Bourse > CAC 40 > CAC 40 : La dérive latérale de très court terme touche à sa fin
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 366.15 +0.48 % Temps réel Euronext Paris
5 335.84Ouverture : 5 385.86+ Haut : 5 326.86+ Bas :
+0.57 %Perf Ouverture : 5 340.45Clôture veille : 3 007 580 KVolume :

CAC 40 : La dérive latérale de très court terme touche à sa fin

(Tradingsat.com) - Alors que M. Draghi, Président de la Banque Centrale Européenne, a réaffirmé ses intentions accommodantes ce weekend, l'indice CAC a débuté la semaine dans de bonnes dispositions, sans pour autant retrouver un goût inconditionnel pour le risque. En cause en particulier le sentiment d'attentisme provoqué par le dossier catalan.

Carles Puigdemont, le Président de l'Autorité de Catalogne, continue de jouer la montre. Pour rappel, le leader séparatiste devait, selon les injonctions madrilènes, clarifier ses positions avant la fin du weekend. Une indécision qui dure sur ce dossier, et qui a pesé sur la monnaie unique ce lundi. Ce qui a par ricochet contribué à soutenir les actions...

On notera que les chiffres statistiques chinois majeurs publiés dans la nuit de dimanche à lundi sont de nature à encore reculer les tentations de prises de profit. L'inflation est ressortie conforme aux attentes des économistes, à +1,6% en données a annualisés, et l'indice des prix à la production est pour sa part ressorti en forte hausse, à +6,9% en rythme annualisé, alors que le consensus tablait sur une stabilisation du rythme à +6,1%. Un excellent signe de raffermissement de la santé de l'économie chinoise.

Lundi, le principal repère statistique américain a concerné l'industrie, il s'agit de l'indice industriel de la Fed de New York (indice dit Empire State) qui est ressorti en très nette hausse, à 30,2 points, bien au-delà du consensus; au plus haut depuis avril 2010... Un vrai signe encourageant concernant l'état de santé de l'industrie aux Etats-Unis. L'indice Empire State est traditionnellement très suivi, et "impactant" pour les marchés d'actions, dans le sens où il constitue un baromètre. Il est calculé à partir d'une enquête auprès d'acteurs industriels dans l'Etat de New York. Sur le front de l'inflation, nous aurons des éléments majeurs peu avant l'ouverture de Wall Street, avec le rapport mensuel sur l'industrie.

Côté européen, l'excédent de la balance commerciale pour la Zone Euro a très largement dépassé la cible, pour le mois d'août.

Côté valeurs, Ipsen était très entouré lundi (+6,11% à 119,80 euros), après avoir brutalement décollé à mi-séance. Le laboratoire pharmaceutique a mis le feu aux poudres avec l'annonce de résultats positifs de phase 3 pour sa molécule cabozantinib chez des patients atteints de carcinome hépatocellulaire (HCC) avancé.

Innate Pharma a bondi de 3,20% à 10,33 euros dans une vive accélération des volumes de transactions, après l'annonce des résultats finaux de la partie en escalade de dose de l'essai clinique de Phase I en cours évaluant son produit IPH4102 chez des patients atteints d'un lymphome T cutané (LTC) en rechute ou réfractaire.

Groupe Eurotunnel a gagné 1,86% à 10,70 euros. Goldman Sachs a relevé sa recommandation de "neutre" à "achat" et son cours cible de 10,7 à 12,6 euros.

Metropole TV (M6) a gagné 2,04% à 20,725 euros dans le sillage d'une note positive d'HSBC.

Le titre Artprice a bondi de 13,53% ce lundi à la Bourse de Paris dans de forts volumes d'échanges (4,19% du capital échangé). Depuis le début de l'année, le spécialiste de l'art a déjà gagné plus de 80% en Bourse, s'affichant ainsi parmi les plus fortes hausses de la cote parisienne. En août dernier, Artprice avait fait état d'un chiffre d'affaires de 3,57 millions d'euros au titre des 6 premiers mois de son exercice, soit une hausse de 12% en comparaison annuelle.

De l'autre côté de l'Atlantique, les séances se suivent et se ressemblent, avec une nouvelle salve de records absolus, dans des marges qui restent étroites, à l'image du Dow Jones (+0,37% à 22 956 points) ou du Nasdaq Composite (+0,28% à 6 624 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grappillé 0,18% à 2 557 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1770$. Le baril de WTI, autre baromètre classique de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 51,80$.

Alors que la contraction des stocks de brut la semaine passée n'a eu qu'un effet marginal sur le prix du WTI (brut léger américain), le baril reste ferme, bien au-delà de la barre symbolique des 50$ alors que les tensions diplomatiques entre Téhéran et Washington pourrait peser sur les exportations iraniennes.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre l'indice des prix à la consommation au Royaume-Uni à 10h30, l'indice des prix à la consommation en Zone Euro à 11h00, les indices de sentiment économique ZEW, pour l'Allemagne et l'ensemble de la Zone Euro, à 11h00, et pour les Etats-Unis: les prix à l'import à 14h30, la production industrielle et le taux d'utilisation des capacités productives à 15h15, ainsi que l'indice NAHB des prix de l'immobilier à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous évoquions hier le paradoxe qui consiste à présenter la semaine passée de cotation comme une dérive molle, mais à l'interpréter comme un signe de force du marché. La résistance aux prises de profits à ce stade de l'avancée en dit long sur la puissance de la configuration graphique. Déjà, l'indice a commencé à grignoter du terrain lundi, et l'ouverture de ce mardi s'annonce positive, au sens de la dynamique des "futures" sur l'indice CAC 40.

Pour rappel du cadre technique général de l'indice phare français: il s'est extirpé le 11 septembre de l'emprise de la borne haute d'un canal baissier consolidation, qui comprimait les cours depuis le 8 mai. Cette sortie a été confirmée par un gap, et une extension haussière dans des volumes jugés suffisants. Nous sommes typiquement ici dans le cadre très lisible d'un gap de rupture (breakaway gap). L'extension haussière de sortie montrent que l'énergie acheteuse libérée a été forte, et que le message haussier a été validé: le mouvement a pris corps.

L'indice, qui s'est engagé dans une consolidation à plat dès le 4 octobre, fait pour l'heure preuve d'une spectaculaire résistance. Cette résistance aux tentations de prises de profits est due à une frange des investisseurs qui ont à coeur de se repositionner sur les grosses capitalisations de la cote sans attendre, de crainte de courir incessamment après un point d'entrée judicieux. C'est réellement cet absence de pullback, même mineur, qui permet de qualifier de puissant le consensus à l'achat. Et ce avec une rotation des secteurs permanente.

Cette phase de transition latérale en marge étroite, dont la construction touche désormais à sa fin, se construit au-dessus des bougies des 29 septembre et 2 octobre, bougies qui montrent des clôtures exactement sur les points hauts de séance. La configuration graphique reste particulièrement forte sur le fond.

Depuis le 11 septembre: aucune divergence cours / volumes n'est à signaler. Dès les prémices d'une telle divergence entrevues, nous mettrons naturellement en garde nos lecteurs le plus tôt possible, et ce en vue de réaliser des arbitrages progressifs.

A l'échelle de la seule séance à venir en revanche, une séance de progression dans des marges étroites est à anticiper. Seul un dépassement franc des 5 381 points relancerait davantage, et avec volatilité, le courant acheteur.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice CAC 40 cote au dessus du support à 5338.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Turbo Société Générale F849S est adapté.
Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5442.00 / 5665.00
  • Support(s) : 5338.00 / 5257.00 / 5145.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 1 % / 5 %
  • Ecart(s) support : -1 % / -2 % / -4 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : La dérive latérale de très court terme touche à sa fin (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La dérive latérale de très court terme touche à sa fin (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...