Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 344.93 -0.08 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La macroéconomie au secours des indices

(BFM Bourse) - Le reflux de l'Euro a soulagé les principaux marchés boursiers de la Zone Euro mercredi, tout comme l'élan retrouvé à Wall Street. Au final, l'indice CAC a gagné 0,49% à 5 056 points, inversant la vapeur après un début de semaine rendu compliqué par une actualité difficile (ouragan Harvey, Euro fort, crise diplomatique entre les Etats-Unis et la Corée du Nord).

La macroéconomie a soutenu les Bourses de part et d'autre de l'Atlantique mercredi.

Les opérateurs ont pris connaissance des résultats de l'enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP (Automatic Data Processing), qui précède comme il est de tradition, de deux jours le rapport mensuel du Département américain du Travail. Selon le cabinet ADP, sur le mois de juillet, l'économie américaine a créé 237 000 postes dans le secteur privé non agricole, soit plus de 50 000 que ce qu'envisageaient en moyenne les économistes interrogés. Verdict vendredi 14h30.

En ce qui concerne les chiffres de la croissance américaine, les nouvelles données annualisées pour la fin du trimestre écoulé atteignent désormais la barre des 3%, contre 2,6% au trimestre précédent et une cible, largement battue, à 2,7%...

Pour rappel, le seul chiffre majeur publié mardi concernait la consommation. Il s'agit de l'indice de confiance du consommateur américain (Conference Board), qui a dépassé la cible ce mois, à 122,9. Réalisé à partir d'un questionnaire passé à 5 000 foyers représentatifs, l'indicateur, très suivi, est un indice avancé fiable de l'état de santé de la consommation, traditionnellement le principal moteur de création de richesse nationale outre Atlantique.

Côté valeurs, Biomérieux a bondi de 8,04% à 201,50 euros, sur des plus hauts historiques et dans un pic de volumes, après la publication de résultats semestriels meilleurs qu'attendu assortis d'un relèvement de prévisions.

TF1 (+2,09% à 11,23 euros), et M6 (+2,22% à 18,63 euros) ont rebondi suite aux dégagements intense de la veille, subis dans le sillage de l'avertissement sur les résultats du groupe de télévision allemand ProSiebenSat.1 Media.

Après un reflux appuyé sur les séances de lundi et de mardi, CGG (+16,44% à 5,10 euros) est reparti à la hausse, dans des volumes puissants, et avec une clôture sur les points hauts de séance. Pour rappel, du 22 au 25 août, en l'espace de quatre séances, l'action du spécialiste des études géophysiques pour l'industrie pétrolière a doublé son cours. Un regain d'intérêt brutal déclenché en début de semaine dernière par des rumeurs d'intérêt du chinois Sinopec. Et amplifié par des rachats de positions vendeuses en cascade.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé la séance de mercredi dans le vert, à l'image du Dow Jones (+0,12% à 21 892 points) et du Nasdaq Composite (+1,05% à 6 368 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a progressé de 0,46% à 2 457 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1870$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 45,90$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre le taux de chômage en Zone Euro à 11h00, l'indice des prix à la consommation en Zone Euro à 11h00, et pour les Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage à 14h30, les revenus et dépenses des ménages à 14h30, l'indice PMI de Chicago à 15h45, et les ventes de logements en cours à 16h00. Un agenda riche en indicateurs majeurs, donc, à la veille de la publication du rapport mensuel sur l'emploi par le Département américain du Travail.

C'est à midi que le Gouvernement français dévoilerai son pack d'ordonnances réformant de le Code du Travail.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Voici les éléments techniques que nous proposions mercredi avant l'ouverture du marché:

Le canal baissier (représenté en noir) qui guide la très longue consolidation de l'indice phare français reste pleinement d'actualité. Il continue d'autant plus à faire sens que le CAC 40 a réalisé hier, avec formation d'une mèche basse significative sur sa bougie, une prise d'appui très nette sur sa borne basse, en faisant une incursion très rapide sous le seuil symbolique des 5 000 points. Nous optons dans l'immédiat pour un comblement rapide du gap baissier mardi.

Seule une ouverture au-dessus et une clôture encore plus haut viendrait envoyer un message haussier durable, en venant formé une structure en îlot de renversement (island reversal). Avis positif en tous cas, pour la séance à venir.

Alors nous avons bien une structure en îlot de renversement, mais qui manque de franchise pour que nous puissions parler de message haussier ferme. Le gap laissé ouvert hier étant bien trop faible en ampleur (5 041,89 - 5 046,07 points). Le principal défi consiste désormais en un franchissement du niveau graphique de résistance, identifié à 5 081 points.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 4980.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale E268S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Positif
Résistance(s) :
5081.00 / 5149.00 / 5200.00
Support(s) :
4980.00 / 4930.00 / 4806.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La macroéconomie au secours des indices (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La macroéconomie au secours des indices (©ProRealTime.com)
©2018 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+275.50 % vs +7.52 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat