Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Le camp acheteur n'est pas encore complètement mobilisé
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 390.46 +0.20 % Temps réel Euronext Paris
5 374.40Ouverture : 5 419.88+ Haut : 5 374.40+ Bas :
+0.30 %Perf Ouverture : 5 379.54Clôture veille : 2 231 070 KVolume :

CAC 40 : Le camp acheteur n'est pas encore complètement mobilisé

(Tradingsat.com) - L'indice CAC 40 a poursuivi sa progression mercredi au sein du canal baissier de consolidation (tracé en noir), dans le sillage du reflux des tensions géopolitiques entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, et dans un environnement de publications macroéconomiques favorable depuis le début de la semaine. L'indice phare français a progressé de 0,71% à 5 176 points.

La croissance en Zone Euro au deuxième trimestre a atteint la cible, à un niveau ferme et stable par rapport au trimestre précédent, au niveau de l'Allemagne (+0,6%).

La journée a été marquée principalement par la publication des traditionnelle "Minutes" de la Fed, compte-rendu de la dernière réunion (FOMC) du Comité de politique monétaire, après la clôture de Paris cependant. Les cadres de la puissante institution monétaire se sont montrés préoccupés par le niveau jugé trop faible de l'inflation, trop faible pour envisager à court terme un nouveau relèvement du loyer du Dollar. Mais ils semblent disposés en revanche à revoir rapidement leur stratégie concernant la taille du bilan.

Pour rappel, la Fed a relevé par deux fois son principal taux directeur (le "loyer" du Dollar) depuis le début de l'année 2017, et trois depuis l'élection de D. Trump à la maison Blanche.

Bonne nouvelle ce matin sur l'emploi français, dont l'amélioration est plus rapide qu'anticipé. Sur le deuxième trimestre, le taux de chômage s'élève à 9,2% de la population active en métropole.

Côté valeurs, le secteur minier, pétrolier et para-pétrolier était plébiscité mercredi, à l'image d'Eramet (+1,56% à 56 euros),Schlumberger (+1,13% à 54,41 euros), Imerys (+1,72% à 74,09 euros), ou encore Vallourec (+1,73% à 4,577 euros), dans le sillage d'une nouvelle contraction plus marquée que prévu des stocks de brut aux Etats-Unis.

Au lendemain d'une lourde chute de 14%, l'action Nicox s'est très légèrement reprise (+2,92% à 8,048 euros). La société spécialisée en ophtalmologie a été sanctionnée en Bourse après l'annonce mardi d'une augmentation de capital inattendue d'un montant de 26,25 euros millions d'euros réservée à des sociétés ou fonds gestionnaires d'épargne collective spécialisés dans le secteur pharmaceutique/biotechnologique.

Après un bon début de séance, le titre Danone a finalement clôturé à un niveau parfaitement stable (67,11 euros). L'action a d'abord profité lundi d'informations de presse selon lesquelles Danone pourrait être la cible d'une offre de rachat, avant d'être porté mardi par des informations de l'agence Bloomberg selon lesquelles le fonds activiste américain Corvex Management détiendrait pour environ 400 millions de dollars (341 millions d'euros) d'actions dans le groupe français.

Claranova (-0,25% à 0,405 euros) a annoncé mercredi la signature par sa filiale myDevices spécialisée dans l'Internet des Objets (IoT, Internet of Things) la signature d'un partenariat capitalistique et stratégique avec un acteur chinois majeur des Telecom & Media sur le marché asiatique.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont réalisé des gains très mesurés mercredi, à bonne distance de leurs points hauts respectifs de séance, à l'image du Dow Jones (+0,12% à 22 024 points) ou du Nasdaq Composite (+0,19% à 6 345 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grappillé 0,14% à 2 468 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1780$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 46,90$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre l'indice des prix à la consommation en Zone Euro à 11h00, le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire à 13h30, et pour les Etats-Unis, l'indice manufacturier Philly Fed à 14h30, les inscriptions hebdomadaires à 14h30, la production industrielle et le taux d'utilisation des capacités productives à 15h15, ainsi que l'indice des indicateurs avancés (Conference Board) à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous rappelions hier avant l'ouverture du marché, qu'en ce qui concerne le cadre général, seul un franchissement, à terme, de la borne haute du canal, dans de puissants volumes et avec confirmation en données de clôture, viendrait relancer durablement le mouvement haussier de fond, le mouvement initial. Nous n'y sommes pas encore.

Effectivement la présence d'une concentration de flux vendeurs sous la borne haute du canal évoqué (canal de consolidation) a une nouvelle fois contrarié le mouvement de reprise. L'indice a clôturé loin des points hauts de séance, et a reflué, une fois le gap baissier du 9 août comblé intégralement. La possibilité d'un nouveau mouvement de reflux au sein de ce canal, avant un nouvel assaut sur borne haute, est dans l'immédiat l'option privilégiée.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5200.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 8792S est adapté.
Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5200.00 / 5231.00 / 5320.00
  • Support(s) : 5081.00 / 5038.00 / 4980.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -4 % / -3 % / -1 %
  • Ecart(s) support : -6 % / -7 % / -8 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le camp acheteur n'est pas encore complètement mobilisé (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le camp acheteur n'est pas encore complètement mobilisé (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...