Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 403.41 -0.16 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Le brut léger américain de nouveaux aux portes des 50$

(BFM Bourse) - Boosté par la signature de l'accord des pays de l'OPEP sur une réduction de la production, les cours du brut ont bondi brutalement mercredi, débloquant le CAC dans sa tentative de franchissement de résistance, et permettant de libérer une énergie acheteuse significative accumulée en phase de consolidation depuis de nombreuses séances. Au final mercredi, l'indice phare français a gagné mercredi 0,59% à 4 578 points, dans des volumes (enfin !) nourris.

Le baril de WTI (brut léger américain) poursuit son ascension et frôle désormais de nouveau le seuil symbolique des 50$, qui devient un lieu d'affrontement entre acheteurs et preneurs de profits.

Au chapitre macroéconomique hier, l'enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP (Automatic Data Process) vient de publier d'excellents chiffres pour le mois de novembre, avec des créations de postes dans le secteur privé à 216 000 unités, dépassant très largement les attentes du consensus (161 000 unités). Pour rappel, cette enquête, traditionnellement très suivie car fiable, donne le ton deux jours avant le rapport mensuel officiel sur l'emploi. Par ailleurs, les stocks de brut se sont une nouvelle fois contractés, prenant encore le consensus à contre-pied, et apportant un soutien supplémentaire aux cours du WTI.

Côté valeurs, la star de mercredi se nomme Genticel (+128,46% à 2,97 euros). La société de biotechnologie spécialisée dans les immunothérapies innovantes a mis le feu aux poudres avec l’annonce du franchissement d’une étape déterminante dans son partenariat avec Serum Institute of India, l’un des principaux fabriquants de vaccins au monde.

Les valeurs pétrolières et parapétrolières ont naturellement bénéficié à plein régime du bond des cours du brut, à l'image de Vallourec (+10,47% à 5,319 euros), CGG (+14,36% à 13,62 euros), Technip (+5,37% à 65,36 euros), ou encore Total (+2,36% à 44,955 euros).

Un cinquième patient doté d'un coeur artificiel Carmat est mort en octobre. L'information, d'abord révélée sur la radio Europe 1, a été relayée par l'agence Reuters, qui précise que l'agence nationale de sécurité du médicament a demandé à l'entreprise de suspendre toutes les implantations de cœur chez des patients.

De l'autre côté de l'Atlantique, les prises de bénéfices ponctuelles se sont neutralisés avec les bonds des valeurs liées au pétrole. Le Dow Jones est parvenu à clôturer symboliquement dans le vert (+0,01% à 19 123 points) et le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté de 0,27% à 2 198 points. Le Nasdaq Composite, qui n'a pas de composantes directement liées au pétrole, a subi quelques prises de profits (-1,05% à 5 323 points).

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,0620$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 49,95$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre en matinée une batterie d'indicateurs PMI manufacturiers (enquête auprès des directeurs d'achats) en Zone Euro. Pour les Etats-Unis, à suivre en priorité les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30 ainsi que l'indice PMI manufacturier ISM à 16h00. L'un des grands rendez-vous macroéconomiques de la semaine est prévu pour demain avec la publication du rapport officiel mensuel sur l'emploi.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Un changement majeur s'est produit hier sur la configuration de l'indice CAC 40, qui s'est affranchi, dans des volumes solides et avec confirmation en données de clôture, d'une zone de résistance constituée par la borne haute d'une figure de consolidation latérale (vers 4 570 points), consolidation qui a pris place sur la partie haute de la longue bougie sans mèche tracée le 9 novembre. Il n'y avait alors pas eu de retardement majeur, preuve de la solidité de la configuration.

Le prochain défi technique de l'indice phare français est le comblement du gap laissé ouvert dès la première séance de l'année. La borne haute de ce "trou de cotation" important sur le plan technique point sous les 4 640. Un comblement de cet espace sans cotation accélérerait davantage la progression de l'indice.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 4500.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
4733.00 / 4803.00
Support(s) :
4500.00 / 4473.00 / 4342.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Le brut léger américain de nouveaux aux portes des 50$ (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Le brut léger américain de nouveaux aux portes des 50$ (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+275.90 % vs +8.70 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat