Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 528.43 -0.90 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : La crise diplomatique entre Washington et Téhéran calme les ardeurs de la Bourse

vendredi 3 janvier 2020 à 08h36

(BFM Bourse) - Même si cela ne possède aucun sens statistique prédictif pour l'ensemble de l'année 2020, le CAC 40 (+1,06% à 6 041 points jeudi) aura donné le ton pour la première séance de l'année. Pour rappel, 2019 aura été sur le plan boursier une année exceptionnelle par sa performance (+26,37% pour l'indice phare parisien), du jamais-vu depuis plus de vingt ans. Il s'agit de la meilleure performance depuis 1999, lorsque l'indice tricolore s'était envolé de 51,12% en pleine euphorie liée à l'essor d'internet. Les tensions exacerbées entre Etats-Unis et Iran devraient dans l'immédiat calmer les ardeurs.

Les "futures" sur indice donnent en effet quelques signes d'essoufflement ce matin, avec l'escalade des tensions entre Washington et Téhéran, après la mort du Général Qassem Soleimani, à l'occasion d'une frappe aérienne sur un aéroport à Bagdad, frappe commandée par la Maison Blanche.

Au chapitre statistique, les opérateurs ont pris connaissance des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, pour la semaine du 23 au 29 décembre, parfaitement en ligne avec les attentes, à 222 000 unités. Le PMI manufacturier en données finales pour décembre est également ressorti pleinement dans la cible. Les investisseurs préféreront toutefois avoir le repère de ce baromètre au sens de l'ISM (Institute for Supply Management), traditionnellement à plus fort impact. Il sera publié ce vendredi.

Côté valeurs, la cote a une nouvelle fois été animée par le secteur en plein effervescence retrouvée des biotechs. Innate Pharma (+12,42% à 6,70 euros) prenant la tête du segment, l'Agence Européenne du Médicament ayant accepté d'examiner le dossier de mise sur le marché d'un nouveau traitement (déjà homologué aux Etats-Unis) d'une forme de leucémie, à tricholeucocytes, appelé Lumoxiti. Dans le même secteur, Poxel a pris 11,80% à 13,64 euros, Adocia +8,89% à 10,78 euros et Nanobiotix 8,57% à 8,99 euros.

Du côté des grosses capitalisations (Compartiment A), les publications d'activité rassurantes en provenance de Chine, et l'imminence confirmée de la signature d'un accord commercial sino-américain de Phase 1 ont soutenu le secteur des semi-conducteurs, peu représenté il est vrai à Paris en nombre de sociétés. STMicroelectronics a gagné 3,42% à 24,79 euros, et Soitec 3,95% à 97,40 euros.

Airbus (+2,33% à 133,52 euros) a pris la tête du CAC 40 après avoir parfaitement rempli son objectif annuel de livraisons.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont débuté 2020 dans d'excellentes dispositions, à l'image du Dow Jones (+1,6% à 28 868 points) ou du Nasdaq Composite (+1,33% à 9 092 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a gagné 0,84% à 3 257 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.1200$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 61.30$.

A l'agenda statistique ce vendredi, à suivre en priorité, côté américain, le PMI manufacturier (ISM) à 16h00, les dépenses de construction à 16h00, les stocks de pétrole à 17h00, ainsi que les traditionnelles "Minutes" de la Fed à 20h00.

Tokyo reste fermé une nouvelle fois ce vendredi 3 janvier. Les cotations reprendront lundi, après près d'une semaine de fermeture.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le mode "consolidation" adopté par le CAC 40 sur les deux dernières séances de l'année, avec en particulier un passage en deçà du seuil psychologique des 6 000 points n'aura au final pas illustré un quelconque essoufflement dans l'effort haussier de fond.

L'appétit des acheteurs reste finalement, à ce stade, insatiable. Comme nous le précisions dans nos précédentes analyses, le décrochage très ponctuel des 02 et 03 décembre n'a aucunement remis en doute la qualité du biais de fond. Il a défini le cadre d'une respiration, qui au final aura été de très courte durée.

Cet épisode, du point de vue de la psychologie de marché, a répondu point par point dans son déroulé à l'épisode qui a suivi le décrochage ponctuel lui aussi, des 1er et 02 octobre. On remarquera dans les deux cas l'inflexion haussière rapide de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) et le caractère imperturbable de la courbe de tendance de fond, la moyenne mobile à 100 jours (en orange).

Le mouvement de rally de fin d'année, est amené à se poursuivre au tournant de l'année.

Avis très légèrement négatif, à neutre, toutefois, à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 6065.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C529S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
6065.00
Support(s) :
6000.00 / 5725.00 / 5612.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : La crise diplomatique entre Washington et Téhéran calme les ardeurs de la Bourse (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La crise diplomatique entre Washington et Téhéran calme les ardeurs de la Bourse (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.80 % vs -8.91 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat