Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 834.34 +1.94 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les espoirs d'une promulgation rapide de la réforme fiscale américaine soutiennent les marchés

mardi 19 décembre 2017 à 08h33

(BFM Bourse) - Dans un marché qui reste toujours très technique (cf seconde partie), l’indice CAC 40 a ouvert en gap haussier lundi et a terminé en nette hausse de 1,33% à 5 420 points.

La Bourse de Paris a suivi son homologue américaine et a été portée comme elle par l'espoir de voir la réforme fiscale promise par le président américain Donald Trump adoptée avant Noël.

Les espoirs de promulgation rapide de la loi de réforme fiscale aux Etats-Unis devraient continuer de soutenir la cote en ce début de semaine.

"Il y a un optimisme des investisseurs autour de la réforme fiscale américaine qui devrait être promulguée avant Noël, ce qui était le souhait de Donald Trump et ce qui permet au marché d'être plutôt bien orienté aujourd'hui", a commenté auprès de l'AFP Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

Et ce "même si les réductions d'impôts sont en-dessous des promesses qui avaient été établies par le président américain à l'époque de sa campagne", a ajouté M. Tuéni. La grande baisse d'impôts promise par Donald Trump était en effet en bonne voie pour être adoptée définitivement cette semaine par le Congrès, après que deux sénateurs hésitants de la majorité ont apporté leur soutien au texte.

Selon le texte final, l'impôt fédéral sur les sociétés passera notamment de 35% à 21%. Par ailleurs, "nous arrivons en fin d'année et les volumes cette semaine vont commencer à être déjà beaucoup moins importants avec peu d'actualités attendues", a complété M. Tuéni. Reste, selon M. Tuéni, qu'"il y a pas mal d'activité en ce moment sur le front des fusions-acquisitions, le dossier Thales, Gemalto et Atos ayant clairement tiré la cote ce lundi".

Sur le front des valeurs, Thales a bondi de 8,15% à 93,31 euros, soutenu par l'acquisition du numéro un mondial en difficulté des cartes SIM Gemalto (+5,62% à 49,47 euros), pour former un géant mondial de la sécurité informatique.

Le groupe Atos (-1,63% à 126,50 euros) a réagi en annonçant de son côté "ne pas donner suite à sa proposition d'acquérir la société Gemalto au prix de 46 euros par action".

A la suite de cette annonce, Worldline, dont le cours avait été pénalisé par la perspective d'un rachat de Gemalto par Atos, a repris pour sa part des couleurs (+7,37% à 40,80 euros).

EuropaCorp a été pénalisé à l'inverse (-5,45% à 1,04 euro) par une perte nette de 70,6 millions d'euros lors du premier semestre de son exercice décalé 2017/2018, due aux contre-performances des films distribués aux Etats-Unis.

Biom'Up a gagné 3,29% à 11,31 euros, dopé par l'approbation de l'agence américaine de l'alimentation et des médicaments (FDA) pour la mise sur le marché de son produit phare Hemoblast TM Bellows, avec 7 mois d'avance sur le calendrier anticipé.

Au chapitre macroéconomique lundi, la confirmation d'une hausse des prix de détail dans la zone euro, à 1,5% sur un an en novembre, a eu peu d'effet sur la tendance.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont poursuivi leur prise de hauteur, inscrivant au passage de nouveaux records, sur fond d'espoir de promulgation rapide de la loi de réforme fiscale, à l'image du Dow Jones (+0,57% à 24 792 points) ou du Nasdaq Composite (+0,84% à 6 994 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a progressé de 0,54% à 2 690 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1790$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 57,40$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre l’indice IFO Allemand à 10h00 puis, aux Etats-Unis, les permis de construire et les mises en chantier de logements à 14h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice CAC est entré depuis la mi-novembre dans une phase de latéralisation des cours, qui pourrait durer jusqu'à la fin d'année. Une figure de consolidation complexe, vaste et difficilement identifiable au sens de la nomenclature est toujours en cours de construction. Cette figure, d'abord assimilable à un diamant, pourrait finalement être un triangle ascendant dont la borne basse est une oblique haussière tracée en noir sur les graphiques et la borne haute correspondrait au niveau de résistance des 5 440 points.

La formation hier d'un nouveau gap haussier non comblé, le troisième depuis le mois de septembre, est un élément encourageant qui vient renforcer notre idée d'une sortie par le haut de cette structure de consolidation.

Avis positif maintenu.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5338.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale F849S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5429.00 / 5440.00 / 5480.00
Support(s) :
5338.00 / 5300.00 / 5267.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les espoirs d'une promulgation rapide de la réforme fiscale américaine soutiennent les marchés (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les espoirs d'une promulgation rapide de la réforme fiscale américaine soutiennent les marchés (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.00 % vs -2.75 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat