Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
6 455.81 -1.74 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : L'indice fait preuve de retenue, l'agenda se densifie

mardi 27 avril 2021 à 08h33

(BFM Bourse) - La première séance de la semaine s'est construite sous le signe de la mesure et de la prudence, le CAC 40 parvenant tout de même à grappiller 0,28% à 6 275 points, à l'aube d'une semaine au menu très copieux, tant sur les plans micro que macroéconomique. Les regards se tournent déjà vers l'issue du FOMC mercredi, où J. Powell aura fort à faire pour assurer son soutien monétaire.

La Fed devrait adopter une posture prudente, sans modifier sa politique monétaire. Selon Franck Dixmier (AllianzGI), "la Fed va continuer à adopter une approche très pragmatique basée sur les faits, et non sur les anticipations, comme l'a indiqué récemment Richard Clarida, son vice-chairman. L'action de la Fed sera déterminée par les chiffres de l'emploi et de l'inflation. Ainsi, la Réserve fédérale américaine se place dans un mode « réactif » plutôt que « proactif », et assume un positionnement « behind the curve ». Elle devrait toutefois rester particulièrement vigilante sur l'inflation, comme l'a répété encore récemment Jerome Powell, qui s'est dit prêt à prendre les mesures nécessaires si l'inflation excédait substantiellement 2%, et ce sur une période prolongée".

Par ailleurs, la semaine sera clef dans le sens où elle concentre les publications des poids lourds de la cote technologique américaine. "Les attentes des investisseurs sont importantes, surtout concernant les entreprises américaines, dont la valorisation a atteint des sommets. Des résultats trop justes, comme observés chez Netflix la semaine dernière, pourraient conduire les investisseurs à douter de la pertinence d’une telle valorisation et conduire à une correction sur certains actifs. Par ailleurs, les perspectives seront surveillées avec attention, afin de juger de la force de la reprise économique à venir", prévient Vincent Boy (IG France).

A suivre, après Tesla et AMD hier, Microsoft et Alphabet ce mardi, Apple, Facebook et Qualcomm mercredi, et Amazon jeudi...

Les opérateurs ont pris connaissance hier d'une très légère hausse, sous les attentes, de l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne, première puissance économique de la Zone Euro. L'indice est toutefois au plus haut depuis juin 2019. Déception très nette concernant les commandes de biens durables pour mars aux États-Unis (+0,5%) très en deçà des attentes. Hors équipements de transports (+1,6%), la dynamique est restée en ligne avec les attentes.

Côté valeurs, à signaler le gain de 3,5% de Lagardère en réaction au possible abandon de son statut de société en commandite en société anonyme qui ferait perdre le contrôle absolu du groupe au gérant Arnaud Lagardère, en l'échange de son maintien jusqu'en 2026 à la direction. Total a annoncé la suspension de son méga-projet gazier au Mozambique face à la menace que fait planer l’État islamique dans la région, sans visiblement surprendre le marché (+0,2%).

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indice sur actions ont terminé la première séance de la semaine dans le vert, à l'image du Dow Jones (-0,18% à 33 981 points) ou du Nasdaq Composite (+0,87% à 14 138 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a grappillé 0,18% à 4 187 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,2080$. Le baril de WTI, l'un des baromètres de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 62,40$.

A l'agenda statistique ce mardi, à suivre en priorité outre Atlantique, l'indice S&P CS des prix de l'immobilier dans 20 agglomérations représentatives à 15h00, l'indice de confiance des consommateurs (Conference Board) à 16h00, ainsi que l'indice manufacturier de la Fed de Richmond, à 16h00 également.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: La liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du jour. Ce mardi 27 avril marque donc le dernier jour de négociation des ordres SRD pour le mois en cours.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Classique dans sa forme, le reflux de mardi dernier est l'expression d'un besoin naturel de reprise de souffle. La structure de la bougie du jour, en marubozu parfait, a matérialisé une mobilisation continue du camp vendeur tout au long de la séance. Ce déséquilibre offre / demande, dans une accélération de la volatilité et des volumes d'échanges, marque le début de la définition de l'amplitude d'une consolidation à venir.

Le biais de fond n'est à ce stade toutefois pas menacé.

La décroissance des volumes dès jeudi, sur "retracement" des pertes, laisse entrevoir une fragilité de court terme. Le doji d'indécision tracé vendredi au cœur du corps de la bougie précédente invite également à ajuster le curseur vers un peu plus de mesure et de prudence. Tout comme la divergence cours / volumes depuis le 21/04.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 6330.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 6226.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
6330.00 / 6440.00 / 6710.00
Support(s) :
6226.00 / 5880.00 / 5670.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : L'indice fait preuve de retenue, l'agenda se densifie (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : L'indice fait preuve de retenue, l'agenda se densifie (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.10 % vs +29.87 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat