Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 615.36 -0.24 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La psychologie de marché devient tourmentée

vendredi 29 janvier 2021 à 08h36

(BFM Bourse) - Yoyo, porte de saloon, coup de ciseaux, montagnes russes, c'est selon... Les images ne manquent pas pour illustrer la nervosité qui fait alterner, depuis le début de la semaine à Paris en tous cas, les séances rouges écarlates et vert pomme. Hier l'indice parisien parvenait à gagner 0,93% en repassant les 5500 points (5 510 points) à l'issue d'une séance très volatile.

La psychologie de marché devient tourmentée à mesure que de nouvelles mesures de restriction se précisent, pour faire face à la progression d'une pandémie de Civid-19 dont les opérateurs réalisent que le vaccin ne viendra pas la stopper d'un claquement de doigts.

Ce matin l'ambiance devrait rester fraîche, avec la publication par l'INSEE d'une chute de 8.3% du PIB français sur l'année, récession historique, la plus forte depuis 1945, sur une année 2020 marquée par deux épisodes de confinement. Le repli du PIB sur le seul T4 (-1.3%) est toutefois beaucoup plus modéré que ne le laissaient augurer les attentes médianes.

Hier côté chiffres américains, la croissance américaine au 4ème trimestre 2020 en toute première estimation a manqué les attentes (+4.0% au lieu de +4.2%) par rapport au trimestre précédent. En revanche, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage (847K), la balance commerciale des biens, qui a vu son déficit se réduire, et les stocks des grossistes, ont battu leurs cibles respectives.

Côté valeurs, STMicroelectronics a brillé (+4,13% à 33,03 euros) après avoir fait état de résultats et surtout de prévisions supérieurs aux attentes des analystes. Au premier trimestre, le fabricant de semi-conducteurs anticipe notamment des ventes de 2,93 milliards de dollars, en hausse de 31,2%, avec une marge brute de 38,5%, là où le consensus misait plutôt sur 2,6 milliards. ArcelorMittal a fait encore un peu mieux en gagnant 5,1% sans actualité particulière (le sidérurgiste ne publie pas avant le 11 février).

À l'opposé, Unibail qui avait flambé de presque 20% mercredi dans l'hypothèse que l'action, fortement ciblée par les vendeurs à découvert avec le secteur des foncières, pourrait bénéficier d'un engouement d'investisseurs pour compte propre dans la lignée de ce à quoi on a assisté sur GameStop, a reperdu 1,5%.

Toujours sur fond de publications, les comptes d'Elior ont été sanctionnés de -10,6%. Le groupe de restauration collective a dévoilé un chiffre d'affaires en chute de 28% au trimestre écoulé, à 945 millions d'euros, encore plus faible qu'attendu.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices ont terminé la séance de jeudi légèrement dans le vert, mais loin des sommets de séance, à l'image du Dow Jones (+0,99% à 30 603 points) ou du Nasdaq Composite (+0,50% à 13 337 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,98% à 3 787 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.2100$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 52,20$.

À l'agenda statistique ce vendredi, à suivre en priorité outre Atlantique, les dépenses et revenus des consommateurs à 14h30, l'indice PMI de Chicago à 15h45, les ventes de logements en cours à 16h00, ainsi que les données "UMich" révisées pour l'inflation et la confiance du consommateur, à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous précisions mercredi que sous les 5 490 points en revanche, une zone dangereuse étaient identifiée. Cette zone s'ouvre, et la progression des volumes mercredi est venue le confirmer tout comme le pullback de jeudi. Toutefois, l'absence à ce stade de fédération sectorielle est à noter: elle milite pour une prise d'appui précoce, par la suite, sur un garde-fou intermédiaire vers 5 300 points. Ce rendez-vous devrait se produire à proximité immédiate de la moyenne mobile à 100 jours (en orange). Avis négatif à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5730.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5730.00 / 6000.00
Support(s) :
5300.00 / 5000.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La psychologie de marché devient tourmentée (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La psychologie de marché devient tourmentée (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+317.80 % vs +33.08 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat