Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 896.92 -0.26 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La méthode de Trump est brutale, les opérateurs relativisent

mercredi 7 mars 2018 à 08h34

(BFM Bourse) - Le marché parisien continue de faire preuve de prudence, tout en relativisant les craintes suscitées au départ par les menaces douanières hautement protectionnistes de Donald Trump, sur les importations d'acier et d'aluminium, voire sur les voitures construites en Zone Euro en cas hypothétique de représailles. Les opérateurs vont rester attentifs sur le dossier, tout en devant composer avec la méthode, bien à lui, du locataire de la Maison Blanche... Gary Cohn, conseiller économique auprès du Président, a annoncé mardi sa démission suite à l'échec dans sa tentative de convaincre la tête de l'exécutif américain à renoncer à ses projets durement protectionnistes.

L'indice CAC est parvenu mardi à clôturer symboliquement et in extremis dans le vert (+0,06% à 5 170 points).

Au chapitre macroéconomique mardi, aucun repère majeur n'est venu alimenter des débats qui sont restés finalement très techniques.

Les regards des opérateurs sont déjà tournés vers la publication vendredi du rapport mensuel fédéral sur l'emploi américain. Pour rappel, c'est à l'issue de la publication du précédent rapport par le Département du Travail (celui de janvier) que la vague de prudence a pris corps, en raison d'un échauffement sur la dynamique des salaires, échauffement qui avait relancé la crainte d'un raffermissement de la politique monétaire. Des craintes confirmées avec l'audition, la semaine passée, du nouveau Président de la Fed, J. Powell, devant les Parlementaires américains. Désormais, les probabilités de voir la puissante banque centrale états-unienne resserrer le robinet monétaire en agissant sur les taux fédéraux à 4 reprises sur l'année 2018 deviennent significatives.

Les opérateurs auront un avant-goût dès ce mercredi avec la publication à 14h15 de l'enquête sur l'emploi par le cabinet privé en ressources humaines ADP (Automatic Data Processing).

Côté valeurs, le secteur bancaire était bien orienté, avec la dynamique des rendements obligataires mardi, à l'image de Société Générale (+1,40% à 45,72 euros), Crédit Agricole (+1,37% à 13,735 euros), BNP-Paribas (+0,61% à 62,44 euros), ou encore Natixis (+0,77% à 6,792 euros).

Thales a bondi de 6,26% à 95,34 euros, dans le sillage de la publications de ses comptes annuels. Le groupe d'électronique spécialisé dans l'aérospatiale, la défense, la sécurité et le transport terrestre a vu son chiffre d'affaires grimper de 6,1% à 15,8 milliards d'euros (+7,2% en organique), porté par "un rythme de croissance élevé dans les marchés émergents (croissance organique de +10,3%) et l’accélération de la croissance organique dans les marchés matures (+5,8%, après +3,9% en 2016 ).

Korian a perdu 6,14% à 27,20 euros après que le gestionnaire français de maisons de retraite médicalisées a indiqué n'être en discussion avec "aucun fonds concernant un rachat de la société". Lundi, l'action Korian avait grimpé de 8,78% après des informations de Bloomberg selon lesquelles les fonds Pai Partners et KKR seraient intéressés par un rachat de la société.

Tombée lundi à un plus bas historique de 1,309 euro, l'action CGG rebondissait fortement mardi (+9,17% à 1,429 euro). Le spécialiste des services et des produits géophysiques destinés aux compagnies pétrolières et gazières doit publier vendredi, avant Bourse, ses résultats du quatrième trimestre et de l'ensemble de l'exercice 2017.

Axa (+0,91% à 22,825 euros) enrayait sa chute de lundi, après l'annonce de l'acquisition du spécialiste américain de l'assurance dommages des entreprises, le groupe XL, pour plus de 12 milliards d'euros. Des analystes et gérants commencent à émettre des doutes sur le financement de l'opération.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la journée de mardi en territoire légèrement positif, à l'image du Dow Jones (+0,04% à 24 884 points), ou du Nasdaq Composite (+0,56% à 7 372 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,26% à 2 728 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2430$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 62,00$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, à suivre l'indice des prix de l'immobilier Halifax au Royaume-Uni à 09h30, les données révisées du PIB en Zone Euro à 11h00, et pour les Etats-Unis: l'enquête du cabinet privé ADP sur l'emploi à 14h15, la productivité à 14h30, la balance commerciale à 14h30, les stocks de pétrole à 16h30, ainsi que le Livre Beige de la Fed à 20h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous maintenons qu'à ce stade, aucun retournement baissier construit n'est à relever depuis le début du mois de février, et que la bougie hebdomadaire de la semaine écoulée, certes en englobante baissière, n'a pas été validée par une rupture de seuil graphique.

L'indice phare français a bel et bien réagi lorsqu'il s'est rapproché de la zone de support des 5 040 / 5080 points en début de semaine, mais le manque de conviction, que trahissent en particulier les volumes d'échanges, et l'analyse de la combinaison des trois dernières bougies, invitent à adopter une posture prudente à court terme.

Nous n'y revenons s pas quotidiennement, mais le biais de fond reste quant à lui inchangé, à savoir parfaitement haussier, et une sortie par le haut, à terme, d'une très vaste figure de transition est attendue.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 5363.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 5081.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale F926S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
5363.00 / 5536.00 / 5665.00
Support(s) :
5081.00 / 5038.00 / 4930.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La méthode de Trump est brutale, les opérateurs relativisent (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La méthode de Trump est brutale, les opérateurs relativisent (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+289.00 % vs -1.49 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat