Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 921.01 -1.21 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Le choix de Lagarde à la tête de la BCE ne déplait pas aux marchés

jeudi 4 juillet 2019 à 08h32

(BFM Bourse) - Le CAC 40 (+0,75% à 5 618 points) aura positivement réagi aux changements à la tête des principales instituions de l'Union Européenne, et en particulier à la nomination de Christine Lagarde à la tête de la Banque Centrale Européenne (BCE).

Après la rencontre tant attendue entre Xi Jinping et Donald Trump à Osaka le week-end dernier, les investisseurs gardent à l'esprit que les avancées sur le front commercial restent minces et que l'essentiel reste à faire avant d'arriver à un accord.

Mais le marché a surtout salué ce mercredi les nominations de la française Christine Lagarde à la tête de la BCE et de l'allemande Ursula von der Leyden à la présidence de la Commission européenne. Après 48 heures de marchandages, à Bruxelles, les dirigeants européens ont donc accordé leurs violons sur un casting féminin pour diriger l'UE.

La nomination de l'ancienne présidente du FMI à la tête de l'institution monétaire a propulsé mercredi les taux d'emprunt européens à dix ans à de nouveaux plus bas historiques, le marché voyant en Christine Lagarde le choix de la continuité par rapport à la politique très accommodante menée par l'actuel président de la BCE, Mario Draghi. Le taux d'emprunt à dix ans de l'Allemagne, ou "Bund", qui fait référence sur le marché européen de la dette, est ainsi tombé mercredi jusqu'à -0,399%.

Au chapitre macroéconomique mercredi, côté européen, les opérateurs ont pris connaissance des indicateurs baromètres d'activité dans les services (PMI Services) en Europe. Aucun écart significatif à signaler pour les principales économies de la Zone Euro (Allemagne, France, Italie, Espagne). En données synthétiques pour l'ensemble de l'union monétaire, le PMI Services en données finales pour juin est à 53,6. Pour rappel, un score supérieure à 50, par construction, laisse augurer une expansion du secteur considéré.

Côté américain, l'agenda était très dense, plusieurs statistiques ayant été avancées à la veille d'un jour férié. L'enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP (Automatic Data Processing) a mis en évidence une progression moins ferme qu'attendu des créations de postes dans le secteur privé (hors agriculture), à 120 000 unités. Toujours sur le front de l'emploi, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine courant du 24 au 30 juin, à 221 000, ne se sont pas écartées de la cible. Côté commerce extérieur, le déficit de la balance commerciale s'est accru en mai de 2,3 Milliards de plus que ne le laissait augurer les prévisions. Déception également sur le PMI non manufacturier (ISM) qui a décru à 1 point sous la cible, à 55.1.

Côté valeurs, les titres du secteur de l'équipement automobile, contre la tendance, restaient affectés par les craintes sur le dossier commercial sino-américain, à l'image de Plastic Omnium (-1,43% à 22,06 euros), Faurecia (-2,93% à 38,45 euros), ou Valeo (-3,68% à 26,18 euros).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont pris de la hauteur mercredi, à la veille d'un jour férié, à l'image du Dow Jones (+0,67% à 26 966 points) ou du Nasdaq Composite (+0,75% à 8 170 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,77% à 2 995 points, soit de nouveaux sommets historiques à proximité immédiate du seuil psychologique des 3 000 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1280$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 56,80$.

Au chapitre macroéconomique ce jeudi, à suivre les ventes au détail en Zone Euro à 11h00.

Rappelons pour terminer que Wall Street restera fermé en raison d'un jour férié (4th of July, Independence Day). Aucun repère statistique américain ne figurera à l'agenda du jour.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le dépassement des sommets annuels vers 5 600 points, s'est fait sans hésitation, quoique dans des volumes ralliement timides. C'est désormais le seuil des 5 665 points (sommets annuels 2018) qui est dans le viseur. Avis positif à l'échelle de la séance à venir, tout en surveillant de très près les volumes de transactions. Un début de divergence entre dynamique des cours, et celle du niveau de participation des opérateurs, est en effet en train d'apparaitre.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5600.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5665.00 / 6000.00
Support(s) :
5600.00 / 5342.00 / 5081.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le choix de Lagarde à la tête de la BCE ne déplait pas aux marchés (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le choix de Lagarde à la tête de la BCE ne déplait pas aux marchés (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs -1.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat