Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 909.45 +2.15 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Le camp acheteur n'est pas encore remobilisé

vendredi 20 janvier 2017 à 08h33

(BFM Bourse) - La psychologie de marché reste toujours très défensive à court terme sur les marchés d'actions, de part et d'autre de l'Atlantique d'ailleurs. Hier, le CAC 40 a glissé de 0,25% à 4 841 points.

Les publications statistiques de jeudi ont pourtant globalement dépassé les attentes moyennes des économistes. Sur le front de l'immobilier tout d'abord, avec les mises en chantier de logements. Sur celui de l'activité industrielle ensuite, avec l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (Philly Fed), ressorti en hausse à 23,6, alors que le consensus voyait une contraction à 16,3. Et enfin, sur celui de l'emploi, avec un recul surprise du nombre d'inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage (234 000). Pour la quatrième semaine consécutive, ces inscriptions s'affichent bien en deçà des attentes moyennes des économistes.

Par ailleurs, la B.C.E. a, comme largement anticipé par les économistes, laissé ses taux directeurs à un niveau historiquement bas, sans même toucher à son programme de rachats de dettes.

Mais le marché, dans cette phase transitoire, manifeste le besoin de respirer après l'avancée spectaculaire opérée depuis le 6 décembre.

Côté valeurs, Zodiac Aerospace a bondi de 22,91% à 28,65 euros, en réaction à l'annonce de l'Offre Publique d`Achat amicale de Safran sur l'équipementier aéronautique.

Budget Telecom poursuit sa spectaculaire avancée (+4,63% à 7,68 euros), après déjà des hausses de +21,7% lundi, +17,1% mardi et +16,5% mercredi. Les investisseurs anticipent visiblement de bonnes nouvelles le 31 janvier 2017 à l’occasion de la publication du chiffre d’affaires annuel 2016.

Nexans était recherché (+1,74% à 54,39 euros), à la faveur d'un changement de recommandation favorable. Gilbert Dupont a adopté une opinion "Acheter" sur le fabricant de câbles, contre "Accumuler" auparavant, tout en relevant son objectif de cours de 52 euros à 63 euros.

Biomérieux a progressé de 3,10% à 151,50 euros. Le groupe de diagnostic in vitro a reçu un bon accueil avec la publication d'un chiffre d'affaires 2016 en croissance organique (à périmètre et taux de change constants) de +9,6% à 2 103 millions d'euros.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont été insensibles aux bons chiffres macroéconomiques publiés avant l'ouverture, les investisseurs restant prudents à quelques heures de la prise de fonction officiel de D. Trump, 45ème Président des Etats-Unis. Il devrait dans la foulée dévoiler ses premiers décrets. Le Dow Jones s'est contracté hier de 0,37% à 19 732 points et le Nasdaq Composite de 0,28% à 5 540 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 0,36% à 2 263 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0690$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 52,20$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre les ventes au détail au Royaume-Uni à 10h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Revenons à la définition de la résistance, au sens graphique. On peut la définir comme un niveau (horizontale, oblique, courbe...) qui s'oppose momentanément à la progression des cours. C'est en quelque sorte un lieu de rendez-vous, de concentration des flux vendeurs. C'est exactement ce qui se s'organise actuellement sous les 4 930 points. Ce qui ne veut pas dire que le biais de fond perde en qualité, ce dernier restant massivement haussier. Mais le besoin de respiration des cours à ce stade, est trop important.

A terme, les 4 930 points sont voués à être franchis, et la force des volumes (le niveau de participation des opérateurs) en dira long sur la motivation du camp acheteur. En attendant, le besoin de consolidation est encore important, avant de pouvoir imaginer une fédération importante du camp acheteur. Les forces en présence sont encore trop dispersées.

Avis neutre réitéré à l'échelle de la séance de ce vendredi.

A noter pour le début de semaine prochaine, qu'un passage en deçà des 4 820 points pourrait provoquer une accélération momentanée et courte du "retracement".

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4929.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4822.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale M705S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
4929.00 / 5000.00 / 5217.00
Support(s) :
4822.00 / 4746.00 / 4342.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le camp acheteur n'est pas encore remobilisé (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le camp acheteur n'est pas encore remobilisé (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.90 % vs -1.24 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat