredi est donc différente d'un début de cycle prolongé de réduction des taux d'intérêt, a-t-il dit.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1040$, au plus bas depuis le 16 mai 2017. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 57,80$.

Au chapitre macroéconomique ce jeudi, à suivre une batterie d'indicateurs baromètres d'activité (PMI) dans l'industrie en Europe. Les données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro seront dévoilées à 10h00. Au Royaume-Uni, la décision de politique monétaire de la BoE est attendue pour 13h00 et sera suivie d’un discours de son gouverneur à 13h30. Côté américain, à suivre les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, les données finales de l'indice PMI manufacturier 15h45, l’indice PMI manufacturier (ISM) à 16h00, ainsi que les dépenses de construction, à 16h00 également.

A 08h30, les futures sur indice suggèrent une ouverture en légère baisse de la Bourse de Paris.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

A ce stade, la tendance haussière de moyen/long terme n'est toujours pas menacée avec notamment une moyenne mobile longue à 100 jours (en orange) qui conserve une pente ascendante. Tant que les cours de l'indice évolueront au-dessus de cette courbe, nous conserverons un avis positif à moyen/long terme.

A plus court terme, le tracé mardi d'un marubozu noir, un chandelier qui a généralement des conséquences négatives pour les cours, suivi d'un doji, qui traduit l'hésitation des investisseurs, nous pousse à conserver un avis neutre pour la séance du jour.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5540.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5500.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale Q504S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5540.00 / 5600.00 / 5620.00
Support(s) :
5500.00 / 5440.00 / 5422.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les marchés n'ont pas apprécié les commentaires de Jerome Powell (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les marchés n'ont pas apprécié les commentaires de Jerome Powell (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+309.50 % vs -12.57 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat