Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 084.66 -0.63 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Le marché garde son sang-froid

(BFM Bourse) - Les surenchères douanières entre Washington et Pékin, déjà largement anticipées, n'ont pas eu d'effet notable sur le marché sur les deux premières séances de la semaine. Le CAC 40 parvenait même, mardi en clôture, à grappiller 0,28% à 5 363 points, dans des volumes en légère hausse, dans le sillage de Wall Street.

Trump entre brutalement dans une nouvelle phase de ses "négociations" commerciales avec la Chine, en annonçant désormais officiellement la taxation de 200 Milliards de Dollars supplémentaires de produits chinois importés sur le sol américain, tout en laissant ouverte l'option, à terme et en cas de blocage, d'une taxation de l'intégralité des importations.

Dans un premier temps, cette sur taxation sera de 10%, avant de passer à 25%. Et ce afin de donner le temps aux entreprises américaines fortement importatrices de composants chinois, de prendre de nouvelles dispositions...

Pékin a une nouvelle fois promis de riposter, dans des proportions équivalentes.

Au fond la méthode employée par Trump est une méthode bien connue dans le monde des affaires. Il s'agit dans un premier temps d'affirmer brutalement ses conditions, quitte à arrondir légèrement les angles, afin de sortir finalement gagnant d'une négociation... L'ancien magnat de l'immobilier applique tout simplement cette brutalité du monde des affaires, à la diplomatie commerciale américaine... Et c'est bien pour ça que les marchés ne sur-réagissent pas à chaque coup de colère du Président Trump: ils connaissent sa méthode. Et savent au fond que les menaces les plus dures, notamment celle de taxer l'intégralité des produits chinois importés sur le sol américain, n'ont qu'une chance infime d'être appliquées.

Au chapitre macroéconomique, l'indice NAHB de l'immobilier résidentiel américain est ressorti stable ce mois-ci, à 67, dépassant légèrement la cible. Les gérants ont suivi hier matin l'allocution du Président de la Banque Centrale Européenne (BCE), Mario Draghi, qui invitent les 19 à finaliser "l'union bancaire", en appelant les banques à accélérer la réduction du ratio de créances douteuses.

Côté valeurs, Casino Guichard a accentué ses gains (+5,14% à 37,22 euros mardi), alors que selon les Echos, le PDG du groupe Casino Jean Charles Naouri aurait évoqué la cession de 20 de ses 110 hypermarchés lors d'une rencontre avec les analystes de Kepler Chevreux en fin de semaine dernière.

Virbac a bondi de 12,74% à 143,4 euros, dans des volumes nourris, et ce malgré des résultats mitigés.

Eramet a bondi de 14,41% à 82,95 euros, sur une note d'analyste.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé dans le vert mardi, à l'image du Dow Jones (+0,71% à 26 246 points) ou du Nasdaq Composite (+0,76% à 7 956 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,54% à 2 904 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1685$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 70$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, à suivre l'indice des prix à la consommation au Royaume-Uni à 10h30, et pour les Etats-Unis: les mises en chantier de logements et permis de construire à 14h30, le compte courant à 14h30, ainsi que les stocks de pétrole à 16h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Dans l'immédiat:

La divergence cours / volumes, que nous relevions depuis mercredi dernier, a été contredite par l'accélération du niveau de participation des opérateurs sur la séance d'hier. Même si des bémols très nets sont à relever, notamment sur ses quatre derniers tracé de bougies, un potentiel haussier de très court terme existe encore.

Concernant le cadre général:

Le camp vendeur a pris l'avantage à court terme, depuis le début du mois dernier. Et la succession croissante de points bas que nous mettions en avant dans nos précédentes analyses est rompue. La bougie allongée, sans aucune ombre ni haute, ni basse, tracée mercredi 05/09, en est une illustration parfaite.

Nous mettions sous surveillance la zone des 5 245 points, sur laquelle est venu échouer l'indice phare français. Cette zone de support graphique, qui correspond aux points bas du tournant du mois de juillet, n'est pas encore enfoncée. Son rôle de garde-fou, même fragile, est réel.

Le biais de fond (trend principal), quant à lui haussier, n'est pas encore formellement menacé.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5248.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale L611S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5445.00 / 5560.00 / 5665.00
Support(s) :
5248.00 / 5081.00 / 5038.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le marché garde son sang-froid (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le marché garde son sang-froid (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+281.30 % vs +2.28 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat