Bourse > CAC 40 > CAC 40 : La coalition de Mme Merkel est mise à mal
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 398.32 -0.35 % Temps réel Euronext Paris
5 409.67Ouverture : 5 424.37+ Haut : 5 342.30+ Bas :
-0.21 %Perf Ouverture : 5 417.07Clôture veille : 3 868 440 KVolume :

CAC 40 : La coalition de Mme Merkel est mise à mal

(Tradingsat.com) - Le marché parisien a repris des couleurs vendredi, dans le sillage de l'accord obtenu à l'arrachée au sommet européen de Bruxelles, alors même que l'Italie bloquait toute avancée dans les négociations depuis plusieurs jours, sur la question des migrants. Les 28 se sont mis d'accord pour plus de solidarité avec les pays dits de "première arrivée", dont l'Italie fait partie, au même titre que l'Espagne, Malte ou la Grèce.

Au-delà de la seule question migratoire, c'est la capacité retrouvée de consensus des pays membres, au-delà des divergences de vue, qui rassure la communauté financière.

Le CAC a progressé de 0,91% à 5 323 points.

La crise politique allemande va connaitre toutefois un nouveau virage, avec la démission du Ministre de l'Intérieur, Horst Seehofer, en désaccord total avec la politique migratoire de la Chancelière. Un nouveau coup dur qui fragilise un peu plus la coalition au pouvoir. L'Euro, qui avait significativement rebondi avec l'accord obtenu à Bruxelles, montre déjà de nouveaux signes de fatigue.

Au chapitre macroéconomique, la tendance a été soutenue par les derniers chiffres sur l'inflation en Europe. Les prix à la consommation dans l'Hexagone ont été revus à la hausse par l'INSEE à 2.1% sur une année, au-delà désormais des "cibles" de l'Union Européenne. Pour l'ensemble de la Zone Euro, l'inflation rejoint la cible, à 2,0% sur un an. Les ventes au détail en Allemagne, hors automobiles et carburants, ont en revanche nettement déçu pour le mois de mai, accentuant son écart par rapport en consensus, en se contractant de 2,1% en rythme mensuel.

Aux Etats-Unis, l'indice PMI de Chicago a progressé au mois de juin à 64,1, soit 4 points au-dessus de la cible.

Côté valeurs, Métropole TV a perdu 3,49% à 17,13 euros. La banque d'affaires Morgan Stanley a décidé d'abaisser sa recommandation de "Pondération en ligne" à "Sous-pondérer" sur le groupe de médias.

Claranova a progressé de 7,61% à 0,87 euro en réaction à l'annonce de la mise en oeuvre d'un programme de rachat d'actions.

Nicox a gagné 4,41% à 8,05 euro, à la faveur d'un point sur ses activités clés et les récents progrès de ses programmes cliniques. "Comme attendu, le premier semestre 2018 a vu d'importants progrès dans nos principaux projets de développement et de recherche", a déclaré Michele Garufi, Président directeur général de Nicox.

Assystem a plongé de 7,63% à 27,25 euros, après avoir lancé un avertissement sur ses résultats (profit warning). Le groupe d'ingénierie français, qui accompagne notamment ses clients pour concevoir ou construire leurs infrastructures (électricité, transport, santé...), vise désormais un résultat opérationnel stable, contre une hausse d'au moins 10% précédemment, avec "un déséquilibre significatif entre le premier semestre et le second semestre se traduisant, par rapport aux périodes correspondantes de l`exercice 2017, par un recul au premier semestre et une progression au second semestre".

Recylex a progressé de 11,81% à 8,665 euros, les investisseurs saluant la phase de mise en service "à chaud" du nouveau four de réduction de la fonderie de plomb de la filiale Weser-Metall GmbH. Weser-Metall GmbH exploite la principale fonderie de plomb du groupe de recyclage à Nordenham, en Allemagne.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont clôturé en territoire vert, dans des marges peu amples vendredi, les marché étant toutefois soulagés par la seconde salve de résultats des stress tests bancaires (tests de résistance). Le Dow Jones a grappillé 0,23% à 24 271 points et le Nasdaq Composite, à forte coloration technologique, 0,09% à 7 510 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grignoté 0,08% à 2 718 points, pour la dernière séance d'un semestre pour le moins mouvementé.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1640$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 73,40$. Le brut continue de se raffermir dans le sillage des menaces de la Maison Blanche à l'encontre des pays important du brut iranien. Washington s'est d'ailleurs proposée d'étudier au cas par cas, la situation de ses alliés, pour les aider à réduire leurs importation de brut en provenance d'Iran.

Sur le plan macroéconomique ce lundi, à suivre ce matin une batterie d'indicateurs d'activité PMI manufacturier en Europe. Les données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro seront dévoilées à 10h00. A suivre également, le taux de chômage en Italie à 10h00, et pour les Etats-Unis, le PMI manufacturier à 15h45, les dépenses de construction, ainsi que l'ISM manufacturier, à 16h00 également.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le rebond opéré par l'indice phare tricolore vendredi, certes dans des volumes nourris, n'a pas permis un dépassement, même en cours de séance, de la zone graphique de résistance à 5 360 points. De surcroit, le retournement en cours de séance, au contact de la moyenne mobile courte à 10 jours (en bleu clair) invite à la prudence. Dans ce contexte technique peu engageant, une poursuite des oscillations au sein d'un canal de dérive latéral qui se dessine, entre 5 245 et 5 360 points, est l'option privilégiée, avec une visite en séance ce lundi de la borne basse de cette bande. On notera qu'en deçà, le pouvoir d'attraction du gap du 5 avril ferait effet.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5363.00 points.

Société Générale Idée d'investissement : si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale F955S est adapté.
Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 5363.00 / 5560.00 / 5665.00
  • Support(s) : 5246.00 / 5081.00 / 5038.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -1 % / 3 % / 5 %
  • Ecart(s) support : -3 % / -6 % / -7 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : La coalition de Mme Merkel est mise à mal (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La coalition de Mme Merkel est mise à mal (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...