Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 506.85 +1.44 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Le marché doit composer avec de fortes tensions géopolitiques au Moyen Orient

lundi 6 janvier 2020 à 08h36

(BFM Bourse) - En dépit d'une situation géopolitique particulièrement tendue au Moyen Orient, le CAC est parvenu in extremis vendredi à clôturer dans le vert (+0,04% à 6 044 points). Le rouge a pourtant ultra dominé pendant toute la séance, avec l'escalade des tensions entre Washington et Téhéran, après la mort du Général Qassem Soleimani, à l'occasion d'une frappe aérienne sur un aéroport à Bagdad, frappe commandée par la Maison Blanche.

Une frappe "liée à l'attaque de l'ambassade américaine à Bagdad par des manifestants pro-iraniens le 31 décembre", indique Stéphane Déo de La Banque Postale Asset Management, qui marque une escalade majeure dans le conflit - latent entre les deux pays depuis le retrait des Etats-Unis de l'Accord de Vienne sur le nucléaire iranien en 2018. "Les tensions au Moyen-Orient nous rappellent qu’une crise pétrolière, si elle est peu probable, constitue néanmoins un risque majeur cette année", souligne le stratégiste.

Donald Trump, qui fait toujours dans la finesse, n'a pas hésité à annoncé des représailles "majeures" en cas d'actes de vengeance de la part de Téhéran. Le guide suprême iranien (poste le plus élevé de la République islamique d'Iran), Ali Khamenei, a en effet crié vengeance dans la foulée de l'attaque aérienne américaine...

Au chapitre statistique, le secteur de l'emploi en Allemagne a envoyé un surprenant signal d'essoufflement, avec une progression (8 000) bien plus forte qu'anticipé du nombre de demandeurs d'emplois. Le taux de chômage reste cependant stable (et à même de faire rêver les dirigeants des autres puissances économiques de la Zone Euro, France et Italie), à 5.0% de la population active.

Côté américain, la principale statistique vendredi était le PMI manufacturier au sens de l'ISM (Institute for Supply Management), en baisse significative en décembre à 47.2, contre une cible (le consensus) à 49.0. Pour rappel, le seuil des 50 sépare par construction une contraction d'une expansion du secteur considéré.

Côté valeurs, un certain nombre de titre liés directement à la valorisation du pétrole (mais pas tous) ont tiré leur épingle du jeu, à l'image de CGG (+0,98% à 2,978 euros), TechnipFMC (+1,06% à 19,125 euros), ou Total (+1,13% à 50,38 euros). A l'inverse, ce renchérissement, et la perspective d'un renchérissement supplémentaire du baril, a pesé sur les cours d'Air France (-7,92% à 9,438 euros). L'action de la compagnie aérienne a également souffert du lancement de l'appel à la grève contre la réforme des retraites.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices ont reflété les tensions géopolitiques exacerbées avec l'Iran. Le Dow Jones perdu vendredi 0,81% à 28 364 points, et le Nasdaq Composite 0,79% à 9 020 points, loin toutefois des points bas de séance. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté de 0,71% à 3 234 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1160$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 64.30$.

A l'agenda statistique ce lundi, à suivre en priorité une batterie d'indices PMI Services en Europe ce matin. Les données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro seront connues à 10h00. A suivre également pour la Zone Euro, l'indice des investisseurs Sentix à 10h30, et l'indice des prix à la production à 11h00. Côté américain, à suivre l'indice PMI non manufacturier (ISM) à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le mode "consolidation" adopté par le CAC 40 sur les deux dernières séances de l'année, avec en particulier un passage en deçà du seuil psychologique des 6 000 points n'aura au final pas illustré un quelconque essoufflement dans l'effort haussier de fond.

L'appétit des acheteurs reste finalement, à ce stade, insatiable. Comme nous le précisions dans nos précédentes analyses, le décrochage très ponctuel des 02 et 03 décembre n'a aucunement remis en doute la qualité du biais de fond. Il a défini le cadre d'une respiration, qui au final aura été de très courte durée.

Cet épisode, du point de vue de la psychologie de marché, a répondu point par point dans son déroulé à l'épisode qui a suivi le décrochage ponctuel lui aussi, des 1er et 02 octobre. On remarquera dans les deux cas l'inflexion haussière rapide de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) et le caractère imperturbable de la courbe de tendance de fond, la moyenne mobile à 100 jours (en orange).

Le mouvement de rally de fin d'année, est amené à se poursuivre au tournant de l'année.

Voilà pour le cadre de fond, inchangé.

Avis très légèrement négatif, à neutre, toutefois, à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6065.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6000.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale M482S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6065.00
Support(s) :
6000.00 / 5725.00 / 5612.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le marché doit composer avec de fortes tensions géopolitiques au Moyen Orient (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le marché doit composer avec de fortes tensions géopolitiques au Moyen Orient (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.60 % vs -9.34 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat