Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 921.01 -1.21 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Les 4 600 points sous surveillance

jeudi 23 avril 2020 à 08h36

(BFM Bourse) - Dans le sillage de Wall Street, sur fond d'accalmie (très légère) sur le front du pétrole, le CAC 40, thermomètre de référence de la Bourse française, est parvenu à grappiller 1,25% mercredi, à 4 411 points. La séance de ce jeudi s'annonce nerveuse, avec une batterie de publications trimestrielles (Renault, Pernod Ricard, Ingenico, Schneider Electric, Dassault Systèmes, entre autres dossiers) et les toutes premières estimations des baromètres d'activités (PMI) dans les services er l"industrie, en Europe et aux Etats-Unis, pour le mois en cours.

Le marché a momentanément retrouvé un peu d'air après le déblocage au Sénat d'une nouvelle enveloppe de 500 milliards de dollars supplémentaires pour aider les petites et moyennes entreprises à passer la crise et soutenir les hôpitaux face à la pandémie de coronavirus.

"La publication des nouvelles inscriptions au chômage pourrait être le moment choisi par le président américain pour annoncer la signature de ces mesures et faire ainsi oublier les (probables) millions de nouveaux inscrits depuis la semaine dernière", anticipe Vincent Boy, analyste de marché chez IG France.

Le bilan du coronavirus SARS Cov-2, responsable de l'épidémie de Covid19 est désormais, à l'échelle mondiale, de plus de 2 600 000 de cas confirmés, et de plus de 183 000 morts, selon les données compilées par l'Université Johns Hopkins, qui fait autorité en la matière. La propagation incontrôlable du virus à l'échelle de la planète rend encore indéchiffrable les conséquences sur l'activité économique. Les quatre principales puissances économiques de la Zone Euro (Allemagne, France, Italie, Espagne) sont particulièrement touchées. En particulier, 25 085 décès sont à déplorer en Italie, 21 717 en Espagne et 21 340 en France.

L'épicentre est toujours centrée actuellement sur les Etats-Unis, où près de 840 000 cas sont confirmés. Plus de 46 000 décès ont été recensés sur le sol américain, dont plus de 15 000 pour la seule ville de New York. L'inquiétude est d'autant plus forte que le système de santé, observé à l'aune de la puissance économique des Etats-Unis, est finalement fragile.

Au chapitre statistique mercredi, pas grand chose de consistant à se mettre sous la dent. L'indice de confiance des consommateurs en Zone Euro a plongé encore plus profondément qu'attendu, à -23, et les stocks de brut outre Atlantique ont atteint les 15 millions de barils. Un calendrier plus riche et dense ce jeudi, avec en particulier les indicateurs PMI, à valeur de baromètre, en toutes premières estimations pour le mois en cours.

Pour rappel, rappel les opérateurs ont pris connaissance mardi du "ZEW" allemand. Alors que le consensus était lourdement pessimiste à -40 ce mois-ci, après un mois de mars abyssal (-49.5), le score a puissamment rebondi, repassant largement en territoire vert, à 28.2. Pour rappel, l'indice de sentiment économique du ZEW (Zentrum fur Europaische Wirtschaftsforschung), contracté plus couramment en "indice ZEW" est un indicateur avancé de la santé économique de la première puissance économique de la Zone Euro. Il est calculé après dépouillement d'une enquête passée auprès de 300 investisseurs institutionnels et analystes, qui donnent une note sur leur vision à six mois de l'économie allemande.

Côté valeurs, STMicroelectronics (+8,63% à 21,40 euros) a dominé les débats sur le compartiment A de la cote (grosses capitalisations), après l'annonce de résultats trimestriels en amélioration.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de mercredi sur une note positive, dans des volumes toutefois encore discrets, à l'image du Dow Jones (+1,99% à 23 475 points) ou du Nasdaq Composite (+2,81% à 8 495 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 2,29% à 2 799 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.0830$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 15,40$.

À l'agenda statistique ce jeudi, à suivre en priorité une batterie d'indicateurs baromètres d'activité PMI (industrie & services), en toutes premières estimations pour le mois en cours. Les données synthétiques pour la Zone Euro seront publiées à 10h00, et pour les Etats-Unis à 15h45. A suivre également, outre Atlantique, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30 et les ventes de logements neufs à 16h00.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du lundi 27 avril.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

A très court terme, une marge haussière existe jusque sur les 4 600 points, ce qui revient à imaginer un comblement complet du reliquat du gap baissier du 12 mars. Ces 4 600 points s'affirment progressivement comme un niveau de résistance graphique.

Nous mettions en garde nos lecteurs dans nos précédentes analystes sur la formation d'un piège à la hausse (bull trap) qui s'est déclenché mercredi 15/04. Nouvelle confirmation mardi 21 avril.

L'observation des secteurs qui ont participé à la baisse le plus intensément (sur ces deux dates) est particulièrement révélateur de la psychologie de marché.

Un bémol toutefois, les volumes n'ont pas été assez puissants pour valider pleinement l'expression du camp vendeur, et donc valider pleinement un retour aux pressions vendeuses initiales.

Les 4 600 points qui se sont progressivement imposé comme un niveau technique de résistance, deviennent un niveau pivot intéressant en deçà duquel une zone de danger existe.

Avis neutre proposé à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4600.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4117.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
4600.00 / 5000.00
Support(s) :
4117.00 / 3684.00 / 3500.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Les 4 600 points sous surveillance (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Les 4 600 points sous surveillance (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.60 % vs -1.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat