Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Le protectionnisme trumpien et la crise politique allemande inquiètent
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 398.32 -0.35 % Temps réel Euronext Paris
5 409.67Ouverture : 5 424.37+ Haut : 5 342.30+ Bas :
-0.21 %Perf Ouverture : 5 417.07Clôture veille : 3 868 440 KVolume :

CAC 40 : Le protectionnisme trumpien et la crise politique allemande inquiètent

(Tradingsat.com) - L'appétit pour le risque va probablement rester contrarié, à court terme, par les craintes d'un envenimement sur le dossier de la guerre commerciale menée par Washington contres ses principaux partenaires, et par la fragilisation politique de la coalition menée par Angela Merkel en Allemagne.

L'indice CAC a perdu au final sur la journée de lundi 0,88% à 5 276 points.

La Maison Blanche doit mettre en application ce vendredi des droits de douane sur 34 milliards de dollars de produits d'importation chinoise, et la crainte d'un nouvel envenimement, avec surenchères dans les représailles, n'aide clairement pas l'Euro, dans sa dimension de devise dite à risque, face au Dollar qui bénéficie plus que jamais de son statut de valeur refuge, dans ces conditions de marché.

L'insaisissable Président américain, Donald Trump, menace désormais de prendre des mesures contre l'Organisation Mondiale du Commerce, organisation qu'il accuse de désavantager la première économie du monde.

Alors que la démission du Ministre de l'Intérieur allemand, Horst Seehofer, en désaccord total avec la politique migratoire de la Chancelière, semblait acté, l'homme a finalement accepté de rester à son poste, après un consensus trouvé avec Mme Merkel, sur un durcissement de la politique migratoire. L'accord porte en particulier sur des camps de transit pour les réfugiés, aux frontières allemandes. La coalition, malmenée, est néanmoins momentanément sauvée.

Au chapitre macroéconomique, les opérateurs ont pris connaissance hier d'une batterie d'indicateurs d'activité PMI dans l'industrie, réalisés à partir d'enquêtes auprès de directeurs d'achats. L'indicateur synthétique pour l'ensemble de la Zone Euro, par nature baromètre de l'activité industrielle, est ressorti à un niveau solide, à 54,9 points, très proche du consensus en données finales pour le mois de juin. Côté américain, l'indice d'activité PMI manufacturier (ISM) s'est quant à lui chiffré à 60.2, en nette progression, à 2 points au-dessus de la cible.

Côté valeurs, Eurofins Scient. a perdu 4,49% à 455,0 euros. Le courtier Kepler Cheuvreux a abaissé sa recommandation de "Conserver" à "Alléger", tout en relevant son objectif de cours de 430 à 437 euros. Ce dernier reste tout de même encore assez éloigné du cours de Bourse actuel (457 euros).

OSE Immunotherapeutics (+4,86% à 3,88 euros) a annoncé lundi avoir reçu un avis positif du Comité indépendant d'experts scientifiques (IDMC, "Independant Data Monitoring Committee") pour la poursuite de l'essai clinique de Phase 3 mené avec son produit Tedopi chez les patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules (non-small cell lung cancer - NSCLC).

Recylex (+6,17% à 9,20 euros), a poursuivi sa reprise haussière, dans de puissants volumes, en réaction à l'annonce d'une décision de justice favorable à la société. La Cour d'Appel de Douai a en effet rendu vendredi des arrêts rejetant les demandes d'indemnisation pour préjudice d'anxiété formulées par 97 anciens salariés de Metaleurop Nord S.A.S. représentés par la CGT.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de lundi en légère hausse, à l'image du Dow Jones (+0,15% à 24 307 points) ou du Nasdaq Composite (+0,76% à 7 567 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grappillé 0,31% à 2 726 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1640$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 74,70$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre l'indice PMI de la construction à 10h30, les ventes au détail en Zone Euro à 11h00, et les commandes à l'industrie aux Etats-Unis à 16h00. L'agenda s'étoffera davantage jeudi avec l'enquête sur l'emploi américain au sens du cabinet privé en ressources humaines ADP, et mercredi avec les Minutes de la Fed.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Avec un nouveau test des 5 245 points, l'indice a défini encore plus le mince range de dérive entre 5 245 et 5 360 points, dont la borne basse a finalement été fragilisée encore plus, par le gap baissier, très peu recouvert en séance lundi. Dans le cas où les 5 246 points venaient à céder avec l'appui des volumes de transactions, l'effet d'attraction du gap, haussier celui-ci, du 05/04, dont la borne basse vaut 5 163 points, prendrait corps.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5363.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5246.00 points relancerait la pression vendeuse.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale F466S est adapté.
Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5363.00 / 5560.00 / 5665.00
  • Support(s) : 5246.00 / 5081.00 / 4930.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -1 % / 3 % / 5 %
  • Ecart(s) support : -3 % / -6 % / -9 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le protectionnisme trumpien et la crise politique allemande inquiètent (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le protectionnisme trumpien et la crise politique allemande inquiètent (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...